Combien de licenciement économique avez-vous subit dans votre parcours ? Comment vous-êtes-vous relevé ?

5 réponses

Évaluation
  • René
    Lv 5
    il y a 4 mois
    Meilleure réponse

    J'en ai subi deux en onze mois. Puis j'ai galéré pendant près de deux ans avant de retrouver un travail.

    Pendant ce temps, je n'ai demandé l'aide de personne, j'ai vécu avec mon allocation chômage avec ma femme et ma fille, et en plus je devais payer un loyer. Je me suis même retrouvé à l'hôpital pour un ulcère à l'estomac.

    Puis avec mon nouveau travail, j'ai dû partir à Paris intra-muros pendant onze mois avant de revenir chez moi.

    Au début, je suis resté chez moi. Pas de sortie, pas de resto, même ceux qui ne sont pas chers, pas de ciné, pas de vacances et j'ai mangé des patates et des pâtes; et de temps en temps, un peu de viande.

    Maintenant je suis en retraite, mais il m'est impossible d'oublier tout cela.

    Et je ne souhaite à personne ce que j'ai enduré, mais j'en suis sorti la tête haute.

    • René
      Lv 5
      il y a 4 moisSignaler

      Au PEB: C'est Ma vie, Mon vécu, Mes solutions, et non les vôtres. Je n'ai aucune honte d'avoir fait comme ça, et je ne permets à personne de mettre ma parole en doute sans preuves du contraire.
      À bon entendeur...

  • il y a 4 mois

    1 seul, c'etait à Londres. La boutique où je travaillais a fermé.

    Comment je me suis relevée? J'ai travaillé sur mon cv et je me suis déplacée pour le distribuer. J'ai retrouvé quelques semaines plus tard, j'avais 30 ans. Je n'ai même pas pris la peine de m'inscrire au chomage parce que qu'on gagne des clopinettes en Angleterre alors il valait mieux que je me bouge le c.l.

    Mais la réglementation et la mentalité sont differentes en France et en Angleterre.

    Pas de licenciement eco en France pour le moment, mais ça pourrait arriver et compte tenu de mon age, je sais que ce serait difficile de retrouver rapidement.

  • il y a 4 mois

    UN, en 1979. J'ai retrouvé du travail dans la semaine qui suivait ! Sauf que le patron qui m'avait licenciée, voulait que je preste mon préavis, ça le faisait chi*er grave que j'aie retrouvé du travail aussi vite et mieux payé que chez lui.

    Je suis allée au Tribunal du Travail et j'ai eu gain de cause, je n'ai pas dû prester ce préavis qui m'aurait fait perdre le nouveau job.

  • Kait.
    Lv 7
    il y a 4 mois

    Ca ne m'est jamais arrivé.

    Mais avant le travail c'était facile, pas comme maintenant.

    Et j'ai travaillé dans une grande société qui existe encore de nos jours.

  • Que pensez-vous des réponses ? Vous pouvez vous connecter afin de voter pour la réponse.
  • ZERO . . . . . . . . . . . ..

Vous avez d’autres questions ? Pour obtenir des réponses, posez vos questions dès maintenant.