Anonyme
Anonyme a posé la question dans Sciences socialesSciences sociales - Divers · il y a 7 mois

Toute opportunité est-elle bonne à saisir?

Si oui, pourquoi ?

Si non, pourquoi ?

En ce moment, je suis face à un dilemme...

J ai terminé mon cursus universitaire , il y a de cela 2 ans, et trois stages (après obtention de mon diplôme de fin de cycle) à mon actif.

L an dernier, j ai participé "comme ça" à la Green card, et alors que je n y pensais même pas j ai été tirée au sort.

Il est vrai qu ici , je n ai pas encore de situation stable (mariage, enfant, travail) mais j'hésite à partir, à mesure que la date d'entretien de visa approche...d'abord, parce que je n'y vais pas avec un fiancé qui pourrait me protéger, être une aide , un compagnon. Mais aussi, parce que je ne suis pas issue d'une famille aisée. En cas de souci d'argent, qu'y pourrais je m'appeller ? Et déjà, quand est ce que je pourrais avoir du travail , et déménager de chez mes futurs tuteurs.

Je suis face à un dilemme... Quels sont vos avis, objectivement ? Que feriez vous à ma place? (Même si je sais que la décision finale me revient, j'aimerais avoir des avis qui pourraient mieux m'eclairer, dans ce désir d'immigrer aux USA où de rester. (Je précise que j'ai terminé mes études universitaires).

Merci.

5 réponses

Évaluation
  • il y a 7 mois

    Si tu as un bon niveau d'anglais et pas d’attaches en France, vas-y, n'hésite pas.

    • Connectez-vous pour commenter des réponses
  • il y a 7 mois

    Pourvu que tu aies de quoi rentrer en France, tu ne risques rien du tout. Tu peux tenter l'aventure aux USA et revenir en Europe quand tu veux si ça ne marche pas. Mais je crois que tu réussiras.

    Je sais, pour être allé plusieurs fois aux USA, que nos amis américains sont des gens très accueillant qui adorent en général les Frenchies. J'ai même rencontré des Français qui ont vécu ou vivent aux States et qui s'en félicitent. Aux USA, il n'y a pas d'Etat providence, mais ceux qui veulent réussir en comptant sur leur propre dynamisme on beaucoup plus d'opportunités d'y parvenir qu'en France.

    Comme avait dit Lincoln, aux States, "d'habitude, les gens sont à peu près aussi heureux qu'ils se disposent mentalement à l'être"*. It's up to you !

    *“Folks are usually about as happy as they make up their minds to be.” Abraham Lincoln.

    *

    • Connectez-vous pour commenter des réponses
  • Anonyme
    il y a 7 mois

    Tu veux dire, pour du boulot?

    • Connectez-vous pour commenter des réponses
  • caro
    Lv 6
    il y a 7 mois

    C'est un beau projet, une belle opportunité pour peu que tu es un plan précis en tête. Tu nous parle beaucoup de tes peurs, des peurs liés à l'anticipation de ce qui pourrait mal se passer mais qu'est ce que tu souhaites y faire. Il y a bcp à construire. Je pense qu'il faut que tu précise ton projet de départ et que tu acquiers des informations sur ce que tu peux faire etc. C'est un pays où tu peux accomplir beaucoup après c'est un pays qui prône l'autonomie, le travail et la persévérance, il y a moins filet de sécurité qu'en France, d'où la nécessité de t'y préparer.

    Si tu n'as pas de projet précis ici, c'est une occasion de construire qqchose ailleurs par toi même.

    • Connectez-vous pour commenter des réponses
  • Que pensez-vous des réponses ? Vous pouvez vous connecter afin de voter pour la réponse.
  • Déjà, professionnellement, tu as plus de débouchés en France ou aux USA? Tu es dans quel secteur d'activité? C'est la première question que tu dois te poser.

    Ensuite, si tu as plus de débouchés aux USA, renseigne-toi sur la vie là-bas (salaire auquel tu peux prétendre, ce que tu dois payer pour avoir accès à des soins, loyers dans différentes villes, etc..).

    • Connectez-vous pour commenter des réponses
Vous avez d’autres questions ? Pour obtenir des réponses, posez vos questions dès maintenant.