Si les possibles sont infinis, pourquoi se cantonne t on au champs du réel ?

Si quelque chose existe, il n’est plus possible : il est réel.
Mettre à jour: "J'aime appuyer ma main sur le tronc d'un arbre devant lequel je passe, non pour m'assurer de l'existence de l'arbre - dont je ne doute pas - mais de la mienne."
15 réponses 15