Orion a posé la question dans Arts et sciences humainesPoésie · il y a 5 mois

Femmes célèbres où êtes vous?

La Naissance D'aphrodite

Avant tout, le Chaos enveloppait les mondes

Où roulaient sans mesure et l'Espace et le Temps ;

Puis Gaïa, favorable à ses fils les Titans,

Leur prêta son grand sein aux mamelles fécondes.

Ils tombèrent.Le Styx les couvrit de ses ondes.

Et jamais, sous l'éther foudroyé, le Printemps

N'avait fait resplendir les soleils éclatants,

Ni l'Eté généreux mûri les moissons blondes.

Farouches, ignorants des rires et des jeux,

Les Immortels siégeaient sur l'Olympe neigeux.

Mais le ciel fit pleuvoir la virile rosée ;

L'Océan s'entr'ouvrit, et dans sa nudité

Radieuse, émergeant de l'écume embrasée,

Dans le sang d'Ouranos fleurit Aphrodite.

José-Maria de Heredia

7 réponses

Évaluation
  • il y a 5 mois

    Bonsoir Orion,

    Et si chantions la femme noire avec Léopold Sedar Senghor, au passage hommage et honneur à Rosa Parks

    Femme nue, femme noire

    Vétue de ta couleur qui est vie, de ta forme qui est beauté

    J’ai grandi à ton ombre; la douceur de tes mains bandait mes yeux

    Et voilà qu’au cœur de l’Eté et de Midi,

    Je te découvre, Terre promise, du haut d’un haut col calciné

    Et ta beauté me foudroie en plein cœur, comme l’éclair d’un aigle

    Femme nue, femme obscure

    Fruit mûr à la chair ferme, sombres extases du vin noir, bouche qui fais lyrique ma bouche

    Savane aux horizons purs, savane qui frémis aux caresses ferventes du Vent d’Est

    Tamtam sculpté, tamtam tendu qui gronde sous les doigts du vainqueur

    Ta voix grave de contralto est le chant spirituel de l’Aimée

    Femme noire, femme obscure

    Huile que ne ride nul souffle, huile calme aux flancs de l’athlète, aux flancs des princes du Mali

    Gazelle aux attaches célestes, les perles sont étoiles sur la nuit de ta peau.

    Délices des jeux de l’Esprit, les reflets de l’or ronge ta peau qui se moire

    A l’ombre de ta chevelure, s’éclaire mon angoisse aux soleils prochains de tes yeux.

    Femme nue, femme noire

    Je chante ta beauté qui passe, forme que je fixe dans l’Eternel

    Avant que le destin jaloux ne te réduise en cendres pour nourrir les racines de la vie.

    • Orionil y a 5 moisSignaler

      Merci @Banjo Rêveur pour ton magnifique poème.
      Bonne soirée

  • Elidal
    Lv 6
    il y a 5 mois

    Bonsoir Orion,

    Je ne sais pas où sont les femmes célèbres, par contre j'en connais plusieurs, pas célèbres du tout, qui vivent leurs contradictions au jour le jour! Merci pour le poème que tu as posté!

    Contradictions

    Ils cohabitent en moi.

    Se battent sans qu’on le voie :

    Le passé le présent

    Le futur et maintenant

    L’illusion et le vrai

    Le maussade et le gai

    La bêtise la raison

    Et les oui et les non

    L’amour de ma personne

    Les dégoûts qu’elle me donne

    Les façades qu’on se fait

    Et ce qui derrière est

    Et les peurs qu’on avale

    Les courages qu’on étale

    Les envies de dire zut

    Et les besoins de lutte

    Et l’humain et la bête

    Et le ventre et la tête

    Les sens et la vertu

    Le caché et le nu

    L’aimable et le sévère

    Le prude et le vulgaire

    Le parleur le taiseux

    Le brave et le peureux

    Et le fier et le veule…

    Pour tout ça je suis seule.

    Esther Granek

    Bonne continuation, bye ☺

    • clin d'œil miss Samary... - Esther voulait dire que ça nous pourrit la vie et elle a raison... ça fatigue et ça nous met de ... non je ne vais pas le dire ici... ;0)
      bisous ma belle bonne et douce nuit♥

  • il y a 5 mois

    bonsoir Orion

    à mon humble avis ... comme c'est l'été elles sont sur la croisette...

    quoi que attends un peu ... il me semble voir la belle Elidal sous les traits de Jeanne Samary de Auguste Renoir que j'embrasse ... elle est plus haut dans ta page avec le très beau poème de Esther Granek et @Banjo Rêveur que j'embrasse et qui nous fait découvrir avec son post le juste merveilleux poème de Léopold Sedar Senghor,

    merci à toi de partager le magnifique poème de Héréda la naissance d'Aphrodite que j'aime beaucoup

    savais tu que la Myrte était la fleur préférée de cette déesse de la beauté?

    Fleur de Myrte

    Si la modestie est la plus merveilleuse des fleurs

    Selon Bürger, et certes Elle l’est,

    Il l’a décrite avec des vers d’une douce langueur

    Revivant ainsi le souvenir de sa bien aimée

    S’il m’était donné d’écrire des vers plus odorants

    Je choisirai une fleur… oh, pas la modeste marguerite,

    Non… ni la rose d’été, au parfum enivrant…

    Et pas non plus la clématite,

    La clématis armandii aux effluves délicieux

    Non… je ne chanterai pas les vertus du troène,

    Ou la beauté de l’orchidée au port gracieux

    Qui s’est jetée sur mon cœur en souveraine

    Ensemble, elles répandent leurs délicates senteurs

    Et pourtant… il en est une parmi toutes

    Qui exhale l’inexprimable odeur

    Ravissant l’âme d’Aphrodite, mise en déroute

    Et que les Grecs anciens lui consacrèrent

    À l’instar de la pomme ou la grenade.

    Délicate et fraîche… resplendissante dans la lumière

    une fleur blanche dans l’écrin d’un feuillage de Jade

    Des milliers d’insectes troublent son repos

    De l’agile abeille au lourd frelon suspendu à son cœur

    Attirés par son arôme, butinent au rythme d’un tempo

    Oh ! J’écouterai cet opus durant des heures…

    Offrant à mes yeux émerveillés une harmonieuse paix

    Jouissance bienveillante du printemps encore timide

    Mais qui déjà livre tant de secrets et de bienfaits

    Pareille à cette chenille dans sa chrysalide

    Et je soupire en rêvant à cette fleur sans âge

    À son pouvoir millénaire, aux mille vertus

    C’est la fleur du Myrte tendre et sauvage

    … Qui guérit les maux les plus accrus

    Copyright © 2014 Riha de Jade

    passe une bonne fin de soirée

    Attachment image
  • il y a 5 mois

    Ailleurs.......

  • Que pensez-vous des réponses ? Vous pouvez vous connecter afin de voter pour la réponse.
  • Anonyme
    il y a 5 mois

    je vient de répondre a la question de beyoncé pourtant

  • Anonyme
    il y a 5 mois

    Comme un vol de gerfauts hors du charnier natal.......

  • Pascal
    Lv 5
    il y a 5 mois

    Femme celébre ou femme intéressantes ?

Vous avez d’autres questions ? Pour obtenir des réponses, posez vos questions dès maintenant.