Gentiane a posé la question dans Sciences socialesPsychologie · il y a 1 an

La solitude peut-nous rendre fous?

13 réponses

Évaluation
  • il y a 12 mois

    Cela dépend si elle est choisie ou subie.

    Choisie, elle peut faire partie d'une expérience volontaire de vie et cet isolement peut-être rompu pour un retour àla vie sociale.

    Subie, c'est une contrainte imposée (incarcération, isolement thérapeutique, maladie, etc) elle peut amener à des états d'aliénation mentale graves.

    Ensuite le potentiel de résistance dépend de la résilience de chacun, du pouvoir à retrouver un degré de vie dans n'importe quelle contrainte.

    • Commenter avatarConnectez-vous pour commenter des réponses
  • Anonyme
    il y a 1 an

    oui je le pense

    ou même avoir une femme ou des amis mais se sentir terriblement seul dans le fond

    • Commenter avatarConnectez-vous pour commenter des réponses
  • Anonyme
    il y a 11 mois

    lollllllllllllllllllllllllllllllllllll

    • Commenter avatarConnectez-vous pour commenter des réponses
  • il y a 11 mois

    Certaines personnes, bien sûr. Comme un groupe de gens pourrait rendre certains fous. Cela dépend de la façon dont vous utilisez le temps : faire une activité solitaire, mais agréable, ça va très bien...

    • Commenter avatarConnectez-vous pour commenter des réponses
  • Que pensez-vous des réponses ? Vous pouvez vous connecter afin de voter pour la réponse.
  • L'être humain est un animal social...

    • Commenter avatarConnectez-vous pour commenter des réponses
  • Anonyme
    il y a 12 mois

    Qu'en penserait donc Garou?

    • Commenter avatarConnectez-vous pour commenter des réponses
  • il y a 12 mois

    Oui pour le contraire le calme la tranquilité la liberté bien comprise n a jamais nuit mais toujours joit

    • Commenter avatarConnectez-vous pour commenter des réponses
  • H&M
    Lv 7
    il y a 12 mois

    *** Oui je le pense si on abuse trop . ^^

    • Commenter avatarConnectez-vous pour commenter des réponses
  • Anonyme
    il y a 12 mois

    "La solitude n’est pas un état donné, elle résulte d’un processus. L’exclusion est une dynamique due à la défaillance progressive des mécanismes intégrateurs traditionnels : le marché, la famille, l’État providence », explique le sociologue Alain Bihr.

    pour lui solitude rime avec pauvreté « la plupart des gens considérés comme pauvres ne sont pas seuls. Les solidarités familiales jouent un rôle important dans ces cas-là », et le cercle vicieux de la solitude conduit à une« situation exceptionnelle dont on n’a pas peu de chances de se sortir » et comme solution c'est l'entre aides que ce soit familial ou autres.

    -la notion de solitude est déjà perceptible à l'adolescence le site psychologue.fr nous cite "la solitude peut-être effectivement caractérisée comme une réponse à une insuffisance subjective de relations sociales mais elle peut aussi se définir comme une stratégie adaptative employée par l’adolescent pour « grandir » et se socialiser"

    En résumé la solitude est une situation qui peut induire à l'isolement à la pauvreté et dans certains cas elle peut être réfléchie une manière de se protéger de prendre ses repères et de réfléchir sur la situation actuelle est ce qu'elle peut rendre fou? peut-être .

    • Commenter avatarConnectez-vous pour commenter des réponses
  • il y a 1 an

    Oui, elle peut.quand on est seul dans sa tete.et qu on reve de contact...et "La pire des solitudes n'est pas d'être seul, c'est d'être un compagnon épouvantable pour soi-même"...donc il faut s aimer et faire ce qu il faut

    • Commenter avatarConnectez-vous pour commenter des réponses
Vous avez d’autres questions ? Pour obtenir des réponses, posez vos questions dès maintenant.