Nemo
Lv 4
Nemo a posé la question dans Arts et sciences humainesArts visuelsPeinture · il y a 7 mois

Comment les peintures monochromes qu'Alphonse Allais a proposé comme FARCE vers 1890 se sont retrouvées peintures sérieuses au XXème?

avec Malevicht ,Klein etc

L'album d'Alphonse avait été présenté comme peintures primoavrilesques pour une manifestation des Arts Incohérents

Mise à jour:

oui,les peintures par des animaux ,ou des robots relèvent de la même supercherie

3 réponses

Évaluation
  • il y a 6 mois

    Je pense au regard de toutes les inventions picturales depuis la préhistoire que chaque artiste avec sa propre vision peut changer ou faire évoluer le cours d une histoire de l Art. Je préfère avoir un raisonnement d un point de vue « cantique » de la chose. Ce qui compte c est l actualité d une situation, c est à dire le moment de l action dans sa relative relation avec le contexte. Klein-Malevitch ou le fond bleu d un ciel par Fra Angelico Quand le sujet devient t-il symbole ? Et Pourquoi ? Aujourd hui tout est remis en question car les extrêmes sont en jeux, donc les marchés, la motivation des investisseurs. Un nouvel alphabet se met en place et les « visionnaires » sont mal dans leur peau. Chez Malevitch le carré blanc sur fond blanc portait en cela cette importante réflexion sur l absence de Dieu. Klein voyait ainsi dans son bleu une détermination qui lui était sacrée. L infini ou l absence d un monde qui pousse un monde vers un autre. Il n y a de vide que celui crée par l homme, l opacité d un monochrome représente sa propre chute. Les émotions font le reste, un chaos cyclique comme la plus belle théorie d Einstein sur la relativité de l existence. Les « spécialistes » d un genre font parti d une cellule propre à confondre ennui et fausses identités. Moi je suis plus que toi parce que je pense juste ! - Mais tu penses comme cela à ce moment qui va disparaître. Alphonse Allais est un absurde remarquable qui adjoint le calembour à une véritable écriture de la pensée profonde. Journaliste peut-être mais activiste sans nul doute !

    • Connectez-vous pour commenter des réponses
  • Julien
    Lv 7
    il y a 7 mois

    Par "se sont retrouvées peintures sérieuses" tu veux dire qu'il y a eu plus tard des peintures que tu juges équivalentes, c'est ça ?

    Tu ne suggères pas qu'il y ait des galeries d'art qui aient acheté un monochrome d'Allais par erreur ?

    Là je te dirais que tout es dans le "que TU juges équivalentes". Moi je ne vois pas grand-chose de commun entre "Première communion de jeunes filles chlorotiques par un temps de neige" et "Carré blanc sur fond blanc" : le premier est une blague très superficielle, le second a une structure, laisse tout un jeu sur ce qu'on appelle "blanc" et s'inscrit dans un contexte qui lui ajoute du sens. Et même si c'est moins évident ça reste vrai de la comparaison entre "Récolte de la tomate par des cardinaux apoplectiques au bord de la mer Rouge" et "Couleurs pures : rouge", ça ne découle pas du tout de la même démarche artistique et ça ne prend pas du tout le même sens. De plus, Allais n'a même pas inventé sa petite blague, qu'il reprend de Paul Bilhaud. L'art c'est fait pour donner du sens aux choses, le fait que le sens donné à la démarche artistique soit plus important que le résultat matériel final c'est ce qui distingue la peinture artistique de la peinture en bâtiment.

    Après, Klein, qui reprend le concept avec beaucoup de retard et l'use jusqu'à la corde pour en faire un business juteux, je suis beaucoup beaucoup moins fan. Je ne lui reconnais pas le génie artistique de Malevitch.

    • Connectez-vous pour commenter des réponses
  • il y a 7 mois
Vous avez d’autres questions ? Pour obtenir des réponses, posez vos questions dès maintenant.