x a posé la question dans Societé et cultureReligions et spiritualité · il y a 5 mois

"Ce qui est sacré, ne le donnez pas aux chiens; vos perles, ne les jetez pas aux cochons"; spirituellement qu'en pensez-vous?

Texte de l'Évangile du jour (Selon Mt 7,6.12-14):

"Ce qui est sacré, ne le donnez pas aux chiens; vos perles, ne les jetez pas aux cochons pour éviter qu'ils les piétinent puis se retournent pour vous déchirer. Donc, tout ce que vous voudriez que les autres fassent pour vous, faites-le pour eux vous aussi! Voilà ce que dit toute l'Écriture, la Loi et les Prophètes.

Entrez par la porte étroite. Elle est grande, la porte, il est large, le chemin qui conduit à la perdition; et ils sont nombreux, ceux qui s'y engagent. Mais elle est étroite, la porte, il est resserré, le chemin qui conduit à la vie... Et ils sont peu nombreux, ceux qui le trouvent".

10 réponses

Évaluation
  • Anonyme
    il y a 5 mois
    Meilleure réponse

    Excellents conseils pour les chrétiens. Lorsque l'on annonce la Parole de Dieu, il convient d'être prudent et de rester dans le juste milieu.

    Si l'on détecte que notre parole peut aider et apporter une lumière à certaines personnes, alors on peut révéler les mystères du Royaume.

    En revanche, si l'on perçoit que la révélation des vérités éternelles portera les personnes à qui on voulait s'adresser à blasphémer, alors il convient de se taire.

    Le bon disciple est celui qui parle quand il le faut et qui sait aussi se taire quand il le faut.

  • J H
    Lv 6
    il y a 5 mois

    C'est bien simple, si, tu rentres le niveau spirituel. Apres le pécher

    satan a planté sa groupes comme Jésus a expliqué en parabole.

    Quand les servant dormais, satan a planté ces esprits de chien

    de cochon, et tous les impures de sa groupes. Cela voudra dire

    qu'aujourd'hui nous avons une grande mélange d'esprit qui vit

    ici qui sont tres semblable à satan. C'est la raison pour laquelle

    il faut avoir discernement pour être un vrai disciples du Seigneur.

    Et c'est aussi la raison que les églises sont remplie de cochon

    et de chien et il faut prend garde a qui tu donnera la Bonne

    Nouvelle, nés pas?

  • Anonyme
    il y a 5 mois

    c a d aux Tjs !

  • il y a 5 mois

    Je pense que depuis Vatican II le clergé ne cesse de jeter les perles de l'église aux cochons.

  • Que pensez-vous des réponses ? Vous pouvez vous connecter afin de voter pour la réponse.
  • il y a 5 mois

    Faire attention quand on veut parler de l'Evangile?

  • il y a 5 mois

    c'est le conseil, la recommandation de plus cruel de la bouche de Jésus …

    c'est carrément le contraire … aux restes …

    je suppose, que c'est un appel à notre intelligence, de bon-sens (au delà de l'amour).

    Je suppose que ça rejoins l'autre recommandation où le non-écoute est sanctionné.

    Ici c'est une recommandation de ne pas vouloir insister (si on veut pas écouter Jésus,

    qu'on n'insiste pas !) …

    mais c'est uniquement envers les hommes. Vers Dieu tout est permis et même

    recommandé …

    • J H
      Lv 6
      il y a 5 moisSignaler

      Tu es bien malade, Lajos !!

  • TOTO
    Lv 6
    il y a 5 mois

    Tu vois ? Le cochon c'est pas....bon..

  • il y a 5 mois

    Pourquoi dis tu une chose en faisant le contraire ?

  • il y a 5 mois

    "Ce qui est sacré, ne le donnez pas aux chiens"

    Aujourd'hui, le Seigneur nous donne trois conseils. Le premier, "Ce qui est sacré, ne le donnez pas aux chiens; vos perles, ne les jetez pas aux cochons" (Mt 7,6), un contraste où d'une part les "biens" sont associés aux "perles" et à "ce qui est sacré", et d'autre part les "chiens et les cochons" à ce qui est impur. Saint Jean Chrysostome nous enseigne que "nos ennemis sont pareils que nous dans leur nature mais non pas dans leur Foi". Même si les richesses terrestres sont accordées d'une même manière aux dignes comme aux indignes, il n'en est pas de même pour les "grâces spirituelles", privilège de ceux qui sont fidèles à Dieu. La distribution vraie des biens spirituels implique un zèle pour les choses sacrées. Le deuxième c'est ce qu'on appelle la "règle d'or" (cf. Mt 7,12) qui résumait tout ce que la Loi et les prophètes avaient annoncé, telles les branches d'un même arbre: l'amour du prochain présuppose l'amour de Dieu et provient de Lui.

    Faire au prochain ce que nous aimerions qu'on fasse pour nous, implique une transparence dans ce qu'on fait aux autres, dans la reconnaissance de sa ressemblance à Dieu et de sa dignité. Pourquoi recherchons-nous le Bien pour nous-mêmes? Parce que nous reconnaissons que c'est le seul moyen de nous identifier et nous unir au Créateur. Étant donné que le Bien est le seul moyen de vivre sa vie dans sa plénitude, l'absence de ce bien est inconcevable dans notre relation avec notre prochain. Il n'y a pas de place pour le Bien là ou prédominent le mensonge et le mal.

    Le dernier, la "porte étroite"… le pape Benoît XVI nous demande: "Que signifie cette "porte étroite"? Pourquoi un grand nombre ne réussit-il pas à y entrer? S'agit-il d'un passage réservé uniquement à quelques élus?" la réponse est non!, le message du Christ nous dit que "tous peuvent entrer dans la vie, mais pour tous, la porte est "étroite"… Le passage vers la vie éternelle est ouvert à tous, mais il est "étroit" car il est exigeant, il demande engagement, abnégation, et mortification de son égoïsme".

    Prions le Seigneur qui a obtenu le salut de l'univers par sa mort et sa résurrection, afin que nous soyons tous réunis au Banquet de la vie éternelle. Jésus nous fait trois recommandations importantes. Néanmoins, nous allons nous concentrer sur la dernière: "Entrez par la porte étroite" (Mt 7,13), afin d'avoir une vie pleine et être toujours dans la joie, afin d'éviter la perdition et se voir condamné pour toujours.

    Si tu regardes autour de toi et que tu jettes un regard sur ta vie, tu verras que tout ce qui vaut la peine coûte cher, et que tout ce qui à un certain niveau est assujetti à l'enseignement du Maître: tel qu'il a été dit par les Pères de l'Église dans leur grande sagesse: "Sur la Croix s'accomplissent tous les mystères qui concourent à notre salut" (Saint Jean Chrysostome). Un jour une dame âgée me disait un jour sur son lit de mort qu'elle avait beaucoup souffert dans la vie: "Qui n'a pas goûté la souffrance de la croix ne peut pas désirer le ciel, sans croix il n'y a pas de ciel".

    Tout cela contredit notre nature tombée dans la disgrâce, même si elle a été rachetée. C'est pour cela, qu'en plus de nous affronter à notre manière naturelle d'être, nous devons également aller à l'encontre de tout ce qui nous entoure car le milieu dans lequel nous vivons pousse au matérialisme et à la jouissance des sens, qui cherchent - au prix de cesser d'être nous-mêmes- de posséder toujours plus et ainsi obtenir l'ultime plaisir.

    En suivant Jésus -qui a dit "Moi, je suis la lumière du monde. Celui qui me suit ne marchera pas dans les ténèbres, il aura la lumière de la vie" (Jn 8,12- nous nous rendons compte que l'Évangile ne nous condamne pas à une vie sombre, ennuyeuse et malheureuse, mais au contraire, il nous promet et nous donne la véritable joie. Nous n'avons qu'à parcourir les Béatitudes et constater que ceux qui sont passés par la “petite porte” ont vécu heureux et ont partagé leur bonheur avec les autres, en obtenant - par leur foi et espérance en Celui qui ne déçoit pas- la récompense de l'abnégation: "Personne n'aura quitté à cause du royaume de Dieu une maison, une femme, des frères, des parents, des enfants, sans qu'il reçoive en ce temps-ci bien davantage et, dans le monde à venir, la vie éternelle!" (Lc 18,30). Le "oui" de Marie est accompagné de l'humilité, la pauvreté, la croix, mais aussi de la récompense pour sa fidélité et son dévouement généreux.

    Attachment image
  • Anonyme
    il y a 5 mois

    Lisez plutôt : Jean 5, Matt 13 et Luc 7.

Vous avez d’autres questions ? Pour obtenir des réponses, posez vos questions dès maintenant.