L'EPR de Flamanville deviendra-t-il comme le Concorde un cas d'école des coûts irrécupérables?

Voir les propos de De Rugy : https://www.boursorama.com/bourse/actualites/rugy-doute-de-la-competitivite-du-reacteur-nucleaire-epr-da94b9db54ab26a7352060a87634a8ad D'un coté "Le constat qu'on fait aujourd'hui c'est que les coûts du production de l'électricité par le nucléaire augmentent... afficher plus Voir les propos de De Rugy :
https://www.boursorama.com/bourse/actual...

D'un coté "Le constat qu'on fait aujourd'hui c'est que les coûts du production de l'électricité par le nucléaire augmentent alors que les coûts de production de l'électricité, notamment par l'éolien et le solaire, baissent"

Mais de l'autre quand on parle d'arrêt du projet "ce serait un gâchis monumental". "On ne peut envisager qu'EDF ait investi 11 milliards d'euros dans ce projet de centrale nucléaire nouvelle génération et que cela ne produise jamais d'électricité".


Finalement, le seul argument pour continuer l'EPR aujourd'hui est-il juste l'argent déjà mis dans le projet, et qui ne sera très probablement jamais remboursé?
Est-ce un coût irrécupérable que les gouvernements se transmettent depuis des années sans avoir le courage de stopper ces dépenses inutiles?


Sur les coûts irrécupérables : https://www.convertize.com/fr/glossaire/...
4 réponses 4