En quoi c'est mal de former des milices ?

Vu qu'on me traite déjà de facho depuis que j'ai eu le malheur de voter Fillon ...

Vu qu'il y a plein de quartier où la police ne va plus ...

Vu que la fable de l'État de droit je n'y crois plus surtout depuis que Macron est président ...

En quoi la loi nous interdirait de faire respecter l'ordre républicain que le gouvernement est incapable d'appliquer ne serait-ce qu'à lui-même ?

12 réponses

Évaluation
  • Anonyme
    il y a 1 an

    Une milice pour faire respecter l'ordre ?

    C'est très néo-pétainiste, ça.

    • Commenter avatarConnectez-vous pour commenter des réponses
  • Lv 7
    il y a 1 an

    A qui elles obéiraient? Qui les contrôleraient? Quel pouvoir elles auraient? Elles seraient équipées comment?

    C'est surtout ça qui coince avec les milices..

    • Commenter avatarConnectez-vous pour commenter des réponses
  • il y a 1 an

    Mal dans le sens où tu ferais appliquer Ta justice, qui ne serait pas forcément La Justice. Les milices, c'est la fin de la sécurité.

    • ufufil y a 2 moisSignaler

      faire une milice = colabore avec les flics mais tu recrute des gens de ton quatier qui peuvent surveiller plus souvent que les policiers et tu permets de reduire le temps de recherche au policiers en cas de cambriollage ou aggression mais pour permettre sa il faut des gens former par la police  

    • Commenter avatarConnectez-vous pour commenter des réponses
  • Anonyme
    il y a 1 an

    Les milices sont des outils des apprentis fascistes. Revois tes cours d'histoire !

    @Arthur C:

    En bon propagandiste, tu fais dire aux mots autre chose que ce qu'ils veulent dire.

    Les milices suisses sont constituées de citoyens encadrés par l'armée fédérale et la Suisse n'est pas, que je sache, une dictature.

    Par contre une milice dépendant d'un parti politique, par exemple, est actuellement un danger de rupture conduisant à une guerre civile. C'est ce que tu veux ?

    Idem pour le terme "socialisme" usurpé par des formations fascistes du début du siècle dernier. En France, l'essentiel de la collaboration pétainiste active était issu des formations d'extrême droite, même si quelques individus s'étaient revendiqués du socialisme par le passé. La dérive de certains individus sur ce site tendrait à monter que l'Histoire se répète...

    On peut remarquer que certaines tendances de "gauche" actuelles trouvent avec l'extrême droite un terrain commun fondé sur le souverainisme et l'isolationnisme (Italie, et on a a des signes en France).

    Leur outil commun de propagande, le populisme, est l'art de duper le peuple pour mieux l'asservir à terme. On sait malheureusement où ça mène !

    • Les cours d'histoire de Fernand Nathan qui explique que les américains nous ont SAUVÉ ? BOF BOF hein. Et ya des milices dans plusieurs pays encore à ce jour et qui n'ont rien d'une dictature. Exemple:la Suisse

    • Commenter avatarConnectez-vous pour commenter des réponses
  • Que pensez-vous des réponses ? Vous pouvez vous connecter afin de voter pour la réponse.
  • Anonyme
    il y a 1 an

    Elles sont déjà en train de se former. Car certains pensent, avec raison, que l’Etat ne les protège plus.

    • ufufil y a 2 moisSignaler

      il ont resont en parti nous somme trop nombreux pour pas assez de policier et avec l'eveil des marche paralle (marche noir dans certenne ville ) 

    • Commenter avatarConnectez-vous pour commenter des réponses
  • il y a 1 an

    Ta voter Fillon ? Facho !lol Nan sérieux c'est pas terrible mais bon, tu dois être entouré de gaucho qui eux ressemblent bien davantage à de vrais fachistes. D'ailleurs pour rappel le fachisme et le national socialisme allemand sont des doctrines de gauches, rien avoir avec l'extrême droite, mais bon ces gens ne sont plus à une contradiction près maintenant

    • Commenter avatarConnectez-vous pour commenter des réponses
  • Anonyme
    il y a 1 an

    Le peuple est là pour se faire péter la rondelle et fermer sa gueule.

    Principe de base du gauchisme.

    • Commenter avatarConnectez-vous pour commenter des réponses
  • il y a 1 an

    Le fond du problème est que l'usage des forces publiques, récemment, contre les GJ, ressemblait furieusement aux exactions d'une milice…

    Des rabatteurs assis deux par deux sur des motos très mobiles (un pilote, un bastonneur, invention des forces sud-américaines), des groupes armés utilisant des LPG soit-disant non-léthales... On est loin des forces de police encadrant des manifestations civiles…

    Oui, les milices ne peuvent qu'aggraver une situation sociale tendue, surtout si elles sont financées par des intérêts privés ou pire, étrangers.

    • Commenter avatarConnectez-vous pour commenter des réponses
  • bleu
    Lv 7
    il y a 1 an

    C'est devenu l'arme des gauchistes de tourmenter les peuples.

    le pas qui a ete fait pour le nouvel ordre mondial recule.

    Comment sauver l'ideologie d'un seul gouvernement?

    par la menace et le desordre.

    oui il faut resister a cette abomination.

    • Commenter avatarConnectez-vous pour commenter des réponses
  • Roger
    Lv 5
    il y a 1 an

    il est bien loin le temps des blousons noir

    • Commenter avatarConnectez-vous pour commenter des réponses
Vous avez d’autres questions ? Pour obtenir des réponses, posez vos questions dès maintenant.