ferdi
Lv 6
ferdi a posé la question dans Societé et cultureReligions et spiritualité · il y a 1 an

Une histoire de pierre (cailloux) dans les religions antiques?

8 réponses

Évaluation
  • Anonyme
    il y a 1 an

    Dans les tribunaux romains, un caillou noir signifiait la condamnation, un blanc l’acquittement. Jésus donne  un caillou blanc  aux chrétiens oints vainqueurs : c’est l’indice qu’il les juge innocents et purs. Mais, chez les Romains, les cailloux servaient également de tickets d’admission à des manifestations importantes. Ainsi, le  caillou blanc  peut désigner l’admission des chrétiens oints à une place au ciel pour le mariage de l’Agneau Apocalypse19:7-9

    • Commenter avatarConnectez-vous pour commenter des réponses
  • Anonyme
    il y a 1 an

    Peux-tu préciser davantage ta question ?

    • ferdi
      Lv 6
      il y a 1 anSignaler

      Voir chez Ymir à défaut Odin sinon opter pour la traversée et s enquérir auprés de Quetzacoatl

    • Commenter avatarConnectez-vous pour commenter des réponses
  • Je vous cite ici une histoire très ancienne qui se rapporte à votre sujet sur les cailloux.

    Les gens étaient monothéistes de Adam jusqu’à avant Noé, parmi eux étaient des gens de bien : Wud, Suwa’, Yaghût, Ya’ûk et Nassr. Quand ils sont morts, le diable suggéra, par un procédé diabolique, à leur clan de produire des statuts qui les leur rappelleront, ainsi ils s’activeront dans leur adoration. Par la suite cette génération disparue et vint une autre descendance ignorante, qui ne savaient pas le pour quoi de ses statuts, ils adorèrent ces statuts en dehors de Dieu.

    • Commenter avatarConnectez-vous pour commenter des réponses
  • il y a 1 an

    Le petit poucet en avait pourtant bien semée lui aussi

    • Commenter avatarConnectez-vous pour commenter des réponses
  • Que pensez-vous des réponses ? Vous pouvez vous connecter afin de voter pour la réponse.
  • il y a 1 an

    Shiméôn c'est trop moche, désormais je t'appellerai Pierre parce que c'est moi le chef, c'est moi qui décide!

  • il y a 1 an
    • Commenter avatarConnectez-vous pour commenter des réponses
  • Kurdt
    Lv 7
    il y a 1 an

    Un jour, Superbe Kebab prit un grand pot, qu’il posa délicatement en face de lui. Ensuite il prit une douzaine de bons kebabs chauds qu’il mit dans le grand pot.

    Lorsque le pot fut rempli jusqu’au bord, il demanda : « est-ce que le pot est plein ? »

    Tous répondirent : « oui ».

    « vraiment ? ».

    Alors il prit un récipient rempli de frites et versa ces frites sur les bons kebabs chauds puis remua le pot. Les frites s’infiltrèrent entre les bons kebabs chauds jusqu’au fond du pot.

    Superbe Kebab demanda encore : « est-ce que le pot est plein ? » .

    L’un des disciples répondit : « probablement pas ! »

    « Bien » dit Superbe Kebab.

    Il prit alors un bac de sauce kebab qu’il versa dans le pot. La sauce alla remplir les espaces entre les bons kebabs chauds et les frites.

    Encore une fois il demanda : « est-ce que le pot est plein ? »

    Cette fois, sans hésiter, les disciples répondirent « Non ! ».

    « Bien ! » dit Superbe Kebab.

    Il prit alors une bière et remplit le pot jusqu’à ras bord.

    Superbe Kebab demanda finalement :

    « Quelle grande vérité nous démontre cette expérience ? »

    Un des disciples répondit : « cela démontre que, même lorsqu’on croit que notre temps est complètement rempli, si on veut vraiment, on peut toujours consommer encore de bons kebabs chauds, remplir l'estomac ».

    « Non, dit Superbe Kebab, ce n’est pas cela ! la grande vérité que nous montre cette expérience est la suivante : si on ne met pas les bons kebabs chauds en premier dans le pot, il faudra les consommer rapidement. »

  • il y a 1 an

    Un jour, Mythra prit un grand pot, qu’il posa délicatement en face de lui. Ensuite il prit une douzaine de cailloux qu’il mit dans le grand pot.

    Lorsque le pot fut rempli jusqu’au bord, il demanda : « est-ce que le pot est plein ? »

    Tous répondirent : « oui ».

    « vraiment ? ».

    Alors il prit un récipient rempli de graviers. et versa ce gravier sur les gros cailloux puis remua le pot. Les graviers s’infiltrèrent entre les gros cailloux jusqu’au fond du pot.

    Mythra demanda encore : « est-ce que le pot est plein ? » .

    L’un des disciples répondit : « probablement pas ! »

    « Bien » dit Mythra.

    Il prit alors un bac de sable qu’il versa dans le pot. Le sable alla remplir les espaces entre les gros cailloux et le gravier.

    Encore une fois il demanda : « est-ce que le pot est plein ? »

    Cette fois, sans hésiter, les disciples répondirent « Non ! ».

    « Bien ! » dit Mythra.

    Il prit alors un pichet d’eau et remplit le pot jusqu’à ras bord.

    Mythra demanda finalement :

    « Quelle grande vérité nous démontre cette expérience ? »

    Un des disciples répondit : « cela démontre que, même lorsqu’on croit que notre temps est complètement rempli, si on veut vraiment, on peut y ajouter plus d'action de dévotion, plus de chose à faire ».

    « Non, dit Mythra, ce n’est pas cela ! la grande vérité que nous montre cette expérience est la suivante : si on ne met pas les gros cailloux en premier dans le pot, on ne pourra jamais les faire entrer tous. »

    « Quels sont les gros cailloux de votre vie ? : C’est à vous de voir !»

    Ce qu’il faut retenir, c’est l’importance de mettre ces gros cailloux en premier dans sa vie, sinon on risque de ne pas réussir …sa vie.

    Si on donne priorité aux peccadilles, on remplira sa vie de peccadilles et l’on n’aura plus suffisamment de temps précieux à consacrer à ce qui est important .

    Alors n’oubliez pas de vous poser la question : quels sont les gros cailloux de ma vie ?

    Ensuite mettez les en premier dans le pot . »

    • Commenter avatarConnectez-vous pour commenter des réponses
Vous avez d’autres questions ? Pour obtenir des réponses, posez vos questions dès maintenant.