Les forces spéciales françaises risquent-elles encore de se faire tuer pour les intérêts US en mer Rouge ?

Il est tout de même extraordinaire de voir le gouvernement français qui punit en ce moment même des journalistes indépendants pour avoir révélé sa complicité dans les crimes de guerre commis contre le peuple yéménite, s’en prendre non pas au bourreau mais bien à la victime! Mardi 14 mai, trois journalistes français... afficher plus Il est tout de même extraordinaire de voir le gouvernement français qui punit en ce moment même des journalistes indépendants pour avoir révélé sa complicité dans les crimes de guerre commis contre le peuple yéménite, s’en prendre non pas au bourreau mais bien à la victime! Mardi 14 mai, trois journalistes français ont été entendus dans les locaux de la DGSI pour avoir porté à la connaissance du public des documents prouvant l’emploi d’armement français dans les massacres de masse au Yémen !

Le ferme soutien de Paris à l’Arabie saoudite l’a amené à tenter de museler les journalistes qui parlent de cette complicité perverse. Les services de renseignement français ont auditionné mercredi un troisième journaliste de Radio France ayant participé à une enquête sur l’utilisation d’armes françaises par la coalition saoudienne.

L’opinion française déjà sous le choc d’avoir perdu deux de ses militaires au Burkina Faso dans le cadre d’une opération dite de libération d’otage, risque-t-elle de connaître des drames similaires à l’avenir?
Mettre à jour: source : https://www.presstv.com/DetailFr/2019/05/16/596068/Paris-soutient-la-guerre-au-Yemen
5 réponses 5