Prendre le métro avec beaucoup d'escaliers et couloirs de correspondances est sportif, qu'en pensez-vous ?

Certes, le vélo est sportif aussi, mais en faire dans Paris ou banlieue n'est pas plus oxygénant que le métro ! C'est lorsque j'ai eu une atèle à la jambe ou beaucoup de lourdes valises, que j'ai réalisé que prendre 3 correspondances par le métro, peut correspondre à 12 étages d'immeuble montés... afficher plus Certes, le vélo est sportif aussi, mais en faire dans Paris ou banlieue n'est pas plus oxygénant que le métro !

C'est lorsque j'ai eu une atèle à la jambe ou beaucoup de lourdes valises, que j'ai réalisé que prendre 3 correspondances par le métro, peut correspondre à 12 étages d'immeuble montés et descendus à pied :

En effet, à chaque correspondance, il faut très souvent passer au-dessus ou au-dessous du métro ou d'une autre ligne qui le croise.

Et les 2/3 de ces étages à gravir se font à pied, sans escalator, ni ascenseur, ou bien l'escalator est en panne...

Pour rejoindre une station secondaire, il faut de plus, descendre un ou 2 escaliers, et en remonter un ou 2 pour sortir du métro.

Je me mets à la place des personnes en chaise roulante ou très âgées, ou avec un landau, et devine que leurs déplacements doivent être parfois très compliqués...

De même pour prendre le bus ou rejoindre une station (couloirs ou rues), on peut marcher beaucoup.

Sans compter si l'on est debout dans des interstations avec des virages plus cahotiques...

Donc ceux qui disent que les gens qui prennent les transports en commun ne font pas d'exercice, ils se trompent, il peuvent être paradoxalement bénéfiques en celà !

Qu'en pensez-vous ?
5 réponses 5