la violence de cette société est-elle irrémédiable, la faute à qui ?

Mise à jour:

les guignols de l'info ? charlie hebdo ? Grosland ? les réseaux sociaux ?

Mise à jour 2:

Le pouvoir totalitaire d’une minorité virile destructrice s’éprouve alors dans la servitude volontaire, du haut en bas d’une pyramide sociale impérieusement hiérarchisée. Il faut réinventer de nouveaux stéréotypes humains, conformes aux aspirations de paix et d’altruisme. Ainsi on trouve un sens à une masculinité débarrassée de la virilité permettant d’aspirer à une société plus juste.

21 réponses

Évaluation
  • il y a 1 an
    Réponse favorite

    Non, mais il y a de plus en plus de vilains petits canards qui font plus parler d'eux, forcément, que les gens aux idéaux plus élevés.

    Et puis, je reprends un de mes commentaires,

    Ce ne sont pas les conditions de vie qui deviennent de plus en plus difficiles, mais les besoins qui se créent qui sont de plus en plus sophistiqués et chers... Les niveaux de vie sont la plupart du temps à peu près vivables si on ne cède pas à cette folie consumériste, ennemie de la raison et de la satiété...

    A cet égard, les pubs servent le système (rouages en effet à revoir...) qui poussent à acheter sur du vent.

  • il y a 1 an

    Mais non!!

    Une société est violente quand elle est en souffrance.

    On a presque réussi à endormir les souffrances physiques ...Mais que dire de la souffrance psychologique et de la souffrance morale???

    Quant à la faute à qui? Chest P'têt' bien à la société elle même...Va savoir???

    • ...Afficher tous les commentaires
    • timinet
      Lv 7
      il y a 1 anSignaler

      Je n'en ai jamais eu le temps Théo Après une jeunesse houleuse
      J'ai eu un un conjoint formidable une famille soudée un métier passionnant des engagements multiples. Et beaucoup beaucoup d'amis
      Quant à l'amour de ma planète de mon pays et de mes régions ,il est indestructible

    • Commenter avatarConnectez-vous pour commenter des réponses
  • il y a 1 an

    Mais .......qui a dit qu'une société ne devait pas être violente ???

    D 'où sort cette fable ???

    La vie mange la vie .

    Et celui qui ne sait pas courir assez vite sera transformé en Hot-dog .

    ..........

  • Niezky
    Lv 6
    il y a 1 an

    Beaucoup de facteurs favorisent la violence qui est en chacun de nous , elle peut sortir à tout moment quand les espaces de dialogues sont rompus ,comme une sorte "dieu n'existe pas alors ne nous gênons pas " .Quand on privatise certains droits reconnus dans le domaine économique , c'est une emprise de la classe dominante ...le sujet est vaste je pense .

    • De boite en boite le facteur peste .....de port en port il se comporte en porc . le port du courrier n 'est plus assuré ..

    • Commenter avatarConnectez-vous pour commenter des réponses
  • Que pensez-vous des réponses ? Vous pouvez vous connecter afin de voter pour la réponse.
  • il y a 1 an

    La société moderne est moins violente physiquement que les sociétés des temps passée. Elle est plus uniformisée, et cela vient des moyens de communication moderne.

    • Commenter avatarConnectez-vous pour commenter des réponses
  • maqsse
    Lv 5
    il y a 1 an

    C'est un spectacle...

    • Commenter avatarConnectez-vous pour commenter des réponses
  • Geline
    Lv 7
    il y a 1 an

    A la drogue et a la surpopulation.

    • Commenter avatarConnectez-vous pour commenter des réponses
  • il y a 1 an

    Les conditions de vie deviennent de plus en plus difficiles alors les gens deviennent agressifs et sortent les griffes pour se frayer une place et survivre … ils sont obligés de se construire une carapace, de s’endurcir et de jouer des coudes sinon ils seront immergés

    • Ce ne sont pas les conditions de vie qui deviennent de plus en plus difficiles, mais les besoins qui se créent qui sont de plus en plus sophistiqués et chers !

    • Commenter avatarConnectez-vous pour commenter des réponses
  • il y a 1 an

    Macron et les gilets jaunes , les flics !!

  • Arta
    Lv 7
    il y a 1 an

    Certains ont besoin de carburant, de bras de fer, d'une dynamique pour capter la lumière, une rage en soi et contre les autres, l'intolérance. Pourquoi la faute viendrait d'un ailleurs et pas de soi de s'être laissé enfermer par un milieu si restreint que l'idée même de la conceptualisation et de l'argumentation se trouve exclue.

    A votre bon coeur messieurs, mesdames !!

Vous avez d’autres questions ? Pour obtenir des réponses, posez vos questions dès maintenant.