bridget a posé la question dans Sciences et mathématiquesBiologie · il y a 1 an

Pouvons-nous réfléchir à toute vitesse ?

Les jolis cerfs-volants qui nous servent de tour de contrôle à l'occasion peuvent-ils passer la vitesse supérieure en situation de stress ou d'urgence ?

Il ne s'agit pas là d'avoir à choisir entre fuir ou se défendre mais bien d'accélérer la vitesse de réflexion (comme à 10mn de la fin d'un examen). Que se passe-t-il alors au niveau du cerveau ?

4 réponses

Évaluation
  • cyrano
    Lv 6
    il y a 1 an
    Réponse favorite

    La question est intéressante, Le cas se présente très souvent quand un joueur d'échecs joue une partie très rapide et qu'il lui reste peu de temps de réflexion.

    En général, le joueur abandonne la réflexion classique pour adopter un mode instinctif.

    Donc moins de calculs élaborés et de stratégie, et plus de tactique.

    La tactique a pour avantage de faire appel à des savoirs faire plus qu'à la réflexion pure sur un problème donné.

    Exemple de tactique : jouer plus vite que l'adversaire pour qu'il manque de temps même si c'est au détriment de notre qualité de jeu.

    ou

    Compliquer la position pour que l'adversaire soit tenté de passer beaucoup de temps de réflexion et qu'il perde faute de temps.

    Quand quelqu'un n'a plus le temps de réfléchir, il se met souvent en mode "pilotage automatique" et utilise des automatismes acquis plus que de la réflexion.

    C'est un peu ce qui se passe dans les sports de combat, quand on est dans l'action et que l'on subit une attaque, on restitue de manière automatique les gestes que l'on a appris.

  • il y a 1 an

    Il y a des effets contradictoires. L’urgence peut augmenter la dopamine et la satisfaction inhérente à la réalisation des objectifs que l’on s’est fixé. Le stress peut avoir au contraire pour effet mettre ne pause la réflexion pour agir plus vite et économiser de l'énergie.

    Quand à moi je peux être capable de réfléchir très vite si précédemment j'ai réfléchi très lentement sur le sujet.

    • ...Afficher tous les commentaires
    • bridget
      Lv 7
      il y a 1 anSignaler

      Au sujet de l'hormone de l'attachement, je lis : "L’ocytocine pourrait avoir plus d’importance dans la physiologie des femmes que celle des hommes. Consacrer du temps à ceux qu’on aime et être gentil avec les autres stimule la production d’ocytocine."

    • Commenter avatarConnectez-vous pour commenter des réponses
  • il y a 1 an

    C'est fort probable, mais à noter aussi que de manière générale tout le monde

    n'a pas la même "vitesse cérébrale". En fait, c'est même le fonctionnement

    cérébral qui diffère.... quand la très grande majorité des gens (98%) ont

    une "pensée linéaire", les 2% restant ont eux une "pensée arborescente".

    C'est une caractérisation des surdoués.

    Et cela ne se voit pas seulement sur "la pensée", mais l'attention aussi.

    • ...Afficher tous les commentaires
    • MisterYDam
      Lv 7
      il y a 1 anSignaler

      Content de t'avoir apporté des éléments nouveaux à ta connaissance. Tiens, un lien vers un article qui détaille ce que j'ai exprimé ici (tu peux trouver d'autres sources, si tu cherches) : http://www.observation-et-imagerie.fr/douance/caracteristiques_cerveau_surdoue.html

    • Commenter avatarConnectez-vous pour commenter des réponses
  • il y a 1 an

    Bien

    • Commenter avatarConnectez-vous pour commenter des réponses
Vous avez d’autres questions ? Pour obtenir des réponses, posez vos questions dès maintenant.