Comment les esclaves de la monnaie peuvent-ils briser leurs chaînes ?

6 réponses

Évaluation
  • Réponse favorite

    Ça va pas dit, elles sont en or

    • Méduse
      Lv 7
      il y a 1 anSignaler

      Joli.

    • Commenter avatarConnectez-vous pour commenter des réponses
  • il y a 1 an

    Quelle monnaie ?

    Une monnaie nationale est un outil fabuleux, qui s'appuie sur l'économie effective d'un pays. Et du coup, personne n'en est "esclave", simplement parce que cette monnaie permet à tous d'avoir la vraie valeur du travail de chacun.

    Une monnaie supra-nationale, utilisée par plusieurs pays, pose un problème majeur d'équilibre. Il faudrait que chacun des pays utilisant cette même monnaie aient la même performance, les mêmes conditions de vie et de travail, les mêmes économies aussi. Sinon, année après année, l'écart de performance creuse des trous financiers dans les économies les plus fragiles, que la monnaie ne peut pas compenser, puisqu'elle est immuable, à parité fixe.

    Ainsi, au lieu de baisser le coût de l'argent (inflation) tout en conservant le même niveau de vie (cas d'un pays indépendant, souverain), le pays en difficulté usant d'une monnaie supra-nationale, devra baisser le niveau de ses avoirs et/ou des prestations assurées à ses citoyens.

    C'est ce qui se passe en ce moment, avec l'euro, qui ne compense pas l'érosion de performance des pays faibles de l'UE, par exemple la Grèce, l'Italie, etc... et la France dans une moindre mesure.

    En Grèce, on voit aujourd'hui la baisse des salaires, l'augmentation du chômage, la vente des biens d'Etat à l'étranger, et la baisse des prestations sociales (les retraites, par exemple). Et le déficit continue d'augmenter, à la fois à cause de la faiblesse de l'économie et du poids accru des prêts supplémentaires consentis à la condition de "se serrer la ceinture"...

    Comment briser ces chaînes ? Pas beaucoup de solutions. Sortir de l'Europe, reinstaurer une monnaie nationale, et surtout veiller à rembourser les dettes en monnaie nationale, pas en monnaie étrangère. Fort heureusement, le droit international prévoit cela.

    La dette de la France, pour 96%, est libellée en "monnaie nationale". En ce moment, l'euro, mais si nous sortions de l'euro, nos dettes seraient exigibles dans la monnaie nouvellement recréée, un "nouveau" franc, par exemple.

    Ajout: Méduse, la monnaie, ce n'est pas la richesse. Il y aura toujours des riches et des pauvres. Mais si le coût, la valeur de la monnaie sont justes, les pauvres seront moins malheureux. C'est aussi l'esprit de mon commentaire plus haut.

  • il y a 1 an

    Peut-être en créant de nouveaux types de monnaies (sans dettes et sans banques centrales).

    • ...Afficher tous les commentaires
    • Méduse
      Lv 7
      il y a 1 anSignaler

      Mais bon lorsqu'on a lu 1984 on a tendance à ne pas faire confiance à ce genre de monnaie.
      Or et argent, les seuls vrais monnaies universelles

    • Commenter avatarConnectez-vous pour commenter des réponses
  • Anonyme
    il y a 1 an

    Méfies toi, il va y avoir un crash bancaire dans peu de temps!

    • Commenter avatarConnectez-vous pour commenter des réponses
  • Que pensez-vous des réponses ? Vous pouvez vous connecter afin de voter pour la réponse.
  • riceau
    Lv 7
    il y a 1 an

    impossible dans l'état actuel de l'économie.

    • Commenter avatarConnectez-vous pour commenter des réponses
  • Lv 7
    il y a 1 an

    Propose le troc à tes commerçants et observe leur réaction.

    Sinon, en France, il existe des monnaies locales (renseignements en mairie souvent).

    • Commenter avatarConnectez-vous pour commenter des réponses
Vous avez d’autres questions ? Pour obtenir des réponses, posez vos questions dès maintenant.