Méduse a posé la question dans Arts et sciences humainesHistoire · il y a 1 an

Si l'histoire n'était pas écrite par les vainqueurs, Hiroshima et Nagazaki seraient perçues comme des crimes contre l'humanité ?

9 réponses

Évaluation
  • il y a 1 an
    Réponse favorite

    Dans la pensée collective, ces souvenirs sont perçus comme des violations indignes des droits humains.

    L'écriture qu'en font les vainqueurs ne trompe pas le regard des sociétés, l'histoire est gardienne de ses mémoires malgré toutes les abjections que certaines hontes veulent taire.

    • ...Afficher tous les commentaires
    • Carlène
      Lv 7
      il y a 1 anSignaler

      merci Margotte pour cette appréciation, et merci à Méduse qui a déclaré aussi son attachement à ma réponse bon week-end à vous ;)

    • Commenter avatarConnectez-vous pour commenter des réponses
  • il y a 1 an

    Je ne connais pas les livres d'histoire écrits par des historiens japonais, peut-être que c'est le cas, mais faut pas se leurrer, les Japonais ne sont pas des anges ! !

    • Commenter avatarConnectez-vous pour commenter des réponses
  • il y a 1 an

    Juridiquement ils ne seraient pas des crimes contre l'Humanité mais des crimes de guerre. Sauf que l'extension de la notion de "crime de guerre" à ce type de situation (massacre de masse de populations civiles) a été décidée après ces atrocités. Et comme cela se fait via des traités internationaux, ils ne sont pas rétroactifs.

    Donc, en l'état il ne s'agit pas d'une "écriture de l'Histoire par les vainqueurs", mais il s'agit d'une problématique de droits.

    Un exemple, en revanche d'écriture juridique de l'Histoire par les vainqueurs, c'est le cas de la Côte d'Ivoire. En effet, seul Laurent Gbagbo a été poursuivi par la CPI pour "crimes de Guerre". Alors que dans le conflit qui l'a opposé à Alassane Ouattara, les deux camps en ont commis. Mais Ouattara ayant été adoubé par l'occident il n'a pas, et ne sera probablement jamais, été poursuivi pour cela. Malheureusement, la CPI, qui devrait être un tribunal indépendant reste totalement inféodée à l'occident.

    • Commenter avatarConnectez-vous pour commenter des réponses
  • il y a 1 an

    Je pense que tu fais erreur, ils ne sont pas reconnus comme des crimes contre l'humanité, mais perçu par les gens normaux, si.

    • Commenter avatarConnectez-vous pour commenter des réponses
  • Que pensez-vous des réponses ? Vous pouvez vous connecter afin de voter pour la réponse.
  • il y a 1 an

    Les vainqueurs se permettent toujours d'écrire une histoire personnelle ;l'histoire de leur gloire.

    Mais le véritable historien recherche ce que Descartes nommait" la véracité divine" des évènements passés Et qui s'oppose toujours à l'illusion et même au désir

    • Commenter avatarConnectez-vous pour commenter des réponses
  • il y a 1 an

    exactement

    • Commenter avatarConnectez-vous pour commenter des réponses
  • Lv 7
    il y a 1 an

    La notion de "crime contre l'Humanité" en droit international a été créée après la guerre et n'est pas rétroactive, donc tous les crimes commis avant 1945 ne peuvent pas être considérés (jugés) comme tel. Mais ça n'empêche pas ces crimes antérieurs d'être perçus comme des crimes contre l'Humanité dans les esprits.

    Mais je pense aussi que même les vaincus ne veulent pas trop qu'on commence à s'intéresser aux crimes contre l'Humanité des uns et des autres de cette période.

    Source(s) : Unité 731 entre autres...
    • Méduse
      Lv 7
      il y a 1 anSignaler

      Faux les Nazis ont été jugés pour leurs crimes bien après la guerre pour certains, c'est donc bien rétroactif.

    • Commenter avatarConnectez-vous pour commenter des réponses
  • arrial
    Lv 7
    il y a 1 an

    Ah oui ?

    Et Pearl Harbor ?

    Et l'occupation de la Chine ?

    Et la prostitution des femmes des pays occupés ?

  • Bofffffffffffffff

    • Commenter avatarConnectez-vous pour commenter des réponses
Vous avez d’autres questions ? Pour obtenir des réponses, posez vos questions dès maintenant.