Réseau 5G du Chinois Huawei soupçons d'espionnage.Vous y croyez?

Dans le collimateur des pays en course pour la 5G se trouve Huawei, le dragon chinois de la construction de smartphones et fournisseur de réseaux télécoms. En cause ? Des méfiances sur la cyber-sécurité de la part du fabricant chinois et plus haut, des soupçons d'espionnage de la Chine. Camberra reproche au... afficher plus Dans le collimateur des pays en course pour la 5G se trouve Huawei, le dragon chinois de la construction de smartphones et fournisseur de réseaux télécoms. En cause ? Des méfiances sur la cyber-sécurité de la part du fabricant chinois et plus haut, des soupçons d'espionnage de la Chine.
Camberra reproche au géant chinois d'éventuelles manœuvres d'espionnage avec la Chine, à travers Huawei et sa 5G. Autrement dit, l'empire du Milieu pourrait avoir la volonté de se procurer des informations précieuses sur les autres pays, notamment pour étendre leur influence économique.
Mettre à jour: De l'autre côté de l'Atlantique, alors que les Etats-Unis étaient encore aux mains de Barack Obama, les infrastructures télécoms de Huawei avaient déjà été bannies du territoire américain. En 2018, c'est Donald Trump qui a décidé de boycotter les smartphones du constructeur asiatique.
Mise à jour 2: En Europe, les choix ne sont pas tout à fait arrêtés mais des appels d'offres, à l'instar de l'Allemagne, devraient se dérouler courant 2019 pour savoir à qui sera attribuée la construction du matériel de la 5G : Samsung, Huawei, ZTE, Nokia ou encore Ericsson.
11 réponses 11