Pourquoi à Paris les filles ont cette nécessité de "se la raconter"? Est-ce que cela est un moyen de survivre à la rude compétition féminine?

5 réponses 5