Maya a posé la question dans Sciences et mathématiquesAstronomie et espace · il y a 2 ans

Quelle est la différence entre le milieux intergalactique et le milieux interstellaire?

Bonjour,

J'arrive pas à voir la diff entre ces deux mileux.. D'aprés ce que j'ai lu, le milieux intergalactique est; comme indique son nom; la matière qui existe entre les galaxies pendant que le milieux interstellaire est la matière qui existe entre les étoiles (donc autrement entre les galaxies nn?)

Merci de me corriger

4 réponses

Évaluation
  • il y a 2 ans
    Meilleure réponse

    Considère les galaxies comme un groupe d'étoiles, le milieu interstellaire plus ou moins équivalent à intra-galactique. Tu fais des cercles éloignés les uns des autres avec des petits points dedans : milieu intergalactique = espace entre les cercles, milieu interstellaire = espace entre les points.

    • oyubir
      Lv 6
      il y a 2 ansSignaler

      C'est l'inverse : le milieux intergalactique est (la plupart du temps) aussi interstellaire.

  • il y a 2 ans

    galaxie vient du grec "lait" ( d'où voie lactée) donc amas formant un voile de lait . Stellaire vient de stella, étoile .

    Donc une galaxie est un amas de stellae( d'etoiles) et interstélaire est un espace entre les stellae

  • oyubir
    Lv 6
    il y a 2 ans

    Votre erreur est très simple : vous confondez galaxie et système solaire.

    Non, il n'y a pas qu'une étoile par galaxie.

    Au contraire : TOUTES les étoiles que vous voyez dans le ciel font partie de notre galaxie. Les autres sont trop éloignées pour que vous les voyez à l'oeil nu. Il y a peut-être une ou deux exceptions, mais ce que je dis là est au moins vrai à 99,9%. Les rares "étoiles" que vous apercevez et qui ne sont pas dans la Galaxie, ne sont pas des étoiles, mais sont d'autres galaxies, (tellement loin qu'on les voit en un seul point)

    Donc, c'est bien simple : prenez une fusée, quittez la Terre : au bout d'un moment vous n'êtes plus dans le voisinage de la Terre, et donc être dans l'espace interplanétaire.

    Continuez à voyager (comme les sondes Voyager, ou Pioneer, et vous finirez par quitter le système solaire. Et vous serez alors dans l'espace interstellaire (qui n'est pas dans le voisinage d'une étoile en particulier, mais est entre les étoiles). Mais vous êtes toujours dans la Voile lactée, cad dans notre Galaxie.

    Il va vous falloir voyager énormément plus longtemps avant de quitter la Voie lactée. Et donc de vous trouver dans aucune galaxie, entre les galaxies.

    Donc s'il fallait donner une règle comme vous tentez d'en donner (le milieu interstellaire faire partie du milieu intergalactique), ce sera la règle exactement inverse !

    Quand on est en dehors de toute galaxie, a priori on est, à plus forte raison, en dehors du voisinage de toute étoile. Donc quand on est dans l'espace intergalactique, on est a priori aussi dans un espace interstellaire.

    En revanche, quand on est dans un espace interstellaire on n'est pas forcément dans un espace intergalactique. Par exemple, a mi-chemin entre le soleil et proxima du centaure : on est à deux années lumière des étoiles les plus proche : autour de vous vous ne voyez aucun "soleil". Que des étoiles. Le Soleil et Proxima apparaissent les deux comme de simples points parmi des tas d'autres. Il fait nuit noire donc. Bref, on est dans un espace interstellaire. Mais on est toujours dans la Voie lactée.

    Donc c'est l'inverse : l'espace intergalactique fait partie de l'espace interstellaire.

    (A moduler par le fait qu'il existe probablement quelques étoiles errantes qui sont en dehors de toute galaxie. Auquel cas, dans l'orbite d'une telle étoile, on est dans l'espace intergalactique sans être dans l'espace itnerstellaire)

    Pour vous donner une idée des échelles, considérez le temps de voyage de nos sondes spatiales :

    * Aller sur la Lune, ça prend 3 jours. Et la Lune ne fait pas vraiment partie de l'espace interplanétaire (on est toujours dans la "zone d'attraction" de la Terre).

    Il faut donc de l'ordre de semaines pour quitter vraiment la Terre, et aller dans l'espace interplanétaire (espace entre les planètes du système solaire, qui n'est pas plus la zone martienne, que la zone de Vénus ou terrestre. Mais qui est quand même clairement au beau milieu de système solaire.

    Sur les dizaines de milliers de sondes et appareils que nous avons lancé dans l'espace, seuls quelques dizaines ont quitté vraiment la Terre (l'immense majorité tourne autour de nous, à une distance plus petite que ce que vous faites en voiture pour aller à la mer ou à la montagne)

    * Sotir du système solaire, et rejoindre l'espace interstellaire : nous ne l'avons jamais fait, tellement ça prend de temps. Seules 5 sondes, dans l'histoire de l'humanité, ont été lancées à destination de l'espace interstellaire. Voyager 1, Voyager 2, Pioneer 10, Pioneer 11, et New Horizons. Aucune d'entre elle n'est encore sortie du système solaire. Il a été annoncé que Voyager 1 venait de le faire. Mais c'était la presse qui s'emballait un peu. Voyager 1 a quitté la zone d'influence magnétique du Soleil, mais n'a pas encore franchi l'heliogaine (et mettra encore une bonne décennie avant d'y arriver). Elle a été lancée en 1978. Ça lui aura donc mis une grosse cinquantaine d'année à arriver dans le milieu interstellaire.

    * Aucune sonde n'a jamais été lancée à destination du milieu intergalactique. C'est tout simplement hors de portée de l'humain. Notez que même dans les films de science-fiction (pas tous réalistes pourtant), c'est rare qu'ils s'aventurent hors de la galaxie.

    Star Wars se passe dans une galaxie, loin, loin d'ici. Ils voyagent allègrement (grâce à des vitesses supérieures à la vitesse de la lumière) dans tous les coins de la galaxie. Mais ils y restent. C'est tout simplement trop loin pour eux d'aller s'aventurer dans l'espace intergalactique à destination d'autres galaxies.

    Si voyager devait continuer sa route et sortir de la galaxie, cela lui prendrait de l'ordre de... 10000 milliards d'années (à titre de comparaison, l'univers à 13 ou 14 milliard d'années. L'ère stellaire sera terminée depuis belle lurette - il n'y aura plus d'étoile dans l'univers bien avant que Voyager quitte la Galaxie).

    En résumé, l'espace planétaire, c'est à quelques centaines de km, et on y va tous les jours (les hommes comme ses machines).

    L'espace interplanétaire, c'est à quelques jours de voyage. L'homme n'y est jamais allé, mes ses machines y vont de temps en temps (par exemple, la sonde Rosetta et Philae).

    L'espace interstellaire, c'est à 50 ans de voyage. L'homme n'ira probablement jamais. Mais ses machines finiront par y arriver (Voyager 1 en est à la frontière. Selon les définitions certains disent même que Voyager 1 y est déjà depuis 2013)

    L'espace intergalactique, c'est à 10000 milliards d'années de voyage (avec nos technologies habituelles). Cad beaucoup plus long que ce qui reste de vie à l'univers tel qu'on le connait. L'homme n'y est jamais allé. Ses machines non plus. Et cela n'arrivera probablement jamais.

    • oyubir
      Lv 6
      il y a 2 ansSignaler

      Thank you captain Obvious. Où est-ce que je contredis cela dans ma réponse ?

  • ferdi
    Lv 6
    il y a 2 ans

    milieu 1 constituant matiére 2 agrégat matériau(le)

Vous avez d’autres questions ? Pour obtenir des réponses, posez vos questions dès maintenant.