M6Info
Lv 6
M6Info a posé la question dans EnvironnementEnvironnement - Divers · il y a 5 ans

Climat : la planète atteint-elle ses limites ?

2014 est l’année la plus chaude jamais enregistrée, le niveau de la mer monte plus rapidement que prévu, la biodiversité est menacée... Avez-vous des questions à ce sujet ? Ce thème est l’objet de notre rubrique « Expliquez-nous ». Posez vos questions sur le sujet à Franck Edard, il vous répondra ce soir, dans le 19.45 sur M6.

51 réponses

Évaluation
  • il y a 5 ans

    J'ai la conviction et je répète sans cesse, que l'inquiétant n'est pas le changement climatique, mais la vitesse à laquelle il se produit, c'est à dire visible à l'échelle d'une vie humaine, alors qu'il se déroule "normalement" à l'échelle des temps géologiques. Je pense qu'il est déjà trop tard pour inverser la tendance. Notre inaction est sans doute due au fait que l'homme a les plus grandes difficultés à prendre l'exacte mesure d'un événement qui ne lui est pas immédiatement contemporain et dont il ne mesure pas les conséquences sur l'instant. Bon, certains vont s'en tirer, mais je pense aux générations futures. De plus, la progression exponentielle de la population n'augure rien de bon, si nous restons dans les schémas actuels.

    • Commenter avatarConnectez-vous pour commenter des réponses
  • il y a 5 ans

    Ceux qui ont décidé de ne rien faire et de fermer les yeux sont des laches et des egoistes, Avez vous vraiment envie que les generations suivantes, vos enfants, souffrent juste parce que vous n'avez eu le courage que de fermer les yeux et de continuer le chemin de la même manière. ON diait des mecs qui roulent a 150 dans le brouillard avec 5 m de visibilité, et leur enfants dans la voiture. Cest vrai c'est la vie. C'est la connerie oui.

    • Verblancil y a 5 ansSignaler

      encore un redresseur de route, un cantonnier, un habitué de la route ?
      en tous cas il souffre ..!

    • Commenter avatarConnectez-vous pour commenter des réponses
  • il y a 5 ans

    C'est une évidence que la planète ne peut pas accueillir 8 milliards d'êtres humains qui veulent vivre avec tout le confort qu'on connu les Américains et les Europeéns (1 voiture, tonnes de déchets/an).

    L’atmosphère commence a être sérieusement polluée et les équilibres chimiques naturels (CO2, CH4, O2, O3) ont été perturbé et nul ne connait encore les conséquences exactes de tout cela. Les océans sont souillés de détritus et le produits chimiques et la terre est fatigué (surexploitation des sols, pesticides, etc...)

    Donc je pense que l'on peut logiquement répondre que la terre a atteint ses limites pour faire subsister une humanité toujours plus nombreuses.

    Le vrai débat serait plutôt de savoir ce qu'on peut faire pour éviter des catastrophes (famines, guerre pour les ressources, réfugiés climatiques, cancer/maladies liés à la pollution, ...) ? Je pense malheureusement que quelques soit les mesures "écologique", il faut s'attaquer à la surpopulation. Mais comment le faire sans créer des conflits? Mise en place d'une politique d'enfant unique? Je ne sais pas...Et quel devrait être le nombre d'être humains autorisés? Nous savons tout qu'il va falloir passer par ce genre de mesure, mais nous restons dans le déni, car chaque pays/nation cherche à défendre sa "croissance" à tout prix...

    Bref, je reste assez pessimiste, et je pense qu'une fois que nous aurons bien heurté le mur, l'Homme trouvera un moyen de s’adapter...

  • il y a 5 ans

    Il y a 25 ans que l' on sait que le mur est devant .

    Poussés par des idées liées aux trente glorieuses et qui ont encore cours aujourd'hui, nos politiques ,avec leurs œillères continuent sans scrupule de foncer en cherchant la croissance salutaire .

    La marmite fuit de tous cotés,mais tout va très bien, madame la marquise Royale, quelques EPR, quelques gadgets électriques et le CAC 40 est content...

    • massetil y a 5 ansSignaler

      Club de rome, 1975... Il y a 40 ans que l'on sait, et certains écolo visionnaire encore plus. Pas de sacrifice de confort = sacrifice des enfants !!!

    • Commenter avatarConnectez-vous pour commenter des réponses
  • Que pensez-vous des réponses ? Vous pouvez vous connecter afin de voter pour la réponse.
  • il y a 5 ans

    J'ai le regret d'apporter à votre connaissance chers terriens que l'avenir ne sera pas rose car les projections les plus objectives sont pour ( sans parler des siècles suivants ) 2100 un minimum de 1,70 m de hausse du niveau marin, cf : chercheurs néerlandais, publié été 2014 et de 4 à 5° centigrades.

    Pour une autre version aussi fiable ... oui, l'anglais lanceur d'alerte sur le réchauffement en 1970 vient de faire un communiqué en été 2014 où il donne de 5 à 6° et de 4 à 6 m pour 2100, ces hypothèses paraissent irréalistes mais si vous consultaient les dernières données des chercheurs US, Canadiens et Russes sur le pergélisol / permafrost, il y a une déstabilisation complète de ces formations avec émissions de gaz à effets de serre puissants sur l’atmosphère, ils recommandent de cesser à l'instant l'utilisation des produits carbonés fossiles. Bonne chance, vous êtes prévenus...

    Attachment image
    • Commenter avatarConnectez-vous pour commenter des réponses
  • il y a 5 ans

    Votre question n'a pas de sens. La planète en tant que telle n'a rien à faire de ces fourmis qui grattent sa surface.

    Certains, à juste titre, ont axé leur réponse sur le réchauffement climatique. C'est un aspect que je ne reprendrai pas, c'est un témoin essentiel de la dégradation des conditions de survie de l'humanité.

    Si la question était : "Avons-nous atteint les limites de ce que la planète peut supporter" en disant "la planète" plutôt que "notre écosystème" par métonymie, la réponse est non ... nous l'avons dépassée !

    Reportez-vous à la notion d''empreinte écologique :

    Sa valeur de référence (à ne pas dépasser pour maintenir des conditions durables) avec la population mondiale actuelle est d'environ 2 (hectares par habitant, globalement). Elle diffère un peu suivant les sources, mais elles sont toutes d'accord pour établir que cette valeur est déjà largement dépassée ... l'humanité dans son ensemble vit à crédit !

    Le pire c'est qu'il y a de grosses disparités, les pires gaspilleurs de ressources sont les États du Golfe, assis sur leurs puits de pétrole, devant les États Unis. Si toute l'humanité avait le m^me niveau de surconsommation, de gaspillage que les États Unis, il faudrait plus de 4 planètes pour satisfaire la "demande" !

    http://www.encyclo-ecolo.com/Empreinte_%C3%A9colog...

    http://www.consoglobe.com/empreinte-ecologiques-le...

    Donc pas d'autre issue que de réduire la demande ...

    - Certains préconisent une réduction de la population vers 1,5 à 2 milliards d'habitants (comment ? une bonne guerre mondiale ? Ou mieux, un bon virus contre lequel les "élus" seront vaccinés ? Les théoriciens du complot s'en sont déjà emparés !). Par des méthodes "naturelles" un peu coercitives mais relativement acceptables, il faudra 2 ou 3 siècles. Ce sera trop tard.

    - Certains préconisent un changement (urgent) de paradigme économique, arrêter cette fuite en avant imbécile dans la consommation à outrance, le gaspillage des ressources qui condamnent les générations futures à la régression. Il faut (re)venir à une économie sobre, une consommation frugale. Il y a urgence !

    Ce ne sont pas les écolos qui vont nous ramener à la bougie ou dans les cavernes, mais le modèle économique dominant actuel.

    - D'autres enfin s'en foutent, se réfugient dans le déni, ne voient que des complots pour établir des taxes ou rêvent d'un déménagement vers une autre planète à ravager ! Inconscience totale ... Je n'insiste pas (je deviendrais méchant), ça fait des années que je croise ici ce genre d'attitude entre l'égoïsme profond et le crime annoncé.

    Les utopistes ne sont pas ceux qu'on croit ...

    PS : tiens des PEB ciblés ! Bonjour Ratanplan.

    .

    • Commenter avatarConnectez-vous pour commenter des réponses
  • Anonyme
    il y a 5 ans

    En 1997 les prévisions faite à l'occasion du sommet de Kyoto sur la pollution dans les 20 années à venir

    étaient largement en dessous des chiffres que l'on a déjà constaté en 2010 donc imaginez l'écart pour 2017 lors du congrès de Copenhague en 2009 on a parlé de réduction de 50% des GES pour 2050 sauf que personne ne semble comprendre une chose, les temps changent il suffit de voir à quel point les sociétés (chinoises entre autre) ont évoluer depuis trente ans, tout le monde aspire à l'économie de marché, à la mondialisation et à l'augmentation du pouvoir d'achat, et tout cela gravite autour du pétrole c'est le triomphe du capitalisme ! pour inverser la tendance nos politiciens doivent tenir un tout autre discours que celui de la croissance, stabiliser le taux des émissions, réduire les naissances et

    restreindre les budgets voilà les vrais défis à relever ! c'est tout le contraire des promesses électorales

    mais c'est les seules qui ont vraiment un sens !

    • Verblancil y a 5 ansSignaler

      Epuisé, je suis épuisé, ça et les tristes du dessous, faut arrêter les infos jeunes gens, ça vous fait du mal ..!

    • Commenter avatarConnectez-vous pour commenter des réponses
  • il y a 5 ans

    vous prétendez aimez vos enfant ? vous hypothéquer leur avenir. bandes de narcissiques hypocrites, faite un effort et réveillez vous peut-être au bout la "sagesse"! la réalité seul peut nous permettre l'espoir.

    • Verblancil y a 5 ansSignaler

      Alors voila CHENEL qui se met en boule, ce doit être un Notaire ??
      un Psy kékechose ...un curé ...ou même le Pape vas savoir ?
      en tous cas ça fait peur !

    • Commenter avatarConnectez-vous pour commenter des réponses
  • il y a 5 ans

    J'invite les gens à aller faire un tour au Tuvalu,se prendre une baffe par les gens du coin,pour qu'il comprennent que le changement est la.Mettre la tête dans le trou n'a jamais résolu un problème bien concret...Ras le bol des lâches.

    • Commenter avatarConnectez-vous pour commenter des réponses
  • rolli
    Lv 7
    il y a 5 ans

    bullshit !

    Que faire ? supprimer 80% de l'humanité ?, retourner à la vie sauvage ?, La planète s'en sortira, l'homme peut-être pas, mais de quoi sommes nous maîtres ? A l'échelle de la planète, l'homme est un caillou (petit) dans le sahara ! Si l'espèce doit disparaître, elle disparaitra ! c'est tout ! La planète, elle poursuivra sa course, si le soleil veut bien être stable, et se régénèrera, pour peut-être redonner la vie...ou pas !

    A l'échelle de l'Univers, nous ne sommes rien...il serait temps d'être assez humbles pour le comprendre !

    • Angilil y a 5 ansSignaler

      La planète elle même n'est pas un enjeu pour l'Univers, c'est évident.
      La terre n'est qu'une poussière, également.
      On n'y est attachés que parce qu'elle nous a permis d'y apparaître.
      L'enjeu, c'est bien de conserver ce que la nature nous a donné et de permettre à l'humanité d'évoluer sur ce caillou

    • Commenter avatarConnectez-vous pour commenter des réponses
Vous avez d’autres questions ? Pour obtenir des réponses, posez vos questions dès maintenant.