Anonyme
Anonyme a posé la question dans Arts et sciences humainesPhilosophie · il y a 7 ans

Faut-il se débarrasser des idées métaphysiques et des endoctrinements pour commencer à bien penser?

Mise à jour:

@ Émère : Alors pourquoi à votre avis Friedrich Nietzsche rejette-il toute perspective métaphysique ? Pour lui aussi, la notion de métaphysique serait-elle une nébuleuse assez confuse ?

13 réponses

Évaluation
  • il y a 7 ans
    Meilleure réponse

    Débarrassez vous de ces questions métaphysiques et demandez vous ce qu'il resterait de la philosophie et avec quoi " bien " penser...

    ( ce qui serait bien ou mal .?..déjà la morale qui se pointe...suivie du libre arbitre des jésuites et de leur interprétations par nos grands penseurs.. l'auto satisfaction égotique érigée en vertu ou pensée unique avec son mérite et ses jugements.. leurs "sentiment intuitif " d'une liberté domestiquée, appropriée, rationalisée , appauvrie, réduite en spéculations intellectuels aussi méritoires que dérisoires..)

    Qu'est-ce que l'Être ?

    Qu'est ce que la liberté ?

    Qu'est ce que la vérité ?

    Pourquoi y a-t-il de l'Être plutôt que rien ?

    Existe-t-il une cause première ?

    La cause première est elle matérielle ou spirituelle ?

    Est-ce que Dieu existe ?

    Est-ce que Dieu est Volonté (monothéisme) ou Nécessité (panthéisme) ?

    Est-ce que l'âme individuelle est immortelle ?

    Quel est le sens de la vie ?

    Qu'est-ce que la substance ?

    En quoi consiste la finalité des choses ?

    Quel est le rapport entre la matière et l'Esprit?

    Comment faire le lien entre l'Être, l'Univers et soi ?

    Le vide est-il le rien ?

    Et surtout attention .. ne pas rejeter tout cela avec vos certitudes rationnelles heureuses... pronez plutôt "le doute heureux" c'est vrai on en parle trop peu..mieux encore pratiquez le ...pour voir..!

    Comme si l'endoctrinement était le monopole des culs bénis et autres métaphysiciens délirants ..elle est bien bonne..!

  • Mamie
    Lv 5
    il y a 7 ans

    Dans l'idéal oui.

    Mais nous sommes formatés et endoctrinés dès notre naissance, à tel point que c'est inscrit dans nos gènes.

    Combien de génération faudra-t-il pour penser librement, sans être mis dans une catégorie !

    Quant à la métaphysique, plus l'homme "évolue", plus il se pose de questions sur le devenir de sa conscience. Quel fantasme que de croire que la conscience survit au corps !

    Comme personne n'est revenu d'entre les morts, à part un certain Jésus, (ça reste encore très ambigu), nous restons dans l'ignorance et l'impossibilité de contrôler.

    Perso, je me réfère volontiers à C.G. Jung et ses concepts d'archétype, d'inconscient collectif et de synchronicité pour tenter de mieux penser par moi-même.

    >>@Ex LIbrus, exact, j'ai oublié ce pauvre Lazare, mais peut-être était-il simplement dans le coma après un accident de scooter

  • il y a 7 ans

    Pour commencer à bien penser, il importe d'avoir une notion claire des concepts dont on use. Or mon petit doigt me dit que la notion que tu as de la "métaphysique" est une nébuleuse assez confuse. Je suis, même certain que, à part ce qu'en dit le téléphone arabe des couloirs des lycées, tu n'as jamais ouvert un dictionnaire pour t'assurer de sa signification.

    Ce qui fait que tu ne sais pas à proprement parler de quoi tu parles parce que tu en as une notion indéterminée acquise par ouï-dire : pour faire de la philo, c'est mal parti !

    Source(s) : Au sens le plus général, la métaphysique est la science purement rationnelle des premiers principes, sans aucun rapport avec un quelconque endoctrinement. Par exemple la théorie matérialiste (la matière est la substance de toute chose) est une "idée métaphysique". http://www.larousse.fr/encyclopedie/divers/m%C3%A9...
  • py360
    Lv 4
    il y a 7 ans

    Les idées métaphysiques ne me gêne absolument pas, c'est l'endoctrinement faits sur son compte qui me gêne, la volonté divine qui se confond avec la volonté d'un tyran ou d'un pape.

  • Que pensez-vous des réponses ? Vous pouvez vous connecter afin de voter pour la réponse.
  • Georgy
    Lv 7
    il y a 7 ans

    Nous devrions vaincre nos préjugés et savoir comme le pense Nietzsche, qu'il n'existe pas de plus accablants que nos certitudes. Savoir penser, c'est vouloir briser ses chaînes.

  • il y a 7 ans

    Mais penser c'est déjà examiner tout ce qui parvient à ton esprit . Déjà savoir d'où te viennent ces idées métaphysiques et les juger à l'aune de tes propres réflexions .

    Si je te dis la terre est plate et le soleil brille en son centre tu vas surement avoir envie de vérifier ce que je te raconte .

    De plus, toute croyance se présente comme une intuition qui demandera toujours à être accepté et peut être vérifiée

  • il y a 7 ans

    on ne peut commencer à bien penser qu'en posant un regard extérieur sur la pensée, et pour ça il faut savoir arrêter de penser ...

    les intellectuels prétendent que c'est impossible, on appelle ça la maîtrise du mental, c'est peut-être pour ça qu'ils comprennent pas, faudrait dire maîtrise de l'intellect ...

    harmonie pouvoir !

    Source(s) : msg
  • Odette
    Lv 7
    il y a 7 ans

    Suis de l'avis de mon ami Nietzsche,,,,,,« Prenons un peu au sérieux le point de départ du scepticisme : à supposer qu'il n'existe pas de monde autre, métaphysique, et que, du seul monde connu de nous, toutes les explications empruntées à la métaphysique soient inutilisables pour nous, de quel œil verrions-nous les hommes et les choses ? » ,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,plus sainement j'avoue,,,,

    Source(s) : Nietzsche (Humain, trop humain, §21)
  • il y a 7 ans

    penser par soi-même serait un bon début.

  • il y a 3 ans

    Bonjour, Sparte ne fait pas partie de mes contacts mais je l'ai rencontré plusieurs fois sur Yahoo et l'un de mes contacts le connaît assez bien. Il a tout simplement fait l'objet de règlements de compte qui n'ont rien à voir avec le web page en question. Dans notre société tous les moyens sont bons pour détruire une personne. Est-ce-que les accusations dont il est victime sont justifiées : je n'en sais absolument rien et cela ne m'intéresse pas. Cependant, cela confirme le fait que je ne donnerai jamais mon identité à qui que ce soit sur le web page vehicle on ne sait jamais à qui l'on a affaire. Ce web page qui pour la plupart semble inoffensif a malheureusement le pouvoir de faire beaucoup de mal à des personnes qui lui ont fait confiance. Et pour des raisons personnelles je ne rentrerai jamais dans ce jeu qui consiste à échanger sur nos contacts respectifs (en dehors du web page) vehicle cela crée une eau challenge et nauséabonde sans même que l'on s'en rende compte. Ici, nous sommes tous victimes des fabulations des autres et malheureusement nous n'avons aucun moyen de nous défendre. Cela dit, je regrette que le compte de Sparte ait sauté vehicle personnellement je n'ai rien à lui reprocher, en même temps je ne le connais pas donc....

Vous avez d’autres questions ? Pour obtenir des réponses, posez vos questions dès maintenant.