Quels sont les grands principes de l'amour de son prochain ?

Qui devraient être appliqués et m'en dire le pourquoi ?

.

12 réponses

Évaluation
  • il y a 7 ans
    Meilleure réponse

    salut belle étoile , à mon sens , tout d'abord cela demande un cœur en or , qui ne connait pas la rancune ou au moins qui sait pardonner, et un esprit large avec de vastes horizons , sinon avec des horizons qui ne dépassent pas le pointes des pieds on risque de faire de maintes batailles à chaque moment, certains ,et sont ceux que j'aime le plus , aiment sans pour cela demander de prix et là croyez moi l'amour a toute les raisons et les occasions de fleurir et de se répandre .d'autre part si l'on veut que l'amour continue , il faut au moins savoir se mettre à la place de l'autre , en cas d'incidents; sinon c'est le malentendu avec ces maux les combats interminables la rupture, en fin la souffrance.

    merci , vous savez toujours poser ces questions qui inspirent, je vous souhaite tout ce qui est amour , beauté et bonheur

    • Connectez-vous pour commenter des réponses
  • Anonyme
    il y a 7 ans

    l'amour de son prochain vient de l'amour de Dieu pour les hommes....

    si on aime son prochain, on ne le tuera pas, on ne lui mentira pas, on ne le volera pas, on ne le trompera pas, ect...

    • Connectez-vous pour commenter des réponses
  • Anonyme
    il y a 7 ans

    etre humain

    loin de toute littérature et philosophie

    • Connectez-vous pour commenter des réponses
  • Anonyme
    il y a 7 ans

    Aimer son prochain c'est lui vouloir du bien comme à soi-même. Si ce principe était respecté, la vie ici-bas serait du pur bonheur. C'est ce que Dieu a voulu pour nous en nous envoyant ses Messagers pour nous indiquer le bon chemin à suivre. Mais l'âme humaine est parfois récalcitrante et se laisse égarer par ses passions.

    • Connectez-vous pour commenter des réponses
  • Que pensez-vous des réponses ? Vous pouvez vous connecter afin de voter pour la réponse.
  • il y a 7 ans

    Faire preuve de miséricorde envers les autres .

    Source(s) : Bonne soirée .
    • Connectez-vous pour commenter des réponses
  • Le respect l'écoute l'empathie la tolérance et surtout le NON jugement !!

    sans ces paramètres qui me semblent primordiaux on ne saurait appliquer l'amour de son prochain

    • Connectez-vous pour commenter des réponses
  • il y a 7 ans

    Dieu a dit aime ton prochain comme toi-même et Desproges ajoutait, permettez-moi de préférer un tout petit peu moi-même quand même.

    L'idée d'aimer son prochain n'existe que chez les chrétiens et on le doit à Jésus Christ, autrement dit Saint Paul. Il est tout à fait probable que les philosophes chrétiens Augustin et Thomas d'Aquin ont développé le concept par la suite.

    Mais l'idée d'aimer les autres comme soi-même ne se retrouve dans aucune autre culture.

    On connait l'amour selon Aphrodite que concevait Platon. L'amour est né d'un désir qui lui-même provient d'un manque. Quand le manque est comblé, il n'y a plus de désir et donc plus d'amour.

    On connait l'amour selon Philia, qui est la conception aristotélicienne où l'amour, c'est la joie d'aimer, le plus bel exemple, c'est l'amour maternel où la mère donne tout son amour à ses enfants toute sa vie sans jamais rien demander en échange.

    Les Grecs s'arrêtaient là.

    Et il a fallu l'arrivée de Jésus et de ses apôtres pour qu'on nous dise aimez-vous les uns les autres.

    Cette notion ne se retrouve pas dans les autres religions monothéistes.

    C'est même un peu utopique parce que aimez ses ennemis, c'est parfaitement contradictoire.

    L'amour du prochain se traduit par la notion de charité qui échappe à tout marché et à tout marchandage.

    Quand on n'est pas chrétien, la notion d'amour du prochain est difficile à cerner.

    Je dirais que l'amour du prochain, ça consiste à exister un peu moins pour que l'autre puisse exister un peu plus.

    Thomas d'Aquin distinguait l'amour de concupiscence (exemple quand je dis que j'aime le poulet, ce n'est pas pour le bien du poulet) et l'amour de bienveillance (j'aime mes enfants).

    L'amour du prochain consiste à faire comme si nous l'aimions, à faire semblant, alors que la réalité est qu'il nous est parfaitement indifférent.

    • Connectez-vous pour commenter des réponses
  • il y a 7 ans

    Et si tu nous donnais d'abord TON opinion sur le sujet au lieu d'attendre que nous faisions tes devoirs à ta place ....

    • Connectez-vous pour commenter des réponses
  • il y a 7 ans

    Je respecte tout le monde comme moi-même. Mais aimer pour moi est un autre domaine; Ex : j'ai beaucoup aimé celui d'avant mais le prochain, je ne le connais pas encore.

    • Connectez-vous pour commenter des réponses
  • Anonyme
    il y a 7 ans

    AIME TON ennemi comme tu aime ton ami

    mais cest si difficile

    jaime mes ennemis , car je ne sais pas hair

    • Connectez-vous pour commenter des réponses
  • il y a 7 ans

    J'ai la trentaine et de mes expériences heureuses et malheureuses, je suis arrivé à cette conclusion.

    Nous pouvons citer tellement de choses mais rien ne peut approcher une seule valeur, qui regroupe tout le reste : l'amour altruiste. Chacun doit découvrir "tout seul" ce que cela signifie et comment le mettre en pratique tous les jours de sa vie : tolérance, pardon, humilité, etc...

    Quand on a l'amour altruiste en son coeur, on est le plus heureux du monde, que l'on soit croyant ou pas. C'est le fond de votre coeur qui pourra mieux vous guider que nos vaines paroles.

    • Connectez-vous pour commenter des réponses
Vous avez d’autres questions ? Pour obtenir des réponses, posez vos questions dès maintenant.