Le voile islamique represente-t-il un risque pour la sante ?

Selon le Centre d’étude national sur le diabète, l’endocrinologie et la génétique, basé à Aman en Jordanie, le port du hijab et du niqab augmente le risque pour les femmes d’avoir une carence en vitamine D, qui joue un rôle majeur dans la consolidation des os et des dents. Cette étude démontre que le taux... afficher plus Selon le Centre d’étude national sur le diabète, l’endocrinologie et la génétique, basé à Aman en Jordanie, le port du hijab et du niqab augmente le risque pour les femmes d’avoir une carence en vitamine D, qui joue un rôle majeur dans la consolidation des os et des dents.

Cette étude démontre que le taux decarence en vitamine D s’élève à 36,5 % chez les femmes portant un niqab. Il est de 37,9 % chez les femmes portant le hijab, et de 29,5% chez les femmes ne couvrant pas leur tête. Cette étude souligne également que 37,3 % des femmes ont un faible niveau de vitamine D contre 5,1 % pour les hommes.

Les résultats de cette étude se base sur un échantillon de 5.640 personnes. Publiée dans le quotidien jordanien, The Jordan Times, l'étude souligne par ailleurs qu’une des causes majeures de carence en vitamine D, s’explique par une exposition insuffisante au soleil.

The Jordan Times assure également qu‘une étude de l'Organisation mondiale de la Santé recommande qu’une exposition au soleil de 5 à 15 minutes, des mains, du visage et des bras, de deux à trois fois par semaine durant l’été est suffisante pour maintenir un bon niveau de vitamine D dans le corps.

http://jordantimes.com/article/hijab-niq...
8 réponses 8