Michel
Lv 6
Michel a posé la question dans Societé et cultureReligions et spiritualité · il y a 7 ans

Dans Luc 23:43, pourquoi la Traduction du monde nouveau met-elle deux points après le mot “aujourd’hui” ?

Dans la Traduction du monde nouveau, Luc 23:43 se lit comme suit : “En vérité je te le dis aujourd’hui : Tu seras avec moi au Paradis.” Jésus prononça ces paroles en réponse à la requête suivante de l’un des malfaiteurs suspendus à côté de lui : “Jésus, souviens-toi de moi quand tu entreras dans ton royaume.” — Luc 23:42.

Toutefois, d’autres traducteurs de la Bible ont ponctué différemment Luc 23:43. Par exemple, la Bible Segond rend comme suit ce passage : “Je te le dis en vérité, aujourd’hui tu seras avec moi dans le paradis.”

Il ne fait aucun doute que la place du signe de ponctuation change le sens du verset. Lorsqu’il est placé avant le mot “aujourd’hui”, comme dans la Bible Segond, il apparaît que Jésus a promis au malfaiteur qu’il serait le jour même dans le paradis. En d’autres termes, Jésus aurait pris possession de son Royaume et le malfaiteur et lui seraient dans le paradis le jour même où il prononça ces paroles.

Quelle est la ponctuation de cette phrase dans la langue originale grecque, dans laquelle ont été écrites les Écritures grecques chrétiennes ? Il n’y a pas de ponctuation dans le grec original. Pourquoi cela ? Parce qu’à cette époque les rédacteurs des Écritures grecques ne ponctuaient pas leurs textes. Voici ce que nous lisons dans l’Encyclopédie américaine de 1956, tome 23, page 16: “On ne trouve aucun signe de ponctuation dans les anciens manuscrits et inscriptions des Grecs.”

Ce ne fut pas avant le neuvième siècle de notre ère que la ponctuation fut généralement utilisée. Bien que par la suite dans certains textes grecs, comme celui de Westcott et Hort, une virgule ait été placée avant le mot grec pour “aujourd’hui”, cela a été fait en fonction des croyances religieuses des traducteurs. Mais ni cette virgule ni aucun autre signe de ponctuation ne figuraient dans les plus anciens textes grecs.

Où faut-il donc placer la ponctuation ? Quel est le témoignage de la Parole de Dieu à ce sujet ? Qu’a dit Jésus lui-même ? Pensait-il recevoir son Royaume et entrer dans une sorte de paradis immédiatement après sa mort, c’est-à-dire au cours de cette même période de vingt-quatre heures ?

Voici ce qu’il avait dit auparavant à ses disciples : “Le Fils de l’homme doit subir beaucoup de souffrances, être rejeté par les aînés, les principaux prêtres et les scribes, être tué et, le troisième jour, être ressuscité.” (Luc 9:22). Les deux anges ont déclaré ce qui suit aux femmes venues à la tombe : “Il n’est pas ici, mais il a été ressuscité. Rappelez-vous comment il vous a parlé lorsqu’il était encore en Galilée, disant que le Fils de l’homme devait être livré aux mains d’hommes pécheurs, être mis au poteau et cependant se lever le troisième jour.” — Luc 24:6, 7.

Jésus ne fut pas ressuscité le jour de sa mort, mais le troisième jour qui suivit celle-ci. En conséquence, il n’aurait pas pu entrer dans son Royaume le jour même de sa mort.

7 réponses

Évaluation
  • Elijah
    Lv 7
    il y a 7 ans
    Meilleure réponse

    D’après le récit de Luc, un malfaiteur qui allait être exécuté aux côtés de Jésus prit verbalement sa défense et lui demanda de se souvenir de lui quand ‘ il viendrait dans son royaume ’. Jésus lui répondit : “ Vraiment, je te le dis aujourd’hui : Tu seras avec moi dans le Paradis. ” (Lc 23:39-43). La ponctuation qui apparaît dans la traduction de cette phrase dépend forcément, bien entendu, de la façon dont le traducteur comprend les paroles de Jésus, puisqu’aucune ponctuation ne fut utilisée dans le texte grec original. La ponctuation moderne ne devint d’usage que vers le IXe siècle de n. è. Bien que de nombreuses versions mettent une virgule avant le mot “ aujourd’hui ”, donnant ainsi l’impression que le malfaiteur entra dans le Paradis le jour même, rien dans le reste des Écritures ne permet de soutenir cette idée. Jésus lui-même mourut et resta dans la tombe jusqu’au troisième jour, puis il fut ressuscité, “ les prémices ” de la résurrection (Ac 10:40 ; 1Co 15:20 ; Col 1:18). Il monta au ciel 40 jours plus tard. — Jn 20:17 ; Ac 1:1-3, 9.

    Tout porte à croire qu’en disant “ aujourd’hui ” Jésus ne voulut pas indiquer quand le malfaiteur serait dans le Paradis, mais plutôt attirer l’attention sur le moment auquel la promesse était faite et durant lequel le malfaiteur avait manifesté une certaine foi en lui. C’était le jour où Jésus venait d’être rejeté et condamné par les plus éminents chefs religieux de son peuple, puis condamné à mort par les autorités romaines. Il était devenu un objet de mépris et de risée. Le malfaiteur qui se trouvait à côté de lui avait donc manifesté une qualité remarquable et une disposition de cœur louable en ne faisant pas comme la foule, mais en parlant au contraire en faveur de Jésus et en exprimant qu’il croyait en sa future royauté. Reconnaissant qu’en effet la phrase souligne le moment où la promesse est faite et non l’époque de son accomplissement, d’autres versions, telles que celles de J. Rotherham et de G. Lamsa en anglais, celles de L. Reinhardt et de W. Michaelis en allemand, ainsi que la version syriaque Cureton du Ve siècle de n. è., rendent ce texte sous une forme semblable à la leçon de la Traduction du monde nouveau citée plus haut.

    Source(s) : PARADIS - Qu’est-ce que le paradis que Jésus promit au malfaiteur qui mourut à ses côtés? http://wol.jw.org/fr/wol/d/r30/lp-f/1200003377
  • Anonyme
    il y a 7 ans

    Pourquoi la Traduction du Monde Nouveau met-elle deux points après le mot “aujourd’hui” en Luc 23 : 43 ?

    Simplement et pour deux raisons inattaquables.

    D'une part parce que ses rédacteurs ont été logiques, Fidèles et inspirés par Jéhovah le Père de Christ; DIEU n'aurait en effet pas supporté que sa parole soit une fois de plus, déformée et arrangée selon la seule volonté d'humains apostats.

    Ensuite parce que Jésus n'a pas dit et n'a pu dire à cet homme ce jour là : “En vérité je te le dis, aujourd’hui tu seras avec moi au Paradis.”

    Et si Jésus N'a PAS dit à cet homme “En vérité je te le dis, aujourd’hui tu seras avec moi au Paradis.” c'est pour la simple raison que Jésus allait mourir vers 15 heure ce vendredi 15 nisan, qu'il allait rester dans la mort et l'état de mort le plus total et le plus définitif durant 1 jour 1/2, pratiquement 36 heures, pour n'être ressuscité QUE le dimanche matin.

    Il ne pouvait donc pas être en capacité d'entraîner quiconque oû que ce soit.

    Enfin, Jésus a fait sans aucun doute de cet homme un ses Frères et un de ses Co Héritiers dans son paradis céleste pour le voir diriger la terre transformée en paradis "terrestre", avec lui et le reste des 144 000 dont parle Révélation 7 : 4 et 14 : 1

    http://www.jw.org/fr/publications/bible/R%C3%A9v%C...

    http://www.jw.org/fr/publications/bible/R%C3%A9v%C...

    Jésus n'a pas dit à cet homme ce jour là : “En vérité je te le dis, aujourd’hui tu seras avec moi au Paradis.” Mais “En vérité je te le dis aujourd’hui, tu seras avec moi au Paradis.”

    Vous vous amusez de pas grand chose, de la place de deux points ou d'un mots ! Il y a une phrase connue de tous, que vous devriez faire tourner entre vous :

    "L'instituteur a dit, le maire est un imbécile" et "L'instituteur a dit le maire, est un imbécile" !

  • il y a 7 ans

    Tu connais les galettes du Mont St Michel ? Elles sont excellentes et il n'y en a pas au paradis !

    Alors profites-en dès maintenant , ça te remontera le moral .

  • il y a 7 ans

    Tiens, c'est vrai ça. Enfin, quand je dis "vrai" je me comprends.

    Dommage que la question soit un peu longue, la dernière phrase est de loin la plus intéressante, parce qu'elle fait appel à la logique.

    Luc était médecin, je crois. Déjà, qu'on arrive à déchiffrer l'écriture d'un médecin me laisse sceptique, mais cela ne suffit pas pour supposer qu'il ait une syntaxe et une orthographe parfaite. Alors les deux points ajoutés suivant la fantaisie de l'un ou de l'autre des traducteurs, c'est faire un shampooing à un chauve.

  • Que pensez-vous des réponses ? Vous pouvez vous connecter afin de voter pour la réponse.
  • il y a 7 ans

    La façon de traduire des TJ est débile ! Jesus précise aujourd'hui pourquoi faire ? Le bon larron se doute bien que c'est aujourd'hui... bref aucun sens mais bon les TJ sont nuls de chez nuls en syntaxe.

  • Topaze
    Lv 7
    il y a 7 ans

    Pour que ça colle avec son idéologie que le paradis n'existe pas après la mort.

    En d'autres mots, pour se différencier des autres chrétiens.

  • il y a 7 ans

    La ponctuation n'existant pas dans les manuscrits bibliques, en onciales grecques, les sectes la mettent là où elles veulent uniquement en fonction des superstitions qu’elles veulent propager.

Vous avez d’autres questions ? Pour obtenir des réponses, posez vos questions dès maintenant.