Ethel
Lv 7
Ethel a posé la question dans Sciences socialesPsychologie · il y a 7 ans

Hello ! Le " trop penser " est-il un handicap?

merci pour vos commentaires.

13 réponses

Évaluation
  • il y a 7 ans
    Réponse favorite

    Oui, si sa trajectoire est égoïste ....elle n'engendre que maladie et fatigue ......vivons ensemble et vivons heureux, c'est là, que se retrouve la relaxation de la pensée et son dynamisme calculé ..... avec l'amour inconditionnel, c est une joie de penser et heureux d'exister et d'agir ....penser aux biens de l'autre c'est penser a mon propre bonheur ....tel est la loi d'une vrai observation dans son expérience du vécu personnel ....personne ne peut m'empêcher cette joie de penser respectueusement a l'autre, a soi et d'avoir ma paix personnelle arraché a la sueur de mon front !!!

    chacun-e de nous est créé libre et universel .....ton âme, c'est ta propriété privé et a toi de la défendre bec et ongle et de désirer ce que tu veux en faire d'elle ....et je n'admet personne de choisir les couleurs a ma place !

    Tout dépend de nous et de l’orientation désiré ….

    Nous désirons la joie, nous l'aurons ...nous désirons la haine, la foudre nous tombés du ciel sur nos têtes, nous l'aurons ! A nous de choisir, boire ou conduire, sourire ..il y a de tout dans la vie ... et qu’elle ne lèse personne …..et ne nous tient pas de la main qui nous fait mal !

    J’espère que ce sujet t’inspire et a toi de voir ….bien a toi dans la joie et les plaisirs de la vie et que tout pessimisme qui génère nos sentiments négatifs et mine notre santé physique et psychique, on en a nul besoin …..

    Comme disait jean de courberive dans son livre méthode infaillible : fuyez le pessimisme comme de la peste et ne pensez qu’aux choses agréables qui stimulent nos énergies vitales de la vie ….

    Bisou frat avec tout le bonheur du monde a toi et a toutes/tous ! bonne soirée !

    *******************

    Mais selon la structure de l’individu, ces forces peuvent être créatrices – c’est le cas des artistes (ou destructrices) c’est le cas des psychotiques. Les uns et les autres sont au même niveau de psyché, mais n’en font pas le même usage.

    Marie-Laure Colonna dans l'inconscient qui se moque de la raison

    Bonheur/malheur: et si tout reposait sur un équilibre?

    http://forum.psychologies.com/psychologiescom/Ce-e...

  • Bleue*
    Lv 7
    il y a 7 ans

    Ça fait trop de désordre et ça part dans tous les sens, lol.

    Mais pas au point d'être handicapant.

  • GCP
    Lv 7
    il y a 7 ans

    c'est sur que c'est mauvais ...après tu cogites trop ....!!!!

  • il y a 7 ans

    Le trop penser est sensé être un défaut sans quoi le mot "trop" désignant l'excès n'aurait pas été employé;

    Dans ce cas faut trouver la bonne mesure, c'est à dire quand on peut penser, pendant combien de temps, et ce à quoi on doit penser selon les priorités etc... (en gros optimiser en matière d'objectivité).

  • Que pensez-vous des réponses ? Vous pouvez vous connecter afin de voter pour la réponse.
  • Anonyme
    il y a 7 ans

    oui...pour l'ame en tout cas

    Source(s) : julieleblanc.ca
  • djo
    Lv 6
    il y a 7 ans

    par moment il faut pas trop se casser la tête ok mais devient un handicap dans le cas ou tu n'avance pas dan la vie , ou t'es la rien à te morfondre et penser à la même chose

    alors laisse les choses se faire et beuffff !

    Source(s) : moi
  • Sergio
    Lv 7
    il y a 7 ans

    Oui ceux qui réfléchissent moins sont beaucoup plus heureux

  • Franz
    Lv 7
    il y a 7 ans

    Ça peut le devenir comme ceux qui se pseunomment " ? "

  • Djoe
    Lv 7
    il y a 7 ans

    bonjour ma grande !!

    Je suis encore au "moins penser" !!

    et je préfère arrêter de penser !!

    c'est fatiguant !!

  • il y a 7 ans

    Quand on voit ton avatar on aurait plutôt envie d'agir...

Vous avez d’autres questions ? Pour obtenir des réponses, posez vos questions dès maintenant.