Seriez-vous d'accord d'être obligé d'aller voter sous peine d'amende?

Un projet de loi présenté le 6 février en catimini par des députés UMP propose d'instaurer une obligation d'aller voter, qui double donc l'obligation de s'inscrire su les listes électorales déjà inscrite dans la loi (L9 du C. Électoral). Des dispositions similaires existe déjà dans quelques pays... afficher plus Un projet de loi présenté le 6 février en catimini par des députés UMP propose d'instaurer une obligation d'aller voter, qui double donc l'obligation de s'inscrire su les listes électorales déjà inscrite dans la loi (L9 du C. Électoral).
Des dispositions similaires existe déjà dans quelques pays parmi lesquels l'Australie, la Grèce, la Belgique, la Bolivie le Brésil ou les Pays-Bas avec des sanctions de divers degrés. Pas d'amende en Grèce mais quelques difficultés administratives (comme en Italie avant l'abrogation de la mesure en faveur d'un principe général en 1993). En Bolivie, la carte électorale, qui valide non pas l'inscription aux listes mais la validation du vote sert de justificatif pour accéder à son salaire.

Maintenant que la question se pose ici, que le président français, par la grâce des absents, ne dispose finalement que d'un soutien populaire réel inférieur à 40% de la population et que l'abstention peut `å un certain niveau invalider une élection, qu'est ce que vous pensez de l'instauration de cette mesure?

Ou comme dit plus simplement dans le titre de ce sujet : Seriez-vous d'accord d'être obligé d'aller voter sous peine d'amende?
7 réponses 7