Pourquoi continue t-on à enseigner le français en Algérie ?

N'est ce pas aller en dépit du bon sens de poursuivre l'enseignement d'une langue en perte de vitesse ? Ne serait-il pas plus judicieux d'enseigner l'anglais (langue internationale) ou le mandarin (les années étant comptées avant que la Chine n'accède au rang de première puissance... afficher plus N'est ce pas aller en dépit du bon sens de poursuivre l'enseignement d'une langue en perte de vitesse ?
Ne serait-il pas plus judicieux d'enseigner l'anglais (langue internationale) ou le mandarin (les années étant comptées avant que la Chine n'accède au rang de première puissance économique mondiale) ?
La décolonisation intellectuelle ne passe t-elle pas par l'abandon progressif de l'enseignement du français ?
Mettre à jour: @ MARIE : ne penses tu pas que tu inverses le problème ?
Mise à jour 2: @ maurice t : la francophonie est un concept dépassé qui renvoie à un passé révolu :)
Mise à jour 3: @ EL GAT : je sais bien, mais le français reste la première langue vivante enseignée
Mise à jour 4: @ janissaire : va savoir ! Peut-être parce que nous sommes sur un espace de discussion francophone ?
Mise à jour 5: @ Tilelli : tu considères l'arabe comme une langue étrangère ?
Mise à jour 6: @ MARIE : il est pourtant de coutume d'adopter la langue officielle du pays dans lequel on souhaite s'installer, pourquoi seuls les pays arabophones dérogeraient à cette règle ?
Mise à jour 7: @ Tilelli : ferais tu des 1300 dernières années une parenthèse de l'histoire algérienne ?
Mise à jour 8: @ Sniper : officieuse oui, officielle non. D'après la constitution les deux seules langues nationales sont l'arabe et le tamazigh
Mise à jour 9: @ ॐ SScSS ♟♙ : oui ça va et toi ? Pour quelles raisons l'enseignement dispensé en langue arabe perdrait de sa crédibilité ?
15 réponses 15