bleu_lagon a posé la question dans Societé et cultureReligions et spiritualité · il y a 8 ans

Quel est le sens du mot ÂME dans ces versets ?

Pour rappel, l'âme dans la Bible est soit :

1°) La personne tout entière, tout son être, son corps

2°) La vie de cette personne.

http://fr.answers.yahoo.com/question/index;_ylt=Ak...

L'âme, SELON LA BIBLE, est donc mortelle, destructible. Cependant, même si rien ne survit à la mort de l'homme, Dieu garde le souvenir des justes et les raménera à la vie grâce à la résurrection, pour leur offrir la vie éternelle.

L'âme n'est donc pas cette entité immatérielle et immortelle chère aux philosophes grecques païens. Cela est reconnu par de nombreuses autorités de différentes églises de la chrétienté (même si elles ont fait leur cette croyance non-biblique) :

http://fr.answers.yahoo.com/question/index;_ylt=At...

Quel est donc le sens du mot âme dans les versets suivants ?

Matthieu 10:26-28

Ne craignez pas ceux qui tuent le corps et qui ne peuvent tuer l'âme ; craignez plutôt celui qui peut faire périr l'âme et le corps dans la géhenne.

Un texte que les croyants en l'immortalité de l'âme citent souvent... sans se rendre compte qu'il va à l'encontre de leur croyance ! En effet, il est ici question de faire " périr " l'âme (" détruire l'âme ", King James ; " disparaître l'âme " Segond). Autant de verbe qui ne collent pas avec l'idée d'une âme immortelle, impérissable. Remplaçons les occurences du mot âme par l'un des deux sens cités ci-dessus :

Ne craignez pas ceux qui tuent le corps et qui ne peuvent tuer la vie [éternelle] ; craignez plutôt celui qui peut faire périr [l'espérance de la] vie [éternelle] et le corps dans la géhenne.

Pour la signification de la Géhenne :

http://fr.answers.yahoo.com/question/index;_ylt=As...

Matthieu 16:24-26

Car celui qui voudra sauver sa vie [présente] la perdra, mais celui qui la perdra à cause de moi la trouvera. Et que servirait-il à un homme de gagner tout le monde, s'il perdait son âme [sa vie éternelle] ? ou, que donnerait un homme en échange de son âme [sa vie éternelle] ?

Luc 1:45-47

Et Marie dit : Mon âme [mon être, toute ma personne] exalte le Seigneur, Et mon esprit se réjouit en Dieu, mon Sauveur.

Luc 10:25-27

Tu aimeras le Seigneur, ton Dieu, de tout ton cœur, de toute ton âme [ton être], de toute ta force, et de toute ta pensée ; et ton prochain comme toi-même.

On peut se demander pourquoi d’autres choses sont mentionnées en plus de l’âme si celle-ci les englobe toutes. Illustrons le sens de ces paroles : quelqu’un peut se vendre (vendre son âme) comme esclave et devenir ainsi la possession de son propriétaire et maître. Cependant, il ne servira pas forcément celui-ci de tout son cœur, uniquement motivé par le désir de lui plaire, et par conséquent il ne mettra pas forcément toute sa force ni toutes ses facultés mentales à servir les intérêts de son maître. Ainsi, ces parties de l’âme sont sans doute mentionnées pour être mises en évidence, de sorte que le chrétien ne les oublie pas, mais les prenne en compte dans son service pour Dieu, à qui il appartient, et pour son Fils, dont la vie fut le prix de son rachat. Pour servir Dieu ‘ de toute son âme ’, il faut donc engager toute sa personne, sans oublier aucune partie de son corps, aucune de ses fonctions, aucune de ses capacités ni aucun de ses désirs.

Luc 12:19-21

Et je dirai à mon âme [ma personne, dans le sens de ' je me dirais à moi-même '] : Mon âme, tu as beaucoup de biens en réserve pour plusieurs années ; repose-toi, mange, bois, et réjouis-toi. Mais Dieu lui dit : Insensé ! cette nuit même ton âme [ta vie] te sera redemandée ; et ce que tu as préparé, pour qui cela sera-t-il ?

Notez que l'homme dit à son âme de manger, de boire et de se réjouir, ce qui prouve une fois de plus qu'il ne parle pas à son entité immortelle en lui mais qu'il pense à son corps.

Avez-vous d'autres textes bibliques du même genre ?

Mise à jour:

@Pharisien Déchaîné : Cher ami, les mensonges religieux répétés à longueur de journée par les membres des autres religions me "gavent" aussi, mais j'ai la courtoisie de me "battre" avec eux sur leur propre terrain (la Bible) plutôt que de les prier d'aller se faire voir ailleurs. Si mes questions te gavent, passe ton chemin : la liberté d'expression n'est pas à sens unique. Je respecte la tienne, respecte la mienne, stp.

Mise à jour 2:

@Topaze : cela vaut également pour toi, cher ami qriste.

Mise à jour 3:

@Pharisien Déchaîné : soit, je vais tenir compte de ton objection ! Ma prochaine question s'intitulera " Si la Bible change radicalement de doctrine d'une époque à l'autre, peut-on dire qu'elle évolue ? " Tu pourras venir t'exprimer, si cela ne te gave pas trop, évidemment...

Mise à jour 4:

@Djua Yedidya : Tant que tu ne feras pas le lien entre ce verset et la signification de la Géhenne tu feras fausse route. D’après A Greek-English Lexicon of the New Testament (par W. Bauer, F. Gingrich, F. Danker, 1979, p. 95), en Matthieu 10:28, l’expression grecque traduite par “ détruire et l’âme et le corps dans la géhenne ” a le sens de “ mort éternelle ”.

9 réponses

Évaluation
  • Réponse favorite

    "Pour rappel, l'âme dans la Bible est soit :

    1°) La personne tout entière, tout son être, son corps"

    --> Non, l'âme n'est pas la personne toute entière, ce n'est qu'un de ces constituants. Lorsque la Bible désigne l'individu par son âme, elle emploie une figure de style qui désigne la partie pour le tout, qu'on appelle métonymie. Exemple : "Je vais dégainer ma lame." Pour dire, je vais sortir mon épée. Cela ne veut pas dire que la lame est l'épée, ce n'est qu'un élément constitutif de l'épée. Tout comme l'âme, en ce qui concerne l'individu.

    "Matthieu 10:26-28

    Ne craignez pas ceux qui tuent le corps et qui ne peuvent tuer l'âme ; craignez plutôt celui qui peut faire périr l'âme et le corps dans la géhenne."

    --> Depuis quand l'âme c'est la vie éternelle ? Tu dirais pas des bêtises par hasard ? Jamais l'âme n'a été mentionnée dans la Bible pour indiquer la vie éternelle. Sûrement un rajout postérieur de la Tour de Garde. Donc, le passage où tu mets des crochets pour nous faire gober ton mensonge est absolument faux. L'âme ce n'est ni l'espérance de la vie éternelle, ni la vie éternelle elle-même. Forcément, lorsqu'on tue le corps, l'individu périt, et selon le dogme watchtowerien, il est anéanti totalement.

    Cependant, Dieu déclare qu'on peut tuer le corps, sans toucher à l'âme (sans faire périr l'âme). Alors, pour les TdJ tout s'effondre comme un château de carte. À moins, que l'on ajoute insidieusement de fausses occurrences. Alors qu'on sait pertinemment que la vie éternelle est SEULEMENT en Christ. Elle est fortiche la WTC, elle est fortiche ! C'est donc une preuve de la survie de l'âme, quand l'enveloppe charnelle meurt.

    Ainsi, ce passage affirme qu'il ne faut craindre aucuns hommes, puisqu'ils ne peuvent que tuer le corps et non l'âme (Eh oui, l'âme survit à la mort de l'individu. Ça ne veut pas dire qu'elle est immortelle) Mais, qu'il faut plutôt craindre Dieu, qui seul peut anéantir et le corps et l'âme, dans les tourments de l'enfer.

    • Commenter avatarConnectez-vous pour commenter des réponses
  • Anonyme
    il y a 8 ans

    A force de te voir enfourner ton catéchisme de force à toute une assemblée, je me sens de plus en plus disposé à croire non seulement en une âme immortelle, ce qui n'était pas gagné d'avance vu que je n'avais pas encore construit mon opinion, mais en outre à la transmigration des âmes, à la réincarnation et autres fadaises. A la grande rigueur, je pourrais même en arriver à "pas d'âme du tout'" par actualisation.

    je commence à me demander si la technique du radotage, du ressassement, de la répétition, de l'enfournage de force de ton dogme n’est pas contre productif pour les TJ. ? Même pour un type comme moi, qui état critique de leurs théologie mais les considérait avec sympathie, je commence d'en avoir par dessus la tête de cette entreprise d'endoctrinement monoidéiste.

    En outre, j'ai constaté que tu ne tiens jamais compte des objections qui te sont faites. Il est donc inutile de faire des objections : tes interlocuteurs ne sont que des objets à prosélyter

    Tu gaves Blue Lagon. Tu gaves grave. Si tu acceptais la discussion, il serait possible de t'expliquer que la Bible évolue sur la question de l'âme en fonction de ses époques de rédaction. Mais ce n'est pas le cas.

    Si tu n'acceptes pas la discussion et que tu te contentes de répéter robotiquement ta doctrine.... Tu gaves !

    • Commenter avatarConnectez-vous pour commenter des réponses
  • Anonyme
    il y a 8 ans

    Vous nous imposez votre doctrine de force, quand bien même la bible contredit votre doctrine

    A toi de m'expliquer certains versets:

    Luc 23:43

    Jésus lui répondit : Je te le dis en vérité, aujourd'hui tu seras avec moi dans le paradis.

    Jean 11

    11:23

    Jésus lui dit : Ton frère ressuscitera.

    11:24

    Je sais, lui répondit Marthe, qu'il ressuscitera à la résurrection, au dernier jour.

    11:25

    Jésus lui dit : Je suis la résurrection et la vie. Celui qui croit en moi vivra, quand même il serait mort ;

    11:26

    et quiconque vit et croit en moi ne mourra jamais. Crois-tu cela ?

    Ecclésiaste

    12:7

    (12 :9) avant que la poussière retourne à la terre, comme elle y était, et que l'esprit retourne à Dieu qui l'a donné.

    Luc 16:22-31 (séjour des morts du riche et de Lazare)

    Hébreux

    9:27

    Et comme il est réservé aux hommes de mourir une seule fois, après quoi vient le jugement,

    comment peut il avoir un jugement si l'âme meurt?

    Mt 10,39. Celui qui conserve sa vie, la perdra; et celui qui aura perdu sa vie à cause de Moi, la trouvera.

    Je vis vous vivrez aussi ( Jean 14 19 )

    En vérité, en vérité, je vous le dis, celui qui croit en moi a la vie éternelle. (Jean 6 47)

    Matthieu 16:26

    Et que servirait-il à un homme de gagner tout le monde, s'il perdait son âme ? ou, que donnerait un homme en échange de son âme ?[...]

    Luc 12:20

    Mais Dieu lui dit : Insensé ! cette nuit même ton âme te sera redemandée ; et ce que tu as préparé, pour qui cela sera-t-il ?[...]

    comment une âme peut elle être redemandée si elle meurt?

    Luc 21:26

    les hommes rendant l'âme de terreur dans l'attente de ce qui surviendra pour la terre ; car les puissances des cieux seront ébranlées.[...]

    quelle est le sens de "rendre l'âme" si elle meurt?

    Hébreux 10:39

    Nous, nous ne sommes pas de ceux qui se retirent pour se perdre, mais de ceux qui ont la foi pour sauver leur âme.[...]

    • Commenter avatarConnectez-vous pour commenter des réponses
  • Anonyme
    il y a 8 ans

    Tu pars d'un postulat fondé sur TA compréhension des textes. Il devint une âme vs il obtint une âme (par exemple). Mais si : Il devint une âme, signifiait, il devint vivant parce que Dieu lui a insufflé une âme, alors ta première explication serait erronée, non?

    Par ailleurs, je dirais à mon âme, ce n'est pas je dirais à ma personne au sens de "je me dirais à moi-même" dans mon esprit en tous cas. Ce serait plutôt, mon esprit sortira de mon corps (on appelle cela la "métacognition", et cet esprit dira à mon âme (laquelle est chevillée au corps et ne peut en être séparée que par la mort).

    "Notez que l'homme dit à son âme de manger, de boire et de se réjouir, ce qui prouve une fois de plus qu'il ne parle pas à son entité immortelle en lui mais qu'il pense à son corps."

    C'est TON explication, encore une fois. Mais s'il s'agissait plutôt d'un sens caché? Si manger, boire et se réjouir ne devait pas être entendu au sens propre?

    Manger serait : absorber les nourritures de l'âme, boire serait désaltérer la soif de l'âme et, se réjouir serait, exalter la joie de l'âme.

    Alors ton explication ne tiendrait plus, non?

    La faute des athées n'est pas de ne pas croire en Dieu. C'est plutôt que : le fait de ne pas croire exacerbe leur cartésianisme et aveugle leurs sens premiers, leur prescience, par exemple. Il ne peuvent croire que ce qu'il comprennent. Et toi et moi, savons que si n'existait que ce que nous comprenons, la vie serait bien pauvre. 90% de ce qui existe, dépasse nos capacités de compréhension ; ils nous faudrait ne plus y croire?

    • Commenter avatarConnectez-vous pour commenter des réponses
  • Que pensez-vous des réponses ? Vous pouvez vous connecter afin de voter pour la réponse.
  • Topaze
    Lv 7
    il y a 8 ans

    Je ne puis qu'être d'accord avec @ Pharisien. Ça fait 5 jours que tu nous bassine avec l'âme et comme tu ne sera jamais d'accord avec les qristes qui y croient et qu'ils ne le seront pas non-plus avec toi, que fais-tu au juste sur un site de questions-réponses?

    • Commenter avatarConnectez-vous pour commenter des réponses
  • il y a 8 ans

    Matthieu 10:26-28

    Ne craignez pas ceux qui tuent le corps et qui ne peuvent tuer l'âme ; craignez plutôt celui qui peut faire périr l'âme et le corps dans la géhenne.

    Il est vrai que des fois le mot "âme " est utilisé pour le mot "vie" , ce qui ne veut absolument pas dire que l'immortalité de l'âme n'existe pas !

    Dans ce verset il est incontestable qu'il s'agit de l'âme immortelle . Un homme peut tuer le corps MAIS NE PEUT PAS TUER L ÂME. Si l'âme se résumait à "vie" ce verset n'aurait pas de sens, puisque selon vous, lorsque l'on vous tue on tue l'âme !

    Par contre, le rejet de l'amour de Dieu nous éloigne totalement de Lui , qui est source de toute Vie. C'est cet éloignement qui est appelé "mort de l'âme", ou Géhenne, ou enfer.

    @ajout : trouvé dans Bibliquest(protestant) :

    Le verset 28 demande une remarque spéciale, car il enseigne d’une façon très nette que l’âme n’est pas sujette à la mort, contrairement au corps. Dieu peut détruire et l’âme et le corps dans la géhenne ; mais le mot employé pour « détruire » est différent de celui pour « tuer » ; il signifie faire périr ou ruiner et ne renferme pas la moindre pensée d’annihilation. L’expression « l’immortalité de l’âme » ne se trouve pas littéralement dans l’Écriture, mais les paroles du Seigneur que nous avons ici établissent ce fait solennel.

    @Relis ce que j'ai écrit. La géhenne est effectivement l'éloignement définitif (éternel) de l'amour de Dieu. C'est l'homme qui choisit cette éternité loin de la Source d'Amour et de Vie, en rejetant Dieu, en péchant.

    • Commenter avatarConnectez-vous pour commenter des réponses
  • Anonyme
    il y a 8 ans

    *

    Je m'aligne sur toutes les réponses qui contredisent la fausse doctrine des Tj. !

    *

    • Commenter avatarConnectez-vous pour commenter des réponses
  • gobel
    Lv 4
    il y a 3 ans

    comme quoi !! les interprétations sont toujours prisent au 1er degré ...ils cherchent pas plus loin que le bout de leur nez ..le trouble-free fait qu'il soit écrit "edhribouhounna" qu'ils avaient déjà inventés les fouets mdrrr et ça ce se prétend "3oulama" ...pffffffff très belle examine mon ami .

    • Commenter avatarConnectez-vous pour commenter des réponses
  • Anonyme
    il y a 8 ans

    Bonjour. Voila quelques informations sur l'âme dans la religion islamique. Dans le Coran sourate al imran verset 169 "Ne pense pas que ceux qui ont été tués dans le sentier d'Allah, soient morts. Au contraire, ils sont vivants, auprès de leur Seigneur...", montre que l'âme est immortelle.

    A la mort, elle va dans un endroit appelé "Barzakh" (le monde intermédiaire entre la mort et le Jour de la Résurrection) que le Coran évoque : “Derrière eux (après la mort), il y a une barrière (barzakh) jusqu’au Jour où ils seront ressuscités” (Sourate el-Mu’minûn : 23/100.).

    Mais, Le Coran ne donne aucune explication sur son essence. Allah dit dans sourate al isrä "Et ils t'interrogent au sujet de l'âme, - Dis : " l'âme relève de l'Ordre de mon Seigneur". Et on ne vous a donné que peu de connaissance".

    Source(s) : Coran
    • Commenter avatarConnectez-vous pour commenter des réponses
Vous avez d’autres questions ? Pour obtenir des réponses, posez vos questions dès maintenant.