Pourquoi les enseignants n'auraient-ils aucun droit en matière d'éducation sur nos enfants?

Les instruire, OK, cependant beaucoup pensent que ce n'est pas leur rôle de les éduquer dans le sens de participer à leur éducation. Et pourtant, j'ai beaucoup plus appris de la vie auprès de mes professeurs qu'auprès de mes parents. Non que ceux-ci n'étaient pas la hauteur, c'est juste qu'à... afficher plus Les instruire, OK, cependant beaucoup pensent que ce n'est pas leur rôle de les éduquer dans le sens de participer à leur éducation. Et pourtant, j'ai beaucoup plus appris de la vie auprès de mes professeurs qu'auprès de mes parents. Non que ceux-ci n'étaient pas la hauteur, c'est juste qu'à un moment donné de ma vie, j'ai eu besoin d'aller voir ailleurs et de tester l'influence que j'avais sur mon entourage (camarades, professeurs, surveillants....). Heureusement pour moi, certains avaient l'oeil et aussi l'expérience des adolescents pour savoir qu'ils devaient nous imposer encore quelques limites : on ne devient pas adulte du jour au lendemain même si, grand adolescent, on s'en croit capable. Est-ce-que l'instruction ne passe pas également par l'éducation ?
Ne faudrait-il pas donner plus de "pouvoir" aux enseignants qui après tout, passent autant de temps que nous les parents avec nos enfants. Je parle évidement d'un environnement stable avec des règles à respecter mais aussi un entourage présent et capable de répondre aux attentes des ados qui ont encore besoin de se confier. Un enseignant un peu éducateur, un peu confident : n'est-ce-pas là son rôle ?
Mettre à jour: oiseau de nuit : vous savez, on peut également envoyer le cours en boucle sur grand écran dans un super amphithéâtre. Encore faut-il savoir se servir d'un projecteur ! A ce stade, il y aura bien un élève capable d'appuyer sur quelques boutons pour visionner les cours, non ?
10 réponses 10