Sarko "candidat du peuple" mais qui dans ce même discours fait huer 3 millions de chômeurs :paradoxal, non ?

Quel scandale !
Encore un exemple de sa politique de division du pays : comme si tous les chômeurs étaient des assistés, des moins que rien. Il fait les huer
Où est l'humanisme là-dedans ? Et il se proclame candidat du peuple et de l'unité nationale, la bonne affaire...
5 réponses 5