Lv 7
a posé la question dans Sciences socialesPsychologie · il y a 8 ans

Comment faire pour devenir intelligent(e) quand on est né(e) con?

La vie est injuste...

Mise à jour:

Certes, on ne nait pas con. Ce que je voulais dire c'est qu'on peut naître avec des capacités intellectuelles limitées. Et quand un enfant n'est pas stimulé intellectuellement dans son enfance, il a du mal à développer ses capacités d'analyse et de réflexion...

La vraie intelligence, pour moi, c'est un mélange de culture et de ces capacités mentionnées ci-dessus, à savoir les capacités d'analyse et de réflexion. Ça donne des gens brillants...

13 réponses

Évaluation
  • il y a 8 ans
    Meilleure réponse

    Je vous conseille de vous référer à la théorie des intelligences multiples de Gardner.

    Selon lui, nous communauté actuelle est entrain de focaliser l'attention sur une seule catégorie d'intelligence, à savoir l'intelligence logique/analytique au mépris des autres formes d'intelligences.

    Ainsi, on classe à tort les gens en doués, moyens et faibles, alors qu'en fait, nous sommes tous doués moyen et faibles sur différents aspects de l'intelligence.

    Voici un extrait (traduit sommairement) d'une interview réalisé avec Howard Gardner:

    "J'ai commencé à travailler simultanément avec des enfants normaux, des enfants surdoués, des enfants avec des problèmes d'apprentissage et avec des gens au cerveaux endommagées qui avait fait un accident vasculaire cérébral ou une tumeur ou un accident musculaire.

    Et plus je travaillait avec ces deux populations, plus j'étais convaincu qu'il était beaucoup trop simple de dire: Intelligent, moyen et bête. Les gens pourraient être très bon dans une seule chose, moyens dans une deuxième et pas très bon dans la troisième. C'est une intuition dont je suis sûre a été eu par des millions de personnes au fil des ans.

    Lors de mes recherches, je pense que je visais deux choses qui étaient importantes académiquement. Numéro un, je mis en place des critères sérieux pour définir ce que sont essentiellement les facultés humaines. Et puis j'ai décidé, et je ne me souviens même pas comment c'est arrivé, qu'il était important d'appeler cela des «intelligences».

    Si j'avais écrit un livre intitulé 7 ou 9 talents et dit que les gens ont différents types de talents, tout le monde aurait dit: "quoi de neuf?" Parce que vous savez il y a des musiciens, il y a des athlètes, il y a des joueurs d'échecs et ainsi de suite; mais dire le 8 ou 9 intelligences, ça a de toutes autres implications.

    Ce que nous appelons habituellement "Intelligence" est une conjonction de langage et de logique, mais elle ne dit rien sur la capacité spatiale, sur la capacité musicale, sur la capacité à résoudre des problèmes en utilisant vos mains et votre corps, sur la compréhension des autres personnes (empathie), sur la compréhension de soi et sur la capacité à faire des distinctions dans le monde naturel. Ce sont des facultés différentes, et je pense que nous devrions sceller l'affaire.

    1980 a été une date clé car nous avons pu trouver des preuves neurologiques que les capacités linguistiques proviennent d'une seule partie du cerveau, des capacités musicales d'une deuxième et ainsi de suite. Ainsi, dans le début des années 80, j'ai promulgué la théorie des intelligences multiples, appelée théorie des IM".

    Notre société est focalisée sur l'intelligence logique, celle que l'on teste par le QI. les autres types d'intelligences échappent aux tests. On ne peut les évaluer facilement. Et pourtant, nous avons des génies en sciences, des virtuoses de ma musique, des athlètes hors pairs, des psychologues étonnants, des observateurs talentueux, des dessinateurs hors pairs, ...

    C'est juste que nous voulons souvent être nés avec d'autres capacités que les nôtres sans même chercher à savoir ce que nos capacités sont au juste.

    Aussi, le fait que nous développions des capacités chez les enfants ou non ne change pas leurs héritage intellectuel pour autant. En d'autres termes, ils peuvent, eux mêmes plus tard utiliser les talents naturels sans problème. De plus tout, sans exception s'apprend. Mais il ne faut pas s'imaginer que l'on peut être doués partout.

    Si je prends mon cas, j'ai une dyscalculie opérationnelle, ce qui m’empêche de faire des maths avec des nombres. Je n'ai pas de culture générale (à ne pas confondre avec culture spécialisée). Je n'ai aucune mémoire visuelle et spatio temporelle. ET je n'ai pas de talent social (interagir avec les gens est un challenge). Selon votre critère, je suis à la limite de la Connerie puissance X, X tendant vers l'infini?

    Pourtant, j'ai une bonne mémoire musicale, des talents de résolution des puzzles les plus complexes et enfin une compréhension de la nature humaine très avancée. Je m'en contente et j'essaye de développer ses aspects et de faire des efforts d'apprentissage sur les autres.

    D'autres que moi pourraient êtres très empathiques et socialement à l'aise, d'autres encore seraient des génies des maths ou de la physique sans un once de compréhension des humains.

    Enfin bref, à vous de juger.

  • il y a 8 ans

    je ne sais pas comment on devient intelligent mais je sais comment on devient moins con:

    pour commencer on ferme la télé et on arrête de regarder toutes les cémissions qui nous abrutissent (et elles sont nombreuses !) , on bouquine, on sort de chez soi, on s'ouvre au monde et à tout ce qui nous entoure, on voyage et on s'intéresse aux cultres cultures et autres façons de vivre

  • Poupou
    Lv 7
    il y a 8 ans

    que veut dire dans l'absolu être intelligent ou être con ?

    par rapport à qui ou à quoi

    la question en la posant permet d'éclaircir pas mal de choses et de relativiser les points de vue

  • Anonyme
    il y a 8 ans

    Pour une femme, c'est facile, elle n'a qu'à se marier avec un Intelligent .

    Pour un homme, ben ...c'est con . Quoiqu'on peut changer de nom, mais il faut payer et en général on peut juste changer une lettre ou deux . On peut devenir Bon, éventuellement .

    Source(s) : Ton nom est Con ?
  • Que pensez-vous des réponses ? Vous pouvez vous connecter afin de voter pour la réponse.
  • il y a 8 ans

    Bonjour, Chère Amie,

    je ne sais pas à qui vous pensez, si c'est à moi ce n'est pas très gentil :), si c'est à vous, c'est juste une erreur de jugement :)

    Bonne journée,

    votre dévoué Paul

  • Anonyme
    il y a 8 ans

    Pfiouuu et comment sait-on, objectivement, qu'on est né con?...

    Les cons qui s'ignorent sont les seuls vrais cons objectifs, IMO. Ceux qui réfléchissent à leurs limites ont sans doute un intellect autrement plus affuté qu'un lettré pétri de certitudes quant à ses savoirs accumulés et valeurs proprement ad hoc.

    La seule connerie que je connais: c'est le culte de l'auto-flagellation. Déjà testé, ça ne mène nulle part. Une fois qu'on a accepté d'avoir nos limites, on se débarrasse du souci de mal faire. Au moins a-t-on une perspective et non une limite.

  • il y a 3 ans

    Je suis a hundred% d'accord avec vous, je subis l. a. même chosen. Des réponses super innoncentes (il m'arrive d'en faire, je vous assure) son deleted !! Il y en a un qui me healthful sur chacune de mes réponses pour me coller un pouce en bas ... pendant qu'il est ainsi occupé, il ne dit pas de conneries au moins ! Comme vous, je colle toujours un pouce en haut à ceux qui me répondent, exceptionnellement, je n'en mets pas, mais jamais en bas sur mes questions ! Mais bon vous savez aussi bien que moi que ça ne sert à rien de râler .....

  • Anonyme
    il y a 8 ans

    Chacun nait avec un patrimoine de "dons" et notamment concernant des facultes qui supportent ce qu'on qualifie d'intelligence. A supposer qu'on se calle dans le referentiel d'intelligence commune, l'apprentissage et l'eveil scolaire ainsi que l'education familiale aident a developper ces dons et donc permettent l'eclosion des capacites "intellectuelles" de l'enfant. Qqu'un qui n'aurait pas beneficie de l'environnement scolaire ni parentale pour developper ses facultes, et dans la mesure ou il en a conscience, peut les developper plus tardivement que ce soit par lui/elle meme ou dans le cadre de formations ... Les facultes d'analyses et de reflexions s'apprennent comme le reste, apres tu trouves des gens qui y sont predisposes (doues) et d'autres moins, c'est la vie ... La vie n'a de fatale que les limites qu'on lui impose soi-meme ...

  • il y a 8 ans

    Et moi je connais même des connards finis, qui n'ont aucune culture, qui pensent qu'ils ont la science infuse, qui écrasent les autres sans se rendre compte qu'ils sont d'une bêtise affligeante, doublés d'une cruauté sans nom. Et je vous garantis qu'ils existent vraiment. Ils sont cons, mais cons, c'est horrible.

  • Anonyme
    il y a 8 ans

    Tu as un bel exemple de connerie au dessus de moi ^^ elle se croit intelligente loooooool (copié/collé voilà son leitmotiv)

    Bise Dark

Vous avez d’autres questions ? Pour obtenir des réponses, posez vos questions dès maintenant.