Pourquoi le royaume d'Arabie Saoudite n'est-il pas dénoncé comme la pire dictature de cette planète?

Il est courant dans tous les médias de dénoncer les dictatures et les oppressions partout dans le monde. en Corée du Nord, au Zimbabwe, en Birmanie, en Palestine, au Tibet, en Chine et en Russie également. Mais on ne dénonce quasiment jamais l'Arabie. En Arabie les premières victimes de l'oppression... afficher plus Il est courant dans tous les médias de dénoncer les dictatures et les oppressions partout dans le monde. en Corée du Nord, au Zimbabwe, en Birmanie, en Palestine, au Tibet, en Chine et en Russie également. Mais on ne dénonce quasiment jamais l'Arabie.

En Arabie les premières victimes de l'oppression sont les femmes. La loi les oblige à ne sortir que voilées, leur interdit de se déplacer seules dans leur propre pays, leur interdit de conduire une voiture, d'exercer une profession, on leur interdit même l'accès à la justice puisque leur parole est réputée sans valeur.

Imaginez qu'Israël impose les mêmes contraintes aux non-juifs, aux Arabes par exemple.

Bien entendu l'Arabie n'est pas un régime démocratique, c'est un régime autoritaire absolu où tout est entre les mains d'une seule famille archi-corrompue qui dispose de tous les pouvoirs et de toutes les richesses du pays. Comme en Corée du Nord. La presse libre, l'expression libre y sont interdites très officiellement par la loi. Bien sûr les gens qui ont déplu y sont parfois exécutés d'un coup de sabre ou, pour les femmes, lapidées, après une parodie de procès sans avocat ni accès au dossier ni possibilité de faire appel.

La liberté de conscience et de religion y est également foulée aux pieds. La conversion d'un saoudien à une autre religion que la religion officielle d’État y est punie de mort. C'est dans la loi. Les hérétiques (en l'occurrence les chiites, nombreux dans le nord-est du pays) y sont traités en citoyens de seconde zone et persécutés. Quant aux nombreux travailleurs étrangers, pour la plupart chrétiens, il leur est interdit de pratiquer leur religion, d'avoir des églises, même un simple bijou en forme de croix !

Un tel régime dépasse en oppression ubuesque les pires dictatures communistes ou fascistes. Même en Corée du Nord on laisse au moins les femmes aller travailler, et sans bâche. Et pourtant... personne ne dit rien. Le roi d'Arabie est accueilli avec des égards un peu partout. On se réjouit de quelques signes de civilisation qui pointent ça et là tous les 5 ou 6 ans. Le dernier en date, c'est d'autoriser les femmes à exercer une profession : vendeuse de lingerie féminine. Jusque là les Saoudiennes achetant leurs dessous étaient obligées de répondre à des vendeurs hommes qui leur demandaient leurs mensurations. "Quel est votre tour de poitrine, Mademoiselle? 90C vous êtes sûre? Ah j'en ai plus..." Certaines trouvaient cela euh comment dire?... gênant.

La plupart des pays musulmans n'en sont pas là, heureusement, et la plupart des musulmans estime que cette caricature n'est pas l'islam. Mais combien de musulmanes entend-on protester contre le sort infernal de leurs coreligionnaires saoudiennes? Combien de musulmans, qui s'auto-proclament si tolérants, dénoncent par exemple l'interdiction faite aux chrétiens d'avoir des églises?

Quand Sarko rencontre le président chinois, tout le monde s'attend à ce qu'il évoque la question des droits de l'homme. Et quand il rencontre le roi d'Arabie? Rien... Pourquoi cet aveuglement, cette complaisance envers une des pires tyrannies de la planète?
18 réponses 18