Ti Gégé a posé la question dans ÉducationFutilités · il y a 8 ans

Qu'est-ce qui pourrait vous empêcher de connaître le plaisir ?

Dans la brume diaphane du matin, le soleil tente une percée.

Etrange lumière qui propulse dans une autre dimension celle du bruissement d'eau des nombreuses cascades ornementant la forêt.

La clairière semble se mouvoir avec l'éveil des nymphes, jusqu'alors assoupies sur les rochers bordant le sentier des lumières. Toutes aussi graciles les unes que les autres -et très légèrement vêtues, voire dénudées- elles fredonnent des airs primesautiers aux tonalités cristallines.

Elles répondent à des prénoms qui sont autant d'images enchantées dans un lieu qui ne l'est pas moins : Adidou, Avril, Barbarella, 109, Chanchank, Grain de sel, Julie, Lova, Mangue Amère, Miss Sushi, Némésis, Zaza, et quelques autres.

L'érotisme à fleur de peau, pour toutes celles qui furent engendrées par la déesse Hannabelle.

Comme il est de coutume en ce jour de l'année, et uniquement celui-là, elles s'accoupleront avec les "cueilleurs de temps", les fabuleux guerriers de la destinée, fils du dieu Chronos.

Les bosquets seront autant de nids qui s'agiteront au gré des ondulations charnelles, et des gémissements lascifs.

Seule ombre à ce tableau idyllique, le risque de voir surgir le disgracieux ermite des latrines : le miasmatique Batbatheni !

Doté d'un pouvoir tactile paralysant et castrateur, il prône l'abstinence sexuelle et la haine de son prochain. Pour les amoureux, il importe de ne pas tomber entre ses pattes, la dispersion étant le meilleur moyen de lui échapper.

Les guerriers s'avancent nonchalamment dans la clairière.

Etalons flamboyant des plaines hédonistes, ils apparaissent à la lumière chaude du matin : Adraméleck, Cromignon, Dromacor, Fred, Gaby, Gontran, Goupil, L'homme de Sparte, Omerta, Tartempion, Zollywood et Zoop, puis d'autres encore, investissent les lieux, sous le regard embué des nymphes.

Batbatheni -tapi sur un rocher en surplomb- se détend pour surprendre ses proies, dans un râle engendré par une pneumonie précoce.

Mais il calcule mal son extension, et sa sandalette droite en peau de phoque (très commune chez les eunuques), s'accroche dans une racine carrée, provoquant l'étalement de l'immonde, qui en profite pour se raboter à deux reprises le menton contre un silex.

Les bras se tendent désespérément vers ces visages qui lui échappent. Il n'a plus les cartes en main !

"Tu crois que c'est amusant de jouer avec toi ?", grommela Raimu en le relevant. "Ca fait deux fois que tu t'endors, que tu tombes de ta chaise, et que tu te rabotes le menton sur le coin de table ! Je ne vois pas l’intérêt de jouer au jeu des Sept familles avec quelqu'un d'aussi absent. Et essuie-toi : tu baves sur ton pyjama ! Tu veux qu'on joue à la Bataille ?".

Mise à jour:

@@@ Suis-je distrait ? Il faut lire @Esprit de sel, au lieu de @Grain de sel.

17 réponses

Évaluation
  • AUCUN
    Lv 7
    il y a 8 ans
    Meilleure réponse

    Quel charme, quel érotisme, tu m'as émoustillé cher Gégé !

    Je m'attendais un peu à la chute ! non pas de l'histoire mais de celle du vieux ! pauvre Raimu ! cette femme endure des châtiments que je ne pourrais moi-même supporter ! je lui tire mon chapeau !

    @Adramele................ je vous soupçonne d'être un personnage que je connais sous un autre avatar qui se fait rare ! prendre parti prix pour le vieux singe ainsi, il n'y a qu'une personne qui peux le faire !

    je ne citerais pas cet avatar en question !

    @Gégé ! oh la boulette ! @Esprit de sel est un homme et tu l'a cité en temps que nymphe ! :-)

    Je te fais de gros bisous ! tu l'as mérité !

  • il y a 8 ans

    Nous allons rendre grâces et autres félicitations à @Laura ci-dessus, dont la sûreté de jugement nous semble hors de portée de votre faible et juvénile compréhension...

    Il est heureux que l'humanité sécrète de telles femmes, l'absence d'humour est un gage de sérieux que vous ne possédez pas, misérable petit vermisseau !:

    Source(s) : @jout - Nous nous devons aussi de féliciter @Capucine, laquelle voit bien que votre prolixité ne même à rien... Nous manquons de ces femmes qui voient petit et se consacrent aux tâches ménagères plutôt qu'à de vaines lectures propre à leur pervertir l'esprit !
  • il y a 8 ans

    Il en reste donc deux deux qui n'ont pas succombé à ton charme, pas plus qu'à celui de Bat d'ailleurs !

    Qu'importe, j'aime que tu sois long ( honnit soit qui mal y pense) et si certaine trouve que ça manque d'humour c'est sans doute qu'on ne trouve dans ton texte aucun de ces pipi caca qui font tellement rire.

    L'essentiel étant que ceci signe ta pleine et complète guérison, ce dont je ne peux que me réjouir tout comme ton futile ennemi de toujours.

    Tu as déjà repris le tricycle ?

  • ?
    Lv 5
    il y a 8 ans

    Allons TiGégé, avouez que Batbatheni est un de vos "amis"...

    Joli texte !

  • Que pensez-vous des réponses ? Vous pouvez vous connecter afin de voter pour la réponse.
  • julie
    Lv 7
    il y a 8 ans

    Ça commence comme un tableau de Boticelli!

    Ça finit un peu comme Suzanne et les vieillards...

    Enchantée de faire partie de ce charmant tableau ...quoique...les nymphes autour de moi soient bien plus belles et pulpeuses...

    Un vent frais , enchanteur apporte au tableau une poussière dorée. Tout au fond la clairière s'ouvre...sur cet hydre hideux!(une hydre...je sais plus! Demander au Maître si c'est une ou un...?)

    Il est suivi de ses valeureux serviteurs aux pieds chaussés d'airain: "BammmBammmBammm Badaboumm" qui résonne lourdement sous les futées.

    Ah!Non...Zut! Batbat était perché sur un rocher.Scène à la Goya!

    Qu'il y reste donc et qu'il laisse guerriers zé nymphettes jouer sur l'herbe fraîche!

    Des fois tu as raison!

    C'est bien écrit et je vois que tu as suivi attentivement ses leçons !

  • il y a 8 ans

    Au jeu des sept famille, vous en êtes le marmouset.

    La vôtre n'a pu enfanter qu'un crapoussin, qui est à l'image de votre avatar.

    Vous n'êtes qu'un trousse-pète insolent!

  • En toute modestie, si les étalons flamboyants apparaissent dans un très simple appareil, je doute fort que les nymphes précitées jettent seulement un oeil sur le vieux décati. Guerriers, gardez votre arme à la main, surtout le Grec qui est toujours très chaud (veillez à surveiller vos arrières).

  • il y a 8 ans

    Il me semble que je ne suis pas cité dans les guerriers : un oubli malheureux ?

    Mais j'ai bien aimé ton texte, pas très long (sauf pour les ignares et les grincheuses : tout ce que Bat aime bien).

  • Anonyme
    il y a 8 ans

    Mais où vas tu chercher tout ça

    Merci tu ne m'as pas oublier si tu savais ce que je ressens car le virtuel est parfois meilleur que le vrai et je sais de quoi je parle

    Bisssssssssssssssssssssssssssssssssssssssssssssssssssssssssssss

  • il y a 8 ans

    non non au Tarot c est plus cool

  • goupil
    Lv 7
    il y a 8 ans

    voila qui me rapelle la grande fête ds feux de belthame devenu depuis grâce au moines qui n'ont rien compris les feux de la st jean

Vous avez d’autres questions ? Pour obtenir des réponses, posez vos questions dès maintenant.