Parents, vous n'avez plus le droit de donner une tape sur les fesses de vos enfants... mais de petits barbares?

peuvent les tabasser allègrement.... où est la logique ?

Mise à jour:

@ Che : Sur le fond je suis d'accord avec toi. J'ai eu des enfants aussi et quand le dialogue ne fonctionnait plus, la fessée prouvait son efficacitée.

Mais ma question est en rapport avec ce que j'ai entendu aux infos ce matin, soit : un ado s'est fait tabassé par un groupe de gamins "venus d'ailleurs" devant son collège. Ce genre d'acte devient réccurrent.

Mise à jour 2:

@ Tito : Seul contre 10 ? c'est lui qui les tabassera ? Faut arrêter le délire !

Mise à jour 3:

@ Clem : Comment peut-on être aussi naïve. Ne sais-tu pas que les enfants qui mendient, sont des gosses venant de pays de l'Est la plupart du temps et que des mafieux s'en servent pour se faire de l'argent. Les pouvoirs publics tolèrent cela... on se demande pourquoi.

Mise à jour 4:

@ Clem : Comment peut-on être aussi naïve. Ne sais-tu pas que les enfants qui mendient, sont des gosses venant de pays de l'Est la plupart du temps et que des mafieux s'en servent pour se faire de l'argent. Les pouvoirs publics tolèrent cela... on se demande pourquoi.

Mise à jour 5:

@ Che : Je suis frappée par cette paranoïa ambiante touchant le racisme. Je lis ton ajout et je me frappe le front : Bon Dieu, mais c'est bien sûr ! "venus d'ailleurs" ! Faut vraiment faire gaffe à ce qu'on dit (en toute innocence).

Quand j'ai dit "venus d'ailleurs", je pensais, comme le précisait le communiqué "venus d'un autre quartier" .

Je le dis sérieusement, on est entrain de devenir complètement gagas avec ces histoires de racisme. C'est franchement inquiétant, "Big Brother" (1984) n'est plus très loin.

Mise à jour 6:

-------------------

http://fr.news.yahoo.com/ado-15-ans-pass%C3%A9-%C3...

Pour ceux et celles qui n'avaient pas compris mon propos.

Mise à jour 7:

-------------------

http://fr.news.yahoo.com/ado-15-ans-pass%C3%A9-%C3...

Pour ceux et celles qui n'avaient pas compris mon propos.

Mise à jour 8:

@ Clem : Tu mélanges tout, désolée pour toi.. ou bien tu es une idéologue pure et dure... bon chacun son truc. Mais les pauvres gosses qui mendient dans la rue sont victimes de mafieux (de leur pays d'origine). Ce sont souvent des orphelins... n'as-tu jamais vu de reportages sur ce sujet ?

Quant à l'éducation, je pense que tu galèges un peu, en affirmant que l’école ACTUELLE est un lieu où on apprend "les valeurs morale et le civisme" (peut-être dans des école très privée ! ou dans de petites écoles de campagne...)

Mise à jour 9:

@ Tito : Le coup de l'ironie c'est trop facile. On balance une vacherie et puis on joue les supérieurs en disant que c'était de l'ironie et l'on est très crétin de ne pas l'avoir compris.

Je ne vais pas reprendre tout ce que tu dis, ça ne servirait à rien. Parce que au final, je parle de faits divers (qui deviennent récurrents) et on me traite de tortionnaire d'enfant ! Rien à voir.

En résumé : Toi rien compris, donc moi laisser toi avec ta bêtise.

Mise à jour 10:

@ ANAOKA : Merci d'être passée par là. J'ai bien l'impression que tu es la seule à bien avoir compris le problème. C'est fou ce que les gens peuvent être agressifs... et la plupart du temps sans avoir pris le temps de comprendre la question.

Mise à jour 11:

@ Shippô : Bien sûr qu'une petite fessée à un enfant capricieux ne va pas le traumatiser à vie. Ça peut juste lui faire comprendre que lorsqu'il dépasse les limites, ça peut faire mal aux fesses. Il ne s'agit pas de les assommer évidemment.

Mise à jour 12:

@ Shippô : Bien sûr qu'une petite fessée à un enfant capricieux ne va pas le traumatiser à vie. Ça peut juste lui faire comprendre que lorsqu'il dépasse les limites, ça peut faire mal aux fesses. Il ne s'agit pas de les assommer évidemment.

Mise à jour 13:

@ Boxter97 : Les bagarres à l'école ont toujours existé c'est certain, mais ça prend des proportions alarmantes. Je ne comprends pas qu'il n'y aient pas plus de réactions.

Mise à jour 14:

@ Adeline : Pour voir le rapport regard le lien que j'ai mis. Ensuite fais le rapprochement avec les tabassages aux portes des collèges et l'interdiction faite (à grands cris) de donner une claque sur les fesses de son enfant. DONC on ferait mieux de PRÉSERVER les enfants de la violence de certains plutôt que d'embêter les parents avec ces histoires de fessées.

***Cette mise au point est valable pour ceux qui n'avaient pas bien compris, MAIS je m'étais peut-être mal exprimée.***

Mise à jour 15:

@ Tito : OK je vais me montrer magnanime, je te pardonne :-)

Je précise que tu m'as fait dresser les poils sur le corps avec ta vision de la fessée. Il est évident (pour moi) que je ne parlais pas de cela, mais de quelque chose de plus soft.

Je pense que le fin mot de l'histoire est que l'on ne se comprend plus, que personne n'écoute jusqu'au bout ce que dit l'autre et embraye sur ses propres fantasmes.

On donne tant et tant d'infos de toutes sortes... des insignifiantes et des graves à la suite les unes des autres que cela finit par faire, dans l'esprit de certains, une bouillie informe et les gens finissent par sur taper sur la g.... sans vraiment savoir pourquoi.

Mise à jour 16:

@ Che Guewawa, le Chien de Guy Liguili : Très drôle... mais je n'ai pas trop envie d'en rire. Bon, j'ai sans doute tort ... chacun son truc, comme je le dis souvent !

11 réponses

Évaluation
  • Meilleure réponse

    La question est pourtant simple :

    Nos élites auto-proclamées s'insurgent contre la fessée mais ne réagissent pas le moins du monde quand des petits merdeux entre 6 et 14 ans font preuve d'une brutalité inimaginable, jusqu'à mettre la vie en danger.

    Mais tout le problème se trouve dans le fait que la majorité de ces petits sauvageons sont d'origine immigrée ! Et oui ! Il y a bien entendu des occidentaux, mais regardez bien les images ou les témoignages de victimes ou proches de victimes et l'on s'aperçoit que ce sont toujours les mêmes.

    C'est justement par manque de fessées que ces morveux se croient tout permis ! Et pour cause, ces enfants ne sont rien d'autres que des têtes d'allocs qui permettent aux parents de rester en France avec toutes les aides possibles. Le plus fort c'est qu'il y a des réseaux (voir le lien) qui s'occupent de renseigner ces "malheureux".

    Nous avons affaire avec des enfants à peine voulus, sans éducation des parents - qui sont davantage géniteurs que parents - lesquels ne font pas d'efforts d'intégration, source d'un très mauvais exemple pour ces enfants laissés pour compte par défaut.

    Quand je lis des réponses grotesques sur la fessée qui occasionne des dommages psychologiques quasi irrémédiables, c'est à mourir de rire ! Ces personnes sont pétries de théories et non de réalisme :

    - Chaque enfant est différent, et certains sont plus dur de la feuille que d'autres, d'où des sanctions proportionnées.

    - Quand on parle fessée, on ne parle pas de tabassage en règle. On sanctionne son enfant, on ne le bat pas. Croire qu'un enfant raisonne et entend un raisonnement comme un adulte est une théorie débile, sans fondement. Et il est bien évident que la fessée ne doit pas être systématique.

    Des générations de millions de personnes en ont reçues, et elles ne sont pas devenues des brutes néolithiques.

    Il est nécessaire d'arrêter les théories fumeuses avec les enfants et la situation de l'ultra-violence juvénile actuelle, sans compter un angélisme purulent sans fondement, et s'en tenir avec du réalisme et du simple bon sens. La France est victime de son laxisme social et morale, nous pouvons constater qu'aujourd'hui, elle en paie le prix fort.

  • Anonyme
    il y a 9 ans

    Mais lol, Malka m'a fait rire alors que Shah m'a collé un abus !

    Faut vraiment que je prenne ma retraite de ce site, ça part en couille :p

    La fessée? Ben je suis pour ! Totalement pour, mais alors avec modération pour les cacas nerveux du chiard. En même temps c'est facile j'en ai pas et j'en veux pas...

  • il y a 9 ans

    ben a mon époque, il y avait aussi des bastons à la récré pour piquer les pièces de 20 centimes des plus faibles afin de s'acheter des carembars...

    Maintenant les gosses vont à l'école avec des Nike à 150 euros et des iphones à 500 euros... le tabassage de cours de récré est devenu + rentable que le trafic de drogue !!! mdr...

  • Malka
    Lv 7
    il y a 9 ans

    Eh ben c'est très bien... il ne nous restera plus qu'à aller foutre une trempe au petit barbare qui aura levé la main sur nos enfants.

    Moi, du moment que je peux flanquer une rouste à quelqu'un... lol

  • Que pensez-vous des réponses ? Vous pouvez vous connecter afin de voter pour la réponse.
  • ANAOKA
    Lv 6
    il y a 9 ans

    Encore un délire de cette nouvelle société qui se veut avant-gardiste... d'une stupidité désarmante.

    J'ai élevé mes enfants en leur promettant grosse fessée, sans jamais avoir eu à m'exécuter.

    Par contre, le "dépoussiérage" fessier a souvent été employé à bon escient : nous en rions maintenant avec mes filles, jeunes adultes, et les unes comme les autres, en avons un souvenir amusé.

    Je suppose que ce qui doit être proscrit c'est les "tannées" bestiales, les raclées, le martinet, les coups sans discernement.... mais quels parents civilisés l'ignoreraient ?

    Encore un message qui ne nous est pas destiné !

  • il y a 9 ans

    Personne n'a le droit de frapper un enfant.

    J'en profite juste pour dire qu'il est dommage qu'on ne profite pas de cet intérêt pour la dignité, le bien être et l'équilibre psychologique de nos enfants pour se pencher un petit peu sur les autres gosses qui vivent en France, ces êtres humains à l'âge où les rêves fleurissent... et que l'on trouve aujourd'hui dans la rue à faire la manche... hier après-midi, un petit bout de 7 ans, à proximité d'une école, juste avant la sortie, en plein cagnard, les yeux encore brillants, il me tendait la main...

    "On n'a pas les papiers", m'a-t-il répondu, lorsque je lui ai demandé pourquoi il n'était pas à l'école.

    @ Qui sont les monstres ?

    Ceux qui mettent leurs gosses à mendier parce qu'ils n'ont ni boulot ni maison ni rien d'autre comme des valeurs auxquelles s'accrocher ?

    Ou ceux qui ont TOUT mais qui s'en lavent les mains de voir un enfant dans la rue, seul, sans éducation, sans instruction, sans avenir ?

    E après on va râler contre les agressions, les jeunes dans la rue, et geindre parce que des enfants se transforment en tortionnaires...

    Je te rappelle que le SECOND lieu où l'on apprend les valeurs morale et le civisme, c'est l'ECOLE !

    @aphykit : je préfère être idéaliste que du style à faire l'amalgame entre l'interdiction faite aux parents et un soit-disant "laissez-faire" général !

  • Anonyme
    il y a 9 ans

    Ouais ... bah elles auraient intérêt à porter plainte tiens .... je leur mettrai la rouste de leur vie !!

    Une bonne fessée a pour seule valeur thérapeuthique de calmer les parents (bien souvent) .... mais les gosses le savent et connaissent ainsi les limites !!

    Et nous les notres !

    Ce que je veux dire c'est que entre battre ses gosses et une claque .... il y a une marge !

    je suis de celles qui pensent que le dialogue est plus pédagogique, mais il arrive également que cela ne serve plus à rien .... !

    Bref ... !

    @ Pourquoi ta précision "venus d'ailleurs" ? Tu transforme une question qui avait du sens en une question raciste avec laquelle je ne peux souscrire !

  • il y a 9 ans

    Lorsque les enfants ne craignent plus rien; Tout devient possible.

    Autrefois les enfants craignaient les parents et les enseignants; et aujourd'hui ils sont terrorisés par ces petits voyous qui font la loi!

    N'est-il pas temps de redonner de l'autorité aux parents (la force doit rester à la loi!)?

    Autrefois on ne plaisantait pas avec l'indiscipline:et il n'y avait pas ce genre de problemes:http://farm3.static.flickr.com/2803/5709486298_6a6...

  • Tito
    Lv 4
    il y a 9 ans

    Bizarrement quand j'était petit, les gamins les plus violents étaient ceux qui se prenaient des baffes, des fessées et des torgnoles chez eux...

    éduque ton enfant avec des claques et il apprendra que la violence physique est un bon moyen de régler ses problèmes.

    Il ne se fera plus tabasser, c'est lui qui tabassera les autres... Merveilleux non ?

    Edit: Bon, vu qu'il faut tout expliquer, j'explique...

    Dans ma réponse, je faisai preuve d'IRONIE, pour tenter de te montrer l'absurdité de ta réflexion. A mon avis, ça n'est pas en mettant des fessées aux enfants que l'on va les rendre plus pacifiques. Les enfants habitués à prendre des coups, risquent de trouver ça normal d'en prendre ET AUSSI D'EN DONNER.

    Je suis étonné que, lorsque j'évoque le fait qu'on puisse faire de son enfant une petite brute en l'élevant a coup de baffes, tout ce qui vous inquiète c'est qu'il ne soit pas être assez violent pour pouvoir faire face à 10 adversaires.

    Ce qui aurait du vous inquièter c'est que l'éducation qu'on lui donne puisse faire de lui une petite brute.

    Mais de toutes façon personne ne va lire ce que j'ai écrit, ni rien vouloir essayer comprendre.

    Bref, en résumé :

    Si toi frapper enfant de toi, enfant de toi devenir violent.

    Comprendre ?

    ----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

    Bon, j'y suis peu être allé un peu trop fort là... Donc je tiens à présenter mes excuses, c'est vrai que mon message pue la suffisance et la prétention. En plus j'ai été agressif, donc, je présente mes excuses.

    Toutefois, le fond de ma pensée reste le même (la violence entraine la violence). De plus, tu parle d'une fessée comme étant une "tappe sur les fesses"... Non, ça n'est pas ça une fessée ! Pour une fessée, on est allongé le cul nu sur les genoux d'un adulte, il vous frappe, ça claque, ça cuit, ça rougit, on chialle, et on ne peux plus s'assoir après. Et ça, je comprend qu'on l'interdise.

    Une tape sur les fesses ça n'est pas une fessée, c'est juste une tape sur les fesses.

  • Anonyme
    il y a 9 ans

    Moi en tant que communiste, je ne tape pas, je mange direct !

Vous avez d’autres questions ? Pour obtenir des réponses, posez vos questions dès maintenant.