Anonyme
Anonyme a posé la question dans Politique et gouvernementPolitique et gouvernement - Divers · il y a 1 décennie

Quels sont selon vous les principaux sujets politiques méritant attention aujourd'hui en France ?

Mise à jour:

Che : Effectivement : serait-ce idiot que "10% des français, détenteurs de 90% du capital en France" soient taxés à plus de 18%?

http://www.google.fr/url?q=http://www.lenouvelecon...

Mise à jour 2:

mailaporno : la Belgique est effectivement un des rares états Européens qui se déclare francophone pour partie. Tout comme la Suisse, la Grèce, Chypre, la Bulgarie, la Moldavie, l'Albanie, la Macédoine et l'Arménie.

http://www.francophonie.org/-Etats-et-gouvernement...

Mise à jour 3:

David M : Marie France Garaud avait eu cette phrase a propos de Chirac :« Il ment tellement que l'on ne peut même pas croire le contraire de ce qu'il dit... » La démocratie, cela reste un concept flou !

Mise à jour 4:

flou, en politique..

Mise à jour 5:

koqoriko : c'était tout bon pour moi, jusqu'à votre ajout d' il y a quelques secondes.. Par exemple, je ne vois pas l'intérêt de confondre les revendications de sous-segments de la population avec des priorités politiques.

Mise à jour 6:

¿ ŠpY ? : "L'enjeu, c'est la destruction globale de toute forme de vie." en dessous du 25em étage :)

Mise à jour 7:

Admf : il me semble que vous ne parlez pas bien le Sarkozy.. Quand il dit par ex. que : Le dialogue franco-chinois "n'a aucune limite, aucune frontière, aucun sujet tabou", il faut comprendre que "Le dialogue franco-chinois est strictement borné, très délimité, et que nous ne parlons pas des sujets qui fâchent"

8 réponses

Évaluation
  • Anonyme
    il y a 1 décennie
    Réponse favorite

    - L'inévitable changement du système de production et de consommation. La France, en tant qu'acteur du mouvement global. Et son corollaire, le système financier.

    L'enjeu, c'est la destruction globale de toute forme de vie.

    - Repenser les institutions. Injecter de la démocratie avant sclérose du système.

    @@ Des nanorecherches à la survie de la planète, ouais... http://fr.answers.yahoo.com/question/index;_ylt=Ao...

  • Anonyme
    il y a 1 décennie

    * Le système scolaire français et comment le rendre plus efficace, égalitaire, civique et concret ;

    * La liberté d'expression, mise à mal dans ce pays avec ce bonapartiste de Sarkozy et revoir la notion de démocratie ;

    * La laïcité, pour qu'on ne reconnaisse plus les communautés et recadrer les religions dans son unique sphère, la sphère privée ;

    * L'équité de la fiscalité : plus de contributions et moins de taxes ?

    * Réfléchir pour rapprocher le dialogue entre les politiques et les citoyens : plus de pédagogie, plus de modestie des politiques qui doivent être au même niveau que les citoyens et stopper ce comportement arrogant et de stars pour être davantage des personnes ordinaires ;

    * Les retraites ;

    * La protection civile et le civisme afin d'assurer la tranquillité de tous avec deux outils : la prévention [aide] et la répression même musclée quand cela s'avère nécessaire ;

    * Les OGM et le nucléaire ;

    * Les modes de transport notamment ceux des marchandises avec la mise en place d'autoroutes ferroviaires ;

    * Le logement en France : salubrité, tranquillité, accès aux plus démunis, fixation de plafonds sur les loyers et les prix de vente (l'Allemagne agit elle de son côté) et des réflexions sur un aménagement plus humain, économe en énergie et plus sûr dans les cités urbaines ;

    * Le devenir de la justice de notre pays et des prisons ;

    * L'écocitoyenneté y compris les industriels et des agriculteurs ;

    * L'indépendance des politiques vis à vis des lobbys dont les médias et des religions ;

    * L'indépendance financière et le retour de l'emprunt de l'Etat auprès de la Banque de France ;

    * L'assurance maladie et la santé comme SERVICES PUBLICS et non rentabilité des maladies par exemple ;

    * Le rétablissement des frontières et éviter des trafics, clandestins, banditisme international mais le maintien + renforcement des coopérations transfrontalières ;

    * Le soutien à l'offre dans notre pays à travers la recherche, l'innovation et la capacité à produire de la qualité et garder les emplois dans nos pays ;

    * Le combat contre l'assistanat mais le soutien des aides pour les plus fragiles afin de les relancer ou les lancer vers un milieu social plus décent (emplois) ;

    * Les missions de la défense nationale et le retour de nos soldats (étant en Afghanistan) en France ;

    * Les aides et incitations fiscales pour l'implantation d'entreprises dans des départements faiblement peuplés ;

    * Un soutien massif aux PME-PMI fleurons de notre économie nationale ;

    * Immigration : des conditions encadrées pour mieux accueillir des personnes d'autres pays notamment la maîtrise de la langue française mais aussi un projet d'insertion professionnelle ;

    * Le soutien à la culture notamment des prix plus intéressants afin que tout citoyen puisse accéder à la culture (livres, CD, DVD, théâtres, cinémas, musées,...) ;

    * Les missions de la police : formation, contrôle, adaptation de leurs missions au contexte local et actuel de la délinquance et de faits plus sérieux au service de l'intérêt général et de la protection des citoyens ;

    * La garantie sur l'évolution de services publics efficaces, garantissant l'égalité et la neutralité pour tout citoyen et la réflexion sur la sortie ou non du pays de l'AGCS ;

    * Une agriculture plus propre qui évoluera vers le respect de la terre et non son exploitation qui nécessite des produits chimiques nocifs pour les citoyens, animaux et environnement général ;

    * Une exemplarité sur les dépenses des politiques et la transparence de ces dépenses portée à la connaissance de tout citoyen ; la vente ou séparation pour tous les ministères de ces bâtiments trop luxueux rappelant la Monarchie pour des bâtiments plus simples et fonctionnels ;

    * L'anticipation des moyens et alertes mis en oeuvre concernant les risques naturels et industriels ;

    * S'interroger sur le devenir du "statut" de première dame de France voire sa suppression ;

    * Le mode de gestion de l'eau : communal ou privé ?

    * S'interroger sur les équilibres à donner en termes de points du PIB concernant le travail et le capital ;

    * Réfléchir sur les modes de scrutin et des élections pour donner plus de proportionnelle ou pas pour une meilleure composition de ceux censés nous représenter ;

    * La réflexion à porter sur l'euthanasie ;

    * des services de l'emploi où les agents sont mieux formés (connaissance des milieux professionnels) avec une interface nationale, européenne voire mondiale entre ces services et les recruteurs potentiels et un suivi personnalisé des demandeurs d'emplois (1 agent pour 20 demandeurs d'emploi au maximum) ;

    * Le devenir des énergies et télécommunications et l'avenir durable de celles-ci ;

    * La possibilité de mariages de deux personnes quel que soit leur sexe ;

    * La mise en place concrète de l'égalité de salaires quel que soit le sexe, origine ou ethnie ;

    * Les allocations familiales : pour qui ? combien ?

    * La mise en place et la continuité de coopérations de pays étrangers avec la France en maintenant le système gagnant-gagnant.

    @Les sept tonnerres : Si Sarkozy se représente, il sera probablement au second tour mais ne sera pas réélu. Quand les CRS tirent sur des jeunes, ce n'est plus une démocratie mais du pétainisme vichyste avec des rafles inacceptables. Il a assez fait de mal à la France et la majorité des français en a RAS LA CASQUETTE de cette façon de présider et je n'ai pas encore vu en France un président d'une aussi nullité et d'aussi mauvaise foi, qui crache sans cesse sur la République en se prenant pour un dictateur en faisant de la politique au profit de ses amis, car ses mensonges seront mentionnés et rappelés à tous les français lors des élections présidentielles et de se dire tous ensemble : PLUS JAMAIS CA !

    @camembert : il y a toujours un risque lorsqu'on développe sa pensée de façon détaillée sur les sujets politiques, c'est de diviser sur un ou deux points (voire plus). La politique parfaite, ça n'existe pas car chaque citoyen n'est pas à égalité pour toutes les mesures prises et regardera aussi son intérêt personnel : parfois ce sera un plus, parfois une contrainte. J'essaie de répondre au mieux sur les sujets politiques concernant l'intérêt général et si quelques segments de la population sont nommés, c'est qu'on n'a pas toujours le choix mais ces segments visent plus un état social qu'une identité, car la France n'a pas à différencier, du moins lorsque c'est possible l'identité des personnes. Au moins, j'ai pris le risque d'exposer ma façon de voir les choses et on peut toujours en discuter, l'améliorer, car je ne détiens pas la science infuse et les échanges sont là justement pour voir toutes les facettes de chaque sujet.

  • il y a 1 décennie

    La démocratie.

    Car sans cela on ne fera rien.

    Et en particulier avec une constitution qui érige la trahison des électeurs en principe.

    Source(s) : @jouté La démocratie c'est le citoyen qui décide. Ce n'est pas flou.
  • Anonyme
    il y a 1 décennie

    La taxation du Capital !

  • Que pensez-vous des réponses ? Vous pouvez vous connecter afin de voter pour la réponse.
  • Anonyme
    il y a 1 décennie

    L'optimisation du service public. On pense à le détruire avant d'avor pensé à le faire fonctionner correctement.

  • Anonyme
    il y a 1 décennie

    La politique intérieure belge.

  • il y a 1 décennie

    La musulmanie !

  • il y a 1 décennie

    Aucun, car la réélection de Nicolas Sarkozy est assurée en 2012.

    Dès le début N. Sarkozy a placé certains membres du P.S. dans son gouvernement. La raison était d'écarter dès le début les socialistes qui auraient pu devenir présidentiables en 2012.

    De ce fait il n'y a plus personne aujourd'hui de présidentiable au P.S.

    Cela signifie que N. Sarkozy sera réélu en 2012, sans difficulté.

    Pour ce qui concerne S. Royal, son compte est bon depuis son appel aux jeunes à descendre dans la rue. Comprenez-vous mieux pourquoi les CRS ont "chargé" les jeunes lycéens dès le début de leur grève ?

    Tout cela s'appelle de la manipulation, mais c'est très efficace.

Vous avez d’autres questions ? Pour obtenir des réponses, posez vos questions dès maintenant.