C'est moi ! a posé la question dans Politique et gouvernementPolitique · il y a 9 ans

Combien de parlementaires ont travaillé à la chaine, fait les 3/8 ou tenu un marteau-piqueur ?

Pour décider des retraites des autres, ne devraient-ils pas commencer par revoir la leur de retraite ?

Mise à jour:

@Nicolas

La capitalisation ce sont les actionnaires d'Eurotunnel, d'Enron ou de Natixis qui en parlent le mieux.

Et si on pousse la logique du 'chacun pour soi' jusqu'au bout c'est la fin de la vie en société.

Mise à jour 2:

@ninakelly75

C'est justement parce que j'ai déjà tenu un marteau-piqueur que je me permets d'en parler.

Heureusement pas longtemps, mais tous mes camarades n'ont pas eu cette chance.

Evidemment quand on prône le "chacun pour soi" on ne peut pas comprendre qu'on se soucie des autres.

Si j'avais fait ce boulot pendant seulement 20 ans je serais comme toi avec le dos détruit.

Et certains veulent les voir travailler jusqu'à 70 ans ... on voit qu'ils ne savent pas ce que c'est de réellement travailler.

12 réponses

Évaluation
  • Micdal
    Lv 7
    il y a 9 ans
    Meilleure réponse

    Combien de parlementaires ont-ils eu un travail salarié et combien de temps ? Et seraient-ils encore capables de faire autre chose que politiciens hors emplois de planqués ?

    • Connectez-vous pour commenter des réponses
  • Anonyme
    il y a 9 ans

    C'est toujours comme ça...Pas concerné par les problémes de la France d'en bas...Des grandes études,l'ENA,mais ils n'auront jamais le cul sur un Fenwick,c'est clair...

    Trop bien installés sur les bancs du sénat...

    • Connectez-vous pour commenter des réponses
  • il y a 9 ans

    Bien d'accord avec toi!

    C'est inadmissible que notre retraite soit decider par quelqu'un d'autre!!

    Il est urgent de donner a chacun la liberte de choisir l'age auquel il part a la retraite et le montant de sa retraite!

    vive la retraite par capitalisation!

    a bas la retraite par repartition qui nous oblige a tous entrer dans le meme moule decide par les politiciens!

    (et au passage, en gardant le controle sur nos retraite, on decharge l'etat d'une de ses responsabilite, une bonne raison pour baisser les indemnites des politiciens!!)

    Le systeme par repartition comporte bien des risques:

    - faillite de l'etat, inflation non controlee,

    - risque demographique: moins de naissance, fuite des francais riches a l'etranger, allongement de la duree de vie,

    - changement politique qui supprime progressivement ou non la retraite par capitalisation,

    - ...

    D'apres moi, ces risques sont bien superieurs a ceux de la retraite par capitalisation.

    c'est pas compliquer de se preparer une retraite par capitalisation avec une partie dans l'immobilier (en particulier le logement principal), une partie dans des actions, une partie dans des obligations y compris d'etat. c'est tres facile de se preparer une source de revenu qui soit plus sure que la retraite par repartition.

    Ca n'est pas la fin de la vie en societe. je vais continer a acheter des pommes de terre au supermarche, je vais continuer a travailler pour mon patron, je vais continer a aller voir mes parents puis elever mes enfants et les faire socialiser a l'ecole. je vais continer a aller faire du sport...

    je ne vois vraiment pas en quoi c'est la fin de la societe...

    c'est juste la fin de la societe diriger par l'etat. c'est le debut de la societe gerer par les individus.

    @David: le probleme d'avoir le dos detruit apres 20 ans de marteau piqueur, c'est lie aux conditions de travail difficiles, pas a l'age de la retraite.

    meme si le gars prend sa retraite a 50 ans, il va quand meme avoir le dos casse...

    les metiers qui detruise la sante devrait etre mieux remuneres que les autres, ce qui permettrait a ceux qui les exerce de se payer une meilleure assurance sante, de cotiser plus pour leur retraite et de pouvoir donc la repndre plus jeune.

    • Connectez-vous pour commenter des réponses
  • ?
    Lv 7
    il y a 9 ans

    @Micdal.. Oui.. Combien ??? T'avances un chiffre Debré ou de force !!

    Ces glandus sont bons à décapiter !!!!!!!!!!!

    ...

    • Connectez-vous pour commenter des réponses
  • Que pensez-vous des réponses ? Vous pouvez vous connecter afin de voter pour la réponse.
  • il y a 9 ans

    1 ou 2 grand maximum donc ils ne savent pas ce qu'est le travail

    • Connectez-vous pour commenter des réponses
  • Anonyme
    il y a 9 ans

    Ce devrait être un passage obligé pour tout personne aspirant à des fonctions politiques ?

    Pourquoi pas, on doit être au minimum aux prises avec ce que vivent les citoyens.

    Émission à voir : "J'aimerais vous y voir", où des parlementaires se mettent "dans la peau" de salarié.

    Évidemment, c'est sous l'oeil des caméras et on sait qui est la personne qu'on fait travailler...

    Ici, le hard discount : http://www.lcpan.fr/Catherine-Lemorton.html

    • Connectez-vous pour commenter des réponses
  • il y a 9 ans

    Il ya des chiffres officiels je crois qur l'origine socio pro des parlementaires ...la question est aussi combien ont vraiment travaillé dans le mode réel un jour??

    • Connectez-vous pour commenter des réponses
  • Anonyme
    il y a 9 ans

    tu as raison , le problème ce sont les énarques qui ne connaissent rien qui ponde des décisions à la con.

    le bla-bla-bla que l'ont vie plus longtemps c'est une foutaise l'espérance de vie pour les ouvriers et de 64 ans et demi. Sako le seul but c'est de satisfaire sa copine du patronat une qui n'a jamais su ce que bossé ça veut dire quand tu vois des connards comme louis giscardestin et le fils de Dassaut comme députe ça en dit long le but c'est de supprimer la retraite par répartition et ensuite la sécurité social. ils nous prennent vraiment que pour des cons ça suffît ! debout jeunesse de France votre avenir vous appartient est non pas à tout ces connards de vieux bourgeois

    • Connectez-vous pour commenter des réponses
  • edi
    Lv 7
    il y a 9 ans

    Zéro !

    • Connectez-vous pour commenter des réponses
  • il y a 9 ans

    Je privilégie la retraite par répartition. Comme cela je ne serai pas obligé de compenser les pertes du système de retraite des cheminots, et des autres glandus que le mot "travail" effraie.

    • Connectez-vous pour commenter des réponses
Vous avez d’autres questions ? Pour obtenir des réponses, posez vos questions dès maintenant.