Par quels biais l'exposé d'un savoir peut-il insulter ceux qui n'en disposent pas?

Suite au remue-ménage instauré par certains, fort désireux d'obtenir un vote d'exclusion, je me suis posé la question ci-dessus. Chemin faisant, je m'en suis posé d'autres : *l'inculture est-elle une tare ou bien n'est-ce qu'une incompétence qui se soigne... afficher plus Suite au remue-ménage instauré par certains, fort désireux d'obtenir un vote d'exclusion, je me suis posé la question ci-dessus.

Chemin faisant, je m'en suis posé d'autres :
*l'inculture est-elle une tare ou bien n'est-ce qu'une incompétence qui se soigne ?
*"l'arrogance" est-elle du côté de celui qui sait et expose ou bien du côté de celui qui juge sans avoir fait l'effort d'apprendre ?
Mettre à jour: @arafat

Sur un site dont le principe est la question de quelqu'un qui ne sait pas et qui attend des réponses, de personnes supposées savoir, penses-tu sérieusement que ton explication psychologisante tient la route ?

En outre, penses-tu que le proverbe soit une réponse construite ?
Mise à jour 2: @Almire

Je ne fais pas de polémique. Je pose une question sérieuse.

Il y eu même un séminaire au LEM (laboratoire d'étude des monothéismes) sur "l'énoncé de l'autre" à savoir les insultes dans le cadre religieux
Mise à jour 3: @Almire (2)

Voilà le papier introductif du séminaire "Enoncer l'autre, dénoncer l'autre"
http://lem.vjf.cnrs.fr/doc_pdf/EPHE_enon...
Mise à jour 4: @Lous

Voir @Almire (2)
Mise à jour 5: @Carabistouille >>"il serait aussi intéressant de connaître les motivations de ceux qui prétendent savoir concernant des domaines aussi spéculatifs que subjectifs que sont dieu(x) et la religion" Cette remarque est typique de la dérive psychologisante dès qu'on rencontre une lacune dans... afficher plus @Carabistouille

>>"il serait aussi intéressant de connaître les motivations de ceux qui prétendent savoir concernant des domaines aussi spéculatifs que subjectifs que sont dieu(x) et la religion"

Cette remarque est typique de la dérive psychologisante dès qu'on rencontre une lacune dans ses connaissances.

Faute de pouvoir contester qu'un savoir objectif et scientifique existe en matières de religions, il importe de dériver sur "les motivations" de quiconque l'évoque. C'ets une réponse par le soupçon sans même ormuler le contenu du soupçon (pourtant obvie)

S'il n'existait aucun savoir scientifique et objectif en matièr de religion, peux-tu m'expliquer pourquoi Louis-Emile Guimet et Albert Réville auraient fondé la 6ème section de l'école pratique de hautes études vers 1868 (voir ici : http://www.ephe.sorbonne.fr/index.php?op... ) ? Et pourquoi leurs continuateurs exercent, par exemple, dans un laboratoire d'étude du monothéisme
Mise à jour 6: @carabistouille (2)

qui est un sous ensemble du CNRS ?

On peut donc penser qu'un savoir objectif existe sur les religions et que tu n'étais pas au courant d'où la dérive psychologisante sur des motivations dont il est évident que tu les estimes suspectes.
Mise à jour 7: @Lous >>"Pour ma part ces "connaissances" restent toutes à la porte du vrai sujet. Admirer, disséquer, disserter, étudier, comparer.... les différents "conditionnements" c'est justement ce qui fait le plus de dégats dans le monde. C'est aussi ce qui hote trop souvent à... afficher plus @Lous

>>"Pour ma part ces "connaissances" restent toutes à la porte du vrai sujet. Admirer, disséquer, disserter, étudier, comparer.... les différents "conditionnements" c'est justement ce qui fait le plus de dégats dans le monde. C'est aussi ce qui hote trop souvent à l'homme toute SA dimension spirituelle individuelle."

OK.

Donc, aller à l'école et faire de l'histoire ou de la philo, c'est perdre toute authenticité spirituelle ?
Mise à jour 8: @Lous (2) >>"connaissances à la portée du vrai sujet" Ecoute ? Quand je vois des gens bâtir uen thologie sur la mise en relation de Exode 3:14 "je suis ce que je suis" et je ne sais plus quel passage de Jean "avant qu'Abraham fut, je suis", au seul prétexte que... afficher plus @Lous (2)

>>"connaissances à la portée du vrai sujet"

Ecoute ? Quand je vois des gens bâtir uen thologie sur la mise en relation de Exode 3:14 "je suis ce que je suis" et je ne sais plus quel passage de Jean "avant qu'Abraham fut, je suis", au seul prétexte que "je suis" se trouve dans les 2 phrases, je me demande sii ce genre de connaisance est à la portée de tout le monde ?

En effet, le présent est une traduction fausse de l'hébreu dans Exode 3:14 et le régime des temps de verbe entre le grec et l'hébreu et différent et encore différent entre le grec et le français.

Or, ça, tu ne peux faire l'économie de l'apprendre
11 réponses 11