Comment aider une personne à qui l'on tient énormément qui est en train de sombrer à s'en sortir?

Une personne à qui je tiens, sombre dans la déprime, pleure et ne sait pas pourquoi,a un comportement méchant avec les autres et des paroles blessante.Cette personne reconnaît avoir un problème mais ne sait pas comment se faire aider.L'alcool est devenu omni présent dans sa vie et ça aussi l'a reconnu.

Nous sommes plusieurs a vouloir l'aider mais nous ne savons comment nous y prendre, ça nous fait du mal de voir quelqu'un se dégrader à ce point.

Mise à jour:

@et oui Noah a 1 an le temps à passer trop vite...Merci de lui avoir souhaiter son anniv, ma question à ce sujet à été supprimée par les ham ham mdr

11 réponses

Évaluation
  • il y a 1 décennie
    Réponse favorite

    Comme je te comprends Sheena, je vis la même chose avec mon mari il boit chaque jour en grande quantité mais impossible de lui faire comprendre que sa consommation est grande et que cela risque de lui causer des problèmes de santé, sans parler des problèmes psychologiques

    je l'avoue à mon grand embarras, j'ai laissé tomber, je le regarde faire et comme si je me suis enfermée dans ma bulle, je ne fais rien

    le his ou peut etre la chance c'est qu'il n'est jamais soul, il peut boire des litres il reste le même, comprends pas,

    mais je te jure et ça il le sait tres bien c'est que si un jour je vois quoi que ce soit dans son comportement avec moi qui change (agressivité, mechanceté, coups....etc) à cause de l'alcool je le quitte

    ceci dit beaucoup de chose ont changé plus sournoisement, comme un mal qui ronge de l'interieur,

    je n'en peux plus de cette saloperie,

    j'espere pour toi que cette personne à qui tu tiens si fort tiens à toi au point de faire l'effort d'arreter

    bises

    Bonne fete à ton p'tit loup

    • Commenter avatarConnectez-vous pour commenter des réponses
  • il y a 1 décennie

    Les personnes en dépression le seront toujours quoi que tu fasses, c'est un engrenage, seuls des professionnels de santé peuvent l'aider et encore si cette personne souhaite réellement que cela cesse...

    On ne peut pas aider quelqu'un qui ne le souhaite pas, c'est être face à un mur...

    Certains pensent qu'ils ne s'en sortiront jamais et se complaisent dans leur malheur...

    Mais j'espère pour cette personne qu'elle a eu le déclic, dans ce cas là, nous sommes assez bien aidés en France face à l'alcool et à la dépression... Je n'ai pas tous les élèments en tête mais déjà en parler au médecin de famille par exemple, lui pourra vous orienter vers les structures adaptées...

    Bon courage...

    • Commenter avatarConnectez-vous pour commenter des réponses
  • il y a 1 décennie

    J'ai eu un ami alcoolique. (mais bon, pas envie de rentrer dans les détails, ce fut une période sombre, c'est assez dur comme ça) ... pas un simple ami, mon meilleur ami....

    Déjà, si cette personne reconnaît son souci d'alcool et son comportement (l'un ne va pas sans l'autre), c'est déjà une bonne base.

    Maintenant, que lui dire ?

    Qu'il faut à tout prix qu'elle se fasse suivre médicalement et psychologiquement, mais sans la forcer, sinon ça ne mènera nulle part. Il faut à tout prix l'épauler, la conseiller mais lui faire comprendre que la décision de s'en sortir doit venir d'elle avant tout.

    bizzzzzzzzzzzzzz Sheena

    Source(s) : @Joyeux tout premier anniversaire à Noah ! (chuis toujours à la bourre moi LOL)
    • Commenter avatarConnectez-vous pour commenter des réponses
  • il y a 1 décennie

    ce qu'il faut, c'est surtout etre présent et soutenir la personne, meme si elle ne veut pas d'aide (ce qui arrive le + souvent). de toute façon, le problème de l'alcool ne se règle que si la personne le veut bien et est motivée pour arreter. c'est d'elle meme que viendra la possibilité d'en guérir.

    j'ai malheureusment un oncle qui est devenu une véritable épave , qui a fait moults desintox, sans aucun succès. c'est irréversible, il ne s'en sortira plus.

    sinon, ben je souhaite un joyeux anniv à noah.

    purée, un an déjà, ça passe trop vite, je te revois (relis) encore annoncer la naissance...

    • Commenter avatarConnectez-vous pour commenter des réponses
  • Que pensez-vous des réponses ? Vous pouvez vous connecter afin de voter pour la réponse.
  • ?
    Lv 7
    il y a 1 décennie

    Miss Nab a parfaitement répondu... Avec la meilleure volonté du monde, personne ne pourra rien faire tant qu'elle ne prendra pas elle-même la décision de se faire aider, de vouloir s'en sortir...

    Le fait de reconnaître son problème avec l'alcool est un début, il faut maintenant que le cheminement se fasse, avec des hauts, des bas...

    Pour pouvoir se faire aider, il faut déjà admettre qu'on a besoin d'aide, et c'est en voie de.

    Il faut avoir un courage énorme pour reconnaître qu'on a une addiction à l'alcool (ou autres substances addictives), puis il faut du courage pour le dire, puis il faut du courage pour pousser la porte d'un médecin alcoologue, d'un psychothérapeute... Ce sont des étapes à franchir, pas faciles, la route est semée d'embûches (hélas), mais quand on loupe une marche d'escalier, il faut aussi du courage pour repartir de là où on a loupé la marche, et pas redégringoler l'escalier jusqu'en bas...

    Concernant l'entourage, il faut être super vigilant, rester dans l'aide et ne pas tomber dans la morale (encore qu'on y tombe parfois involontairement). Il ne faut pas s'imposer, mais il faut aussi savoir dire à l'autre que là, il déconne.

    C'est pas simple...

    • Commenter avatarConnectez-vous pour commenter des réponses
  • il y a 1 décennie

    Il faut commencer par régler le problème de l'alcool, il y a des groupes d'aide. Ensuite vous pourrez voir pour régler ce qui fait qu'il va mal.

    • Commenter avatarConnectez-vous pour commenter des réponses
  • Angie
    Lv 7
    il y a 1 décennie

    Ma pauvre pounette, je vois bien de qui tu parles...

    Déjà cette personne accepte les faits et c'est une bonne chose, mais vous, vous ne pouvez rien faire, c'est à elle de se prendre en main si elle veut vraiment s'en sortir !

    Un rendez-vous chez son médecin traitant serait un bon commencement.

    Bon courage, et bonne fiesta pour le fiston !

    • Commenter avatarConnectez-vous pour commenter des réponses
  • Pomme
    Lv 4
    il y a 1 décennie

    J'ai vécu 21 ans avec mon père alcoolique, j'ai jamais pu l'aider. quand j'arrivais de l'école, il était déja bourré. Au final on ne peut rien faire à par mettre la personne en centre de désintoxication. Mais elle a le droit de refuser de se faire soigner. Au final mon père est mort y a 7 ans d'une bète maladie car son système immunitaire était mort.

    • Commenter avatarConnectez-vous pour commenter des réponses
  • Esther
    Lv 7
    il y a 1 décennie

    Salut Sheena,

    Malheureusement, je ne pense pas que vous puissiez faire grand chose, il faut laisser cela aux professionnels, il faut que cette personne se fasse soigner (et de sa dépression, et de sa dépendance à l'alcool).

    Les amis ou la famille ne peuvent pas toujours, malgré toute leur bonne volonté, faire des miracles. Le mal être qui s'installe chez certaines personnes peut provenir de très loin dans le temps, il faut creuser, cerner le problème à la source pour le traiter.

    Et seuls des pros à mon avis peuvent réussir ce parcours du combattant.

    • Commenter avatarConnectez-vous pour commenter des réponses
  • il y a 1 décennie

    seule la cure peut le sortir de l'accole de plus il déprime centre où il aura tous les soins seuls vous ne pourrez rien faire

    • Commenter avatarConnectez-vous pour commenter des réponses
Vous avez d’autres questions ? Pour obtenir des réponses, posez vos questions dès maintenant.