Peut-on vraiment penser par soi-même?

Oui, je sais, je suis le premier à critiquer ceux qui répondent en philo par une citation de trucmuche machinchose sans la développer et en revanche j'apprécie ceux qui répondent en montrant qu'ils ont réfléchi, même s'ils sont comme moi parfois (ou toujours si on suit la rhétorique glandulfienne) longs... afficher plus Oui, je sais, je suis le premier à critiquer ceux qui répondent en philo par une citation de trucmuche machinchose sans la développer et en revanche j'apprécie ceux qui répondent en montrant qu'ils ont réfléchi, même s'ils sont comme moi parfois (ou toujours si on suit la rhétorique glandulfienne) longs et verbeux.

Mais le problème n'est pas dans la volubilité ou son contraire. Il est dans le fait que dans notre société du paraître dont on peut difficilement s'échapper, même en s'évadant sur le net et en particulier sur QR, on cherche plus à montrer qu'on a réfléchi plutôt qu'à vraiment réfléchir pour aider son collègue.

Même si on ne cite personne dans la réponse, cela prouve-t-il pour autant qu'on a pensé par soi-même? Ou est-ce que cela ne prouve pas plutôt qu'on a fait semblant de réfléchir, et qu'on a en fait recollé des bribes de réflexions vues ou entendues à droite à gauche. On sortirait en quelque sorte une ribambelle de citations indirectes sans donner nos références et sans avoir l'air d'y toucher, le comble de l'hypocrisie!

On serait de toute façon incapables de créer vraiment, ne faisant que recopier en agrégeant (comme on l'a fait de Noocratie, qui ne s'en est pas plaint) plus ou moins bien des idées glanées à droite et à gauche. Notre seul mérite serait donc de faire illusion, mais après tout, on peut être aussi bon illusionniste ou bon agrégateur que bon agrégé.

Et puis, on pourrait en dire autant des scientifiques, qui n'inventent jamais rien de nouveau, se contentant eux aussi et de plus en plus de compiler des résultats obtenus par d'autres.

Qu'en "pensez"-vous vous-mêmes ou qu'en pense Machin truc?
Mettre à jour: @Tétaclic : tu m'as mis là une bonne claque! J'ai zappé ta question, je n'ai pas toujours été très présent sur QR, ça m'apprendra.
Mise à jour 2: @Herberto : désolé, mais je ne vois vraiment pas le rapport avec la choucroute. Même pour citer, faut bosser.
Mise à jour 3: @Caprine : "sans les autres, je ne suis rien", mais ça vaut bien une citation à l'ordre de QR et 10 citations du mou qu'hante ou d'Hume ou Kant sans rapport avec le sujet.
Mise à jour 4: @Paganel : oui tu as péché (heu pardon cité), mais à ton avis qu'est-ce qui me fait penser que tu as là pensé par toi-même?
Mise à jour 5: @ Tous : ce que vous dites me laisse penser que ce n'est pas non plus la production de citations qui fait débat. Je ne critique d'ailleurs pas ceux qui citent en développant ce qu'a dit l'auteur (je le fais moi-même souvent). C'est une preuve de compréhension et de réflexion et, en ce sens je... afficher plus @ Tous : ce que vous dites me laisse penser que ce n'est pas non plus la production de citations qui fait débat. Je ne critique d'ailleurs pas ceux qui citent en développant ce qu'a dit l'auteur (je le fais moi-même souvent). C'est une preuve de compréhension et de réflexion et, en ce sens je suis d'accord avec Paganel (qui devrait venir plus souvent mettre son grain de sel dans la philo).
Ce qui fait débat, c'est le rapport de la citation avec la question posée, sa pertinence en quelque sorte. Juger de la pertinence des paroles d'un auteur avec la problématique soulevée, ce n'est certes pas créer (mais crée-t-on vraiment un jour?) mais cela procède à coup sûr d'une réflexion.
11 réponses 11