Segel
Lv 7
Segel a posé la question dans Politique et gouvernementPolitique · il y a 10 ans

Peut-on abolir le pouvoir sans abolir l'argent ?

Vu que le vrai pouvoir est économique ?

Mise à jour:

@jouté

Certains ont tellement d'argent qu'ils n'auront jamais assez d'une seule vie pour tout dépenser. A leur niveau, c'est le pouvoir qui compte, et non plus l'argent.

Mise à jour 2:

@LAB A DONF

"Mais par quel pouvoir serait-il remplacé?"

Mais par rien justement, c'est le but.

Et celui qui voudrait monter sur un piédestal pour faire un discours on lui rirait au nez.

11 réponses

Évaluation
  • Anonyme
    il y a 10 ans
    Meilleure réponse

    Le pouvoir et l'argent ne peuvent être abolis :

    En effet, dès que des hommes se rassemblent, forment une communauté, avec des besoins de plus en plus complexes, l'argent devient nécessaire pour décider de la date, de la manière, du lieu, de la personne selon lesquels l'échange se produira. C'est plus pratique.

    Pour le pouvoir, c'est pareil, l'homme étant capable du meilleur comme du monstrueux (le XXème siècle nous en a suffisamment donné l'exemple), une autorité est elle aussi nécessaire pour limiter la loi du plus fort et l'anarchisme.

    Seulement, voilà ces deux formes de domination sur les autres hommes (nécessaires, je le répète) ont toujours étés perverties dans toutes les sociétés qui ont existé. Il y a des dangers à éviter :

    Pour l'argent, le danger est de transformer le moyen, l'outil (utile aux hommes pour évoluer), en fin en soi, sport très couramment pratiqué par beaucoup de gens. Il y a aussi le phénomène du superadditum de Simmel qui consiste à ce que plus on est riche plus on le devient car l'argent perverti, devient entre autre, un critère de reconnaissance sociale.

    Pour le pouvoir, évidemment, le danger sont les régimes totalitaires, qui détruisent la liberté et la vie des gens. La démocratie, bien qu'imparfaite (car mène trop facilement à l'individualisme, véritable tyrannie de l'égoïsme et de la pensée commune, donc entraine une disparition de la liberté de conscience de manière cachée, paradoxalement) est pourtant le meilleur compromis trouvé à ce jour.

    Source(s) : Je vous conseille de lire La Philosophie de l’argent de Simmel, qui permet bien de comprendre les interactions entre pouvoir et argent. Pour le superadditum : http://www.weblettres.net/blogs/article.php?w=Apro...
  • Anonyme
    il y a 10 ans

    le meilleur moyen d'abolir le pouvoir est d'abolir les inégalités flagrantes qui minent actuellement ce pays, un pays où il y a des très riches et des très pauvres et très peu de classes moyennes n'est pas un pays démocratique

  • il y a 10 ans

    Moi je ne dirais pas abolir,mais plutôt contrôler.

    Peut-on contrôler le pouvoir sans contrôler l'argent.

    Et cela me semble effectivement parfaitement impossible.

    D'où l'idée et cette question de nationalisation des plus grandes banques et plus grandes fortunes.

    http://fr.answers.yahoo.com/question/index?qid=201...

    Mais je n'entend pas la réponse de Obama qui est aussi perdu dans la foule de présidents,qui parlent tous en même temps.

    Ce serait grand temps qu'on leur apprenne à écouter les concerts de silence.

    ...................................................

  • il y a 10 ans

    Ceux qui ont essayé, personne ne s'en est jamais aperçu.

    Source(s) : Par contre, des bolcheviks aux franquistes en passant par les démocrates étatistes républicains, tout le monde a été d'accord pour tirer dans le dos (ou de face, c'est tout aussi efficace) des libertaires espagnols qui osèrent faire des flambées de billets de banques. De toute façon, avec ces dangereux anarchistes qui veulent abolir le pouvoir, on a pas le choix: il faut se dépêcher d'être le plus fort et de leur foutre sur la gueule, avant qu'ils ne fassent rien qu'à faire régner la loi de la jungle.
  • Que pensez-vous des réponses ? Vous pouvez vous connecter afin de voter pour la réponse.
  • il y a 10 ans

    plutôt peut-on abolir l'argent sans abolir le pouvoir , c'est a cause de l'argent qu'on cherche le pouvoir

  • il y a 10 ans

    Le Pouvoir et l'Argent sont à dissocier même si l'Argent peut dans certains cas apporter le Pouvoir. Et dans ces cas là, ce n'est qu'illusion, la vérité finit rapidement par crever les yeux du fait qu'il n'a jamais rendu intelligent. Nous en avons des exemples flagrants dans la meute dégoulinante d'avidité de politiques assoiffés, élevés trop haut par les esprits perméables et trop influençables...

    Nous vivons dans une société actuellement complètement tournée du côté de la consommation, au point qu'il faut avoir d'énormes convictions et posséder une immense fermeté pour éviter d'y sombrer. Et résister!

    Le Pouvoir et l'Argent, oui, mais encore faut il savoir s'en servir à bon escient, ce qui est malheureusement bien rare......

  • Anonyme
    il y a 10 ans

    L'être humain fait partie d'une espèce à comportement social car vivant en groupes.

    Par exemple, dans les meutes de singes, il y a toujours lutte pour le pouvoir, comme pour toutes les espèces animales qui vivent en groupes.

    Donc, tu ne peux pas pas abolir le pouvoir entre les humains, c'est biologiquement impossible.

  • Anonyme
    il y a 10 ans

    Le pouvoir actuel est celui de l'argent, c'est clair.

    Donc supprimer l'argent supprimerait le pouvoir actuel, c'est évident.

    Mais par quel pouvoir serait-il remplacé? La force?

    Ne vaut-il mieux donc pas: ne pas supprimer mais lutter..

    Nous sommes les consommateurs qui leur donnont le pouvoir, c'est à nous de choisir.

    Soyons responsables.

  • il y a 10 ans

    non, car l'argent corrompt tout. C'est lui en fait qui mène le monde.

    bises

  • il y a 10 ans

    Je ne suis pas persuadée que la meilleure solution soit l'abolition du pouvoir et de l'argent.

    Non pas une abolition mais un changement radical afin que ceux qui ont le pouvoir reviennent à une place de "sage" , et l'argent à sa place de monnaie d'échange.

Vous avez d’autres questions ? Pour obtenir des réponses, posez vos questions dès maintenant.