Le 4 mai 2021 (heure de l’Est), la plateforme Yahoo Questions/Réponses s’arrêtera, mais passera d’abord en mode lecture seule à partir du 20 avril 2021 (heure de l’Est). Aucune modification ne sera apportée aux autres propriétés ou services Yahoo, ni à votre compte Yahoo. Vous trouverez d’autres informations sur l'arrêt de Yahoo Questions/Réponses et sur le téléchargement de vos données dans cette page d'aide.

Anonyme
Anonyme a posé la question dans SantéSanté féminine · il y a 1 décennie

Pourquoi quand on a nos ragnagnas on a mal aux roploplos ?

8 réponses

Évaluation
  • Zaza
    Lv 7
    il y a 1 décennie
    Réponse favorite

    Moi ça me rend raplapla et faut pas me chercher, sinon, y a du rififi !

  • il y a 1 décennie

    ça rentre dans le cadre du syndrome prémenstriel:

    La stimulation hormonale du sein varie au cours du cycle menstruel

    ­Au cours de la phase folliculaire tardive, le sein est sous influence œstrogénique pure et on assiste surtout à la croissance des canaux galactophores. Le pic œstrogénique préovulatoire est parfois responsable de phénomènes de tension mammaire en milieu de cycle (phénomènes œdémateux par augmentation de la perméabilité capillaire):

    ­Au cours de la phase lutéale, I'apparition de progestérone équilibre l'action des œstrogènes. La croissance galactophore cesse et les acini se développent;

    ­ Au cours des règles et en tout début de phase folliculaire (jusqu'aux 8e ­lOe jours du cycle), les taux œstrogéniques sont faibles et la progestérone a disparu, il y a régression des structures épithéliales et le sein se prête mieux aux investigations cliniques et para-cliniques.

    On conçoit donc la possibilité de mastodynie par phénomène congestif, à partir d'un simple déséquilibre hormonal aux dépens de la progestérone: " hyperfolliculinie " relative, ou plutôt insuffisance lutéale du corps jaune en général secondaire elle-même à une perturbation centrale de la sécrétion des gonadotrophines.

    La répétition de phénomènes cycliques normaux détermine à la longue l'involution fibro­adipeuse et la sénescence du sein par diminution progressive du tissu glandulaire. Par contre, la répétition cyclique de phénomènes pathologiques comme un déséquilibre œstroprogestatif détermine une sénescence dystrophique.

  • Anonyme
    il y a 1 décennie

    C'est quoi des ragnagnas ?

    C'est quoi des roploplos ???

    Merci pour les MR, c'est juste une boutade, je ne recommence pas .. trop de boulot !

    Bises

  • il y a 1 décennie

    ah oui c'est primitif

  • Que pensez-vous des réponses ? Vous pouvez vous connecter afin de voter pour la réponse.
  • il y a 1 décennie

    mais cela repose le culcul

  • Anonyme
    il y a 1 décennie

    Moi c'est pas pendant c'est avant.

  • il y a 1 décennie

    qui ça on?

    Tout le monde?

    Tu en es sur?

    la prochaine fois tu diras "je".

    Au revoir.

  • il y a 1 décennie

    kikignya?

    tu crois qu'ils n'ont jamais quelquechose aux bouboules

    à force de les triturer eux aussi?

    tout ça c'est que du blabla...

    Source(s) : je sors! jte bibise en passant byebye
Vous avez d’autres questions ? Pour obtenir des réponses, posez vos questions dès maintenant.