Le priincipe de precautions tant critiqué, le serait il autant si un avion se crashait?

La possibilité d'un crash existe sans doute, alors la polémique qui fait rage est elle si nécessaire??

en cas de crash ceux là même qui râlent aujourd'hui seraient les premiers à critiquer la décision de faire voler alors??? pourquoi ne pas penser plutôt à une alternative à l'avion??

6 réponses

Évaluation
  • Anonyme
    il y a 1 décennie
    Réponse favorite

    EffectIvement ils se feraient... descendre !...

    Il y a quelques années, un avion de ligne japonais s'est crashé du côté des Philippines, dans les mêmes conditions. Il était passé dans un nuage de cendres, pourtant loin du volcan en irruption. Il y avait eu plus de 200 morts.

    Alors cela ne se discute même pas, il ne fallait surtout pas, prendre le moindre risque.

  • de toute façon, vu les dégats sur des chasseurs de l'otan, si on veut jouer les kakous pour faire plaisir aux milliardaires des compagnies, ça arrivera tot ou tard

  • Jean
    Lv 5
    il y a 1 décennie

    Logiquement ça risque de se produire

  • Anonyme
    il y a 1 décennie

    C'est très bien comme ça s'est passé. Les gens préfèrent mourir que perdre de l'argent.

    En plus, quel gain écologique ! Pas un avion dans les airs, enfin un peu d'air renouvelé !

  • Que pensez-vous des réponses ? Vous pouvez vous connecter afin de voter pour la réponse.
  • il y a 1 décennie

    Vous avez entièrement raison.

    Mais une alternative à l'avion, pour New York/Paris, ou Les Antilles/Paris, ou bien d'autres, je ne vois pas trop...?

    @ Pouce en bas : vous avez une idée...?

  • Évian
    Lv 7
    il y a 1 décennie

    Oui peut-être

Vous avez d’autres questions ? Pour obtenir des réponses, posez vos questions dès maintenant.