Faut-il reconstruire des prisons ou aider ces délinquants ?

Une question que je me pose et que je vous pose via Yahoo Q/R.

Les délinquants en prison bénéficient d'aides afin de les réinsérer dans la société, et encore, pour ceux qui sont incarcérés.

J'ai été victime d'une agression, mon agresseur, bien que déclaré coupable et redevable du montant d'amende et dommages-intérêts, ne s'est même pas présenté au Tribunal ni même s'être fait représenter, n'a répondu à aucune assignation. Maintenant il se ballade tranquillement, et est probablement insolvable, puisqu'une procédure auprès de la CIVI est en cours. Selon mon avocat, avant d'être condamné à de la prison ferme, il y aurait tout d'abord de la prison avec sursis, puis sursis avec mise à l'épreuve, puis sursis avec TIG. Bref... Remettre en liberté ce type de personnes sans être inquiété, est-ce la solution ?

J'entends dire que la prison n'est pas la solution, mais en tout cas les délinquants violents ne sont dangereux pour personne lorsqu'ils sont derrière les barreaux.

D'ailleurs il me semble que notre président M. Sarkosy avait promis dans son discours pré-électoral de reconstruire des prisons.

Quel est votre avis ? Faut-il selon vous mettre en prison ces délinquants violents ou les remettre en liberté, avec le risque de réitérer leurs actes de délinquance.

Merci pour vos réponses

Mise à jour:

@Laure : J'ai essayé par trois fois d'ouvrir le site dont tu as donné le lien, sans succès.

Ensuite effectivement, je crois que doivent exister des peines adaptées aux différents types de délits, mais la prison doit être une sanction. Mets-toi à la place des victimes...

Pour le vol de sucettes, bon, là ptêt pas :d... Mais la violence volontaire doit être sanctionnée, à mon avis, afin qu'il n'y ait plus de récidive possible, et donc sanction exemplaire et dissuasive dès le début.

Mise à jour 2:

@Taupe Modèle : hormis pour les gros scandales financiers, je ne connais pas beaucoup d'affaires où les personnes sont incarcérées pour les mauvais payeurs par exemple, je me trompe peut-être. Je te rejoins sur le fait que devraient être incarcérées les personnes responsables (pour reprendre tes termes), de "petites", ou de "grosses" frappes.

Mise à jour 3:

@Sun Zi : Je ne pense pas qu'il faille politiser, de gauche comme de droite la délinquance, la violence, existent toujours.

Je pense également tout comme toi que le nombre de places en prison justifierait le fait que l'on nous dise que la prison n'est pas une solution.

10 réponses

Évaluation
  • il y a 10 ans
    Meilleure réponse

    Bonjour, je pense qu'il ne faut pas les laisser en liberté et qu'il faut les punir. La prison n'est peut-être pas la solution à tout, il faudrait mettre en place des structures adaptées pour en quelque sorte refaire leur éducation et les mettre dans le droit chemin.

    Dans tous les cas, je trouve anormal que les délinquants (sous n'importe quelle forme) soient laissés en liberté.

    Bonne journée.

    • Connectez-vous pour commenter des réponses
  • il y a 10 ans

    Malheureusement tout le monde n'est pas égal dans ce monde, je parle dans son fort intérieur; la déviance agressive est à exclure dans une société sinon c'est la loi du talion qui va régner et là gare! Il ne faudra pas être au mauvais endroit, à la mauvaise heure!

    Quand en + la majorité des téléspectateurs et des cinéphiles adorent le sang, la torture sur pellicule tout en laissant leur progéniture regarder ces spectacles sans rien trouver d'anormal...il y a de quoi se faire peur pour l'avenir de nos libertés les + élémentaires!

    • Connectez-vous pour commenter des réponses
  • il y a 10 ans

    oui prison direct !

    • Connectez-vous pour commenter des réponses
  • Jacati
    Lv 7
    il y a 10 ans

    Je pense qu'il faut construire des prisons, des gens ne sont pas bienvenus dans nos sociétés...

    • Connectez-vous pour commenter des réponses
  • Que pensez-vous des réponses ? Vous pouvez vous connecter afin de voter pour la réponse.
  • dyles
    Lv 4
    il y a 3 ans

    Un être humain, mais pourquoi l'aider à tout prix ? J'ai habité pendant des années à l'étranger et j'ai toujours respecté les lois. Un sans papier est en séjour clandestin et il doit donc être reconduit à l. a. frontière en tant que clandestin. On peut être de gauche et réaliste, l. a. france ne peut pas accueillir l. a. misère du monde entier.

    • Connectez-vous pour commenter des réponses
  • il y a 10 ans

    Les délinquants manquent déjà à la base de repère et d'éducation...!!!

    Donc, je dirai qu'ils manquent d'un VRAI PERE !!!!

    Quand ils auront compris que leur père existe, les aime, et ne leur laisse pas faire ce qu'ils veulent, déjà là, il n'y aura plus de délinquants....!!!

    Bjr,

    • Connectez-vous pour commenter des réponses
  • il y a 10 ans

    Hum fermer des écoles et ouvrir des prisons ? A l'inverse de ce que préconisait Victor Hugo ?

    Dans le nord de l'Europe, on construit une société de l'espoir. Devons-nous nous distinguer en édifiant une société à l'américaine, dominée par la peur, le rejet des autres, la contrainte et l'illusion trompeuse, et démentie par les chiffres, que la «tolérance zéro» signifie la fin des violences ?

    • Connectez-vous pour commenter des réponses
  • Anonyme
    il y a 10 ans

    tu devrais aller lire le rapport du controleur des lieux privatifs de liberté http://www.cglpl.fr/ sur la réalité "des aides pour la réinsertion", avec une PJJ (protection judiciaire de la jeunesse) en pleine déconfiture, des SPIP (travailleurs sociaux de l'administration pénitentiaire dans les Services pénitentiaire d'insertion et de probation) totalement submergés, et un manque cruel de moyens dans toutes les prisons françaises en ce qui concerne justement la partie réinsertion

    ca fait assez longtemps tout de même désormais que l'on sait que l'a justice ne fait que surveiller et punir

    autrement comme solution pour te satisfaire, je ne vois que la condamnation à une vraie perpétuité pour tous délits, en commencant meme par le simple vol de sucette et/ou recel de bâton, comme ca, c'est sur et certain, il n'y aura pas récidive

    • Connectez-vous pour commenter des réponses
  • Le vrai problème est qu'il n'y a PLUS de place en prison.

    Ce qui est malheureusement risible dans ce que tu décris, c'est que tu as de plus en plus d'incarcération FERMES liées à des incidents de paiement et des rapports délictueux avec les force de l'ordre.

    Avec la crise, la fermeté la plus grande est employée pour intimider les mauvais payeurs, et les rapports avec les forces de l'ordre deviennent de plus en plus tendues, certains pointent la même réaction d'un agent face à une insulte caractérisée + crachat et un simple questionnement sur une procédure (genre un automobiliste qui questionne pour un excès de zèle d'un dépassement de 2km/h).

    Le délinquant "petite frappe" n'est pas vraiment un problème pour les forces de l'ordre aux services du pouvoir Financier, bien au contraire son existence justifie qu'aux prochaines élections on relance la thématique de la délinquance pour éviter de parler des problèmes sociaux et économiques, alors même que ce sont ceux qui ont gagnés les élections sur ces thématiques qui ont les plus pitoyables résultats en la matière.

    Cela s'explique aisément : dès lors qu'il devient difficile d'établir un programme sociale et économique à destination du peuple, la thématique de la délinquance devient naturelle car il est inacceptable qu'il y ait des passes-droits pour la loi de la république,

    cependant dès lors qu'on résout le problème, les problèmes économiques et sociaux reprennent le devant de la scène,

    en conséquence de quoi il est tentant pour ceux qui font du "populisme" sur le dossier de la délinquance, que la délinquance existe et soit ressentie avec les échéances électorales.

    Paradoxalement, il vaudrait mieux faire confiance à des forces politiques qui n'en font pas un sujet de campagne principal pour régler ce problème. ;-)

    Pour répondre à ta question : je pense surtout qu'il faudrait relâcher des prisonniers qui n'ont rien à faire comme les "incidents de paiement" par exemple pour libérer des places pour y placer dès le 1er coup de poing les petites frappes.

    P.S. : il ne faut surtout pas oublier les grosses frappes et là la justice est mauvaise, et peut être encore plus mauvaise que les petites frappes ;-)

    • Connectez-vous pour commenter des réponses
  • Sun Zi
    Lv 7
    il y a 10 ans

    Le rôle de la prison étant de protéger le reste de la société, il est clair que tant qu'un individu est clairement dangereux pour la société, sa place est en prison. Il y a une vingtaine d'années, les rues de New-York étaient devenues des coupe-gorges. Les autorités ont pris le taureau par les cornes, construit des places de prison et décrété la tolérance ZERO.. Aujourd'hui on peut se ballader tranquillement à New-York. Il faut être bien naïf pour croire le contraire et à l'efficacité des solutions alternatives.

    Nos voisins ne sont pas des faschistes et pourtant si on s'alignait sur la moyenne européenne de la proportion de population emprisonnée , il faudrait 90000 places alors qu'on n'en a que 50 000. C'est pour ça que l'on fait croire que les solutions alternatives sont meilleures. Mais une seule chose est sûre, c'est que s'il y avait 40 000 délinquants supplémentaires en prison, il y aurait infiniment moins de criminilaté . Mais la force de la bienpensance de gauche qui sévit en particulier dans le milieu judiciaire est particulièrement préjudiciable à la sécurité et donc à la justice des citoyens honnêtes et des victimes.

    • Connectez-vous pour commenter des réponses
Vous avez d’autres questions ? Pour obtenir des réponses, posez vos questions dès maintenant.