Anonyme
Anonyme a posé la question dans Societé et cultureReligions et spiritualité · il y a 1 décennie

Le racisme à l'égard des Juifs est-il de race différente ?

Quant on fait preuve de discrimination à l'encontre d'un Noir, on est raciste. Quand on fait preuve de discrimination à l'encontre d'un Juif, on est antisémite. Et les deux termes figurent dans les textes de Lois français.

Le fait de réserver un terme juridique exclusivement pour les Juifs est-il antisémite ou, tout au moins, discriminatoire ???

Mise à jour:

@Sarah : Pour paraphraser Sartre, le racisme consiste à inventer la race là où elle n'existe pas.

11 réponses

Évaluation
  • Kiff
    Lv 7
    il y a 1 décennie
    Réponse favorite

    Cela suppose que l'antisémitisme et le "racisme ordinaire" sont de même nature...

    Je ne le pense pas.

    Le racisme porte sur le rejet du visiblement différent mais au fond semblable, tandis que l'antisémitisme sur le rejet du visiblement semblable et pourtant différent.

    Le juif est différent mais à peine, et l'irreductibilité de cette différence est d'autant plus incompréhensible par l'antisémite qu'elle est minime...

    Comme le dit Jankelevitch, c'est l'altérité minimale qui crée la haine maximale.

    On soupçonne alors cette différence que les juifs revendiquent d'être l'expression de quelque chose de bcp plus important mais que les juifs "dissimulent", c'est comme ça que l'on arrive aux différentes théories du "complot"...

    Bien sur ce n'est pas pour ça, que l'on doit faire de hierarchisation dans les haines identitaires, que l'on parle du racisme ou de l'antisémitisme, la gravité est la même.

    @ Almire: L'antisémitisme maladif des nazis pour moi c'est avant tout la volonté de faire disparaître les juifs pour prendre leur place, ou plutôt, selon la logique nazie, de reprendre la place que les juifs leur avait volé en complotant, celui de "peuple élu".

    C'est une espèce de narcissisme phantasmatique infantile et monstrueux...

    L'antisémitisme nazi n'est pas seulement dirigé "contre l'autre" mais aussi "compensation" de ses propres complexes, sinon comment expliquer l'irrationalité des choix nazis qui préféraient utiliser les trains disponibles pour déporter des juifs vers les camps de morts plutôt que de les utiliser pour acheminer des renforts vers le front de l'Est.

    Comme si le fait d'exterminer des juifs étaient plus de nature à assurer la victoire du Reich que de resister aux armées soviètiques...

    @ Humpty: Humm..Je l'ignore, mais c'est possible,car c'est un type cultivé Charlelie Couture...;o)

    • Commenter avatarConnectez-vous pour commenter des réponses
  • Anonyme
    il y a 1 décennie

    Je me suis souvent posé cette question.

    J'ai un semblant de réponse à proposer :

    l'antisémitisme( celui des nazis) est un racisme à l'état pur , qui ne s"appuie ni sur une couleur, ni sur une "race", ni sur une nationalité , ni sur une religion. Un juif pouvait être athée et vivre comme n'importe quel français (ou n'importe quel allemand en Allemagne...) , il restait un juif, un être inférieur, différent, nuisible par essence.

    Aucun racisme n'est aussi peu fondé , aussi abstrait.

    • Commenter avatarConnectez-vous pour commenter des réponses
  • sarah
    Lv 7
    il y a 1 décennie

    il n'y a pas de race juive , tout comme il n'y a pas de race chrétienne ou musulmane . C'est pourquoi nous ne pouvons pas parler de racisme .

    • Commenter avatarConnectez-vous pour commenter des réponses
  • il y a 1 décennie

    Ce n'est pas du racisme, c'est de l'ethnisme.

    L'antisémitisme est de l'ethnisme, pas du racisme, tant que personne ne parle de 'race'. Si je dit que les juifs sont des gros cons (en passant, le Judaïsme est une religion, pas un peuple), je fais de l'ethnisme. Idem si je dit que les noirs sont supérieurs aux blancs. Il n'y a pas de racisme dans ces exemples (oui, ce sont des exemples, ravalez vos abus). Par contre si je dis que les arabes sont une race supérieure, là, oui, c'est du racisme.

    À noter que l'antisémitisme ne cible que les juifs, et pas l'ensemble des sémites comme certains veulent le croire.

    • Commenter avatarConnectez-vous pour commenter des réponses
  • Que pensez-vous des réponses ? Vous pouvez vous connecter afin de voter pour la réponse.
  • Anonyme
    il y a 1 décennie

    ces deux racisme ont des origines différentes et des sources différents

    je connais mal les causes de l'antisemitisme ( les juives sont blancs ) ,

    les noirs il suffit de lire la difinition de " negre du 16 siecle en Europe " pour comprendre

    • Commenter avatarConnectez-vous pour commenter des réponses
  • il y a 1 décennie

    D'accord avec @Kiff.

    Je ne sais pas si Charlélie Couture est lecteur de Jankelevitch, mais j'aime bien sa formulation :

    "les étrangers qu'on préfère encore, c'est les étrangers de couleur, parce qu'on les repère de loin".

    (je précise que c'est dans une chanson et qu'il n'est pas question de taxer C. Couture de racisme !)

    @Kiff : c'est possible, oui.

    • Commenter avatarConnectez-vous pour commenter des réponses
  • il y a 3 ans

    je crois que tu te trompes. Mais ce n'est pas une question de peau. Juste une histoire de mentalité et de custom qui ne convient pas du tout aux occidentaux. Ces gens là sont "éduqués" avec une idée de "niquer" les français par tous les moyens. C'est génétique chez eux.

    • Commenter avatarConnectez-vous pour commenter des réponses
  • il y a 1 décennie

    Le racisme est une attaque envers une race.

    L'antisémitisme est une attaque envers une religion.

    Si en effet les juifs comme les musulmans (fils de Sem) seraient concernés par ce jugement, il est de nos jours plus communément admis que seuls les juifs sont concernés par l'antisémitisme.

    Les juifs de nos jours sont concernés par les deux maux, une fois pour leur "présumée" race (puisque tu verrais la palette de couleurs des juifs, rien n'est plus dissemblable) et une fois par l'antisémitisme pour leur religion.

    • Commenter avatarConnectez-vous pour commenter des réponses
  • Anonyme
    il y a 1 décennie

    le mot racisme lui même recouvre des réalités très différentes.

    on dit qu'un arabo-musulman est arriéré on est dit raciste

    on dit qu'un juif est un comploteur avide d'argent et de pouvoir, on est dit raciste aussi

    mais ça n'a rien à voir !!!

    donc pourquoi pas antisémite, islamophobe, etc

    ça arrange les simples d'esprits comme un @massyle25 qu'un seul mot regroupe tous les racismes ...

    l'arabe doit-il être aussi digne d'être discriminé que le juif lol ?

    • Commenter avatarConnectez-vous pour commenter des réponses
  • il y a 1 décennie

    Je crois que oui.Dans l'antisémitisme nazi., Il y avait à la base une haine démoniaque, contre le peuple de l'Alliance, contre les fondations de la civilisation chrétienne. Un aspect peu connu du nazisme est son intérêt pour le paganisme germanique. Hitler a été obligé de dissimuler cela pour ne pas heurter l'opinion allemande, mais il y a des preuves que Himmler et son amt7 faisaient des enquêtes très ciblées, s'intéressaient aux anciennes superstitions,à la sorcellerie, au catharisme, etc...

    Pour l'antisémitisme* musulman , les choses sont différentes.

    *Je sais que les Arabes sont des sémites et je connais aussi le sens des mots en français.

    Source(s) : Sans entrer dans les détails ici, j'ai eu l'occasion d'approcher certains documents.
    • Commenter avatarConnectez-vous pour commenter des réponses
Vous avez d’autres questions ? Pour obtenir des réponses, posez vos questions dès maintenant.