Mag
Lv 6
Mag a posé la question dans Grossesse et enfantsGrossesse et enfants - Divers · il y a 1 décennie

Quelle serait votre réaction si une personne de votre entourage avait caché sa grossesse et son accouchement?

Si une personne de votre entourage arrive à cacher sa grossesse et son accouchement à tous les membres de la famille et que vous apprenez après coup la naissance de cet enfant. Vous réagiriez comment ?

Vous seriez heureuse d'apprendre cette nouvelle après coup ou vous seriez furieuse ?

Quelle serait votre réaction ? Est-ce que vous achèteriez un cadeau de naissance à l'enfant ou est-ce qu'au contraire vous n'offririez rien ?

Mise à jour:

@persepolis : ah oui, je viens de voir, il m'agace !!!

Mise à jour 2:

@lou : c'est ce que j'ai fait. Je n'ai parlé de ma grossesse à personne au sein de ma famille ni de mon accouchement. J'ai annoncé la naissance de ma fille après sa naissance. Certaines personnes ont accueilli cette nouvelle avec surprise, mais super content pour moi. Mais une de mes soeurs ne veut plus voir mon père, parce qu'elle pense que mon père savait et qu'il lui a caché, alors que ce n'est pas le cas et elle refuse tout dialogue avec moi pour que je lui explique mes raisons.

Mise à jour 3:

@Zentille : non, nous ne sommes pas proches du tout, justement, ça devait faire 3 ans que je ne l'avais pas vue, j'ai de rares nouvelles par le biais de mon père et elle a marié sa fille en mai dernier et je n'ai pas été invitée (pour dira à quel point il y a de la distance entre nous). Je n'ai jamais rencontré son mari (un remariage après divorce), je ne connais que son prénom.

Mise à jour 4:

@Bouille : oui, je comprends dans une situation où tu es très proche de quelqu'un, c'est différent. Mais, là la seule chose qui nous unit, c'est le fait que nous soyons soeurs, mais elle-même ne m'a pas annoncé la naissance de sa petite-fille, ni le mariage de sa fille, alors je ne vois pas en quoi j'étais dans l'obligation de lui annoncer ma grossesse puisque nous sommes quasi étrangère l'une vis-à-vis de l'autre. Je ne sais même pas où elle habite pour te dire. Je connais juste la ville où elle vit, c'est tout.

Je suis juste triste pour mon père qui est âgé et qui ne comprend pas ce qu'on lui reproche à lui. Et effectivement, il n'y a rien à lui reprocher étant donné qu'il ne savait pas.

Lui est content d'avoir une petit-fille, il est heureux, même s'il l'a su après coup, il a compris mes raisons, mais cette histoire vient gâcher un peu l'évènement. Elle avait l'habitude d'aller lui rendre visite un fois par mois et là, elle n'est plus venue le voir depuis 8 mois.

Mise à jour 5:

J'ai donc mené l'enquête auprès de personnes susceptibles de l'a croisée.

Mise à jour 6:

Ce qui me chamboule, c'est que des voisins dans ma rue, notamment une dame âgée que je n'ai jamais croisé auparavant (seul mon mari lui avait parlé une ou deux fois) est venue spontanément nous féliciter avec un cadeau sous le bras.

Une autre voisine est venue également toute heureuse avec un petit cadeau.

Un autre voisin plus proche a donné de l'argent. Et les collègues de mon mari et certains de mes clients ont offerts également des cadeaux. Bref, j'ai eu plus de cadeaux pour ma fille de la part de personnes que je connais à peine ou pas du tout. Et ça m'a ému énormément. Et en voyant la réaction de mes proches, ça me fait avaler de travers. lol

16 réponses

Évaluation
  • il y a 1 décennie
    Réponse favorite

    Et bien c'est ce qu'a fait ma meilleure, ma plus grande amie, il y a 10 ans de cela. A l'époque j'ai appris sa grossesse par une connaissance qui m'a dit "tiens, j'ai rencontré Nathalie y a 2 semaines, elle doit accoucher le mois prochain..." Nous n'habitions plus du tout la même ville à ce moment-là et on gardait contact par courrier et par téléphone.

    Je lui en ai voulu à un point!!!

    Personne ne savait qu'elle était enceinte, ni ses parents, ni ses frères et soeurs, ni ses amies.

    J'ai fait comme si je ne savais pas, car je n'étais pas sensée savoir, et je n'acceptais pas du tout l'idée que quelqu'un d'autre qu'elle pouvait m'annoncer cette nouvelle.

    J'ai donc attendu, et puis un jour c'est son ami qui avait laissé un message sur mon répondeur pour m'annoncer la naissance...... J'aurais tellement aimé que ce soit elle qui me le dise. Une distance énorme a creusé notre relation à ce moment-là. Pour tout cadeau je lui ai écrit une lettre pour lui dire combien cela m'avait déçu, et pendant 1 an on n'a plus eu de contacts. Elle a eu des grosses galères et je n'étais pas auprès d'elle... De l'écrire je m'en veux encore. Quelle nulle!

    Au jour d'aujourd'hui tout ça est loin. Elle m'a appelé la veille de son mariage pour m'inviter :) ... Bien sûr ses parents n'étaient pas encore au courant... Toujours surprenante. C'est aussi pour ça que je l'apprécie. Quand son deuxième enfant est né, j'ai reçu un faire-part, puis elle est venue quelques jours à la maison avec ses bambins malgré la distance. Je n'ai jamais connu ses raisons et puis je n'ai pas envie de lui demander, je trouverais ça indiscret et irrespectueux. C'est une amie de longue date, on n'a pas toujours été sur la même longueur d'onde, entre les bancs du collège et aujourd'hui il a coulé de l'eau sous les ponts, mais on s'est toujours tout pardonné. Les seules personnes qui parviennent à nous décevoir sont celles que l'on aime le plus.

    Ta soeur a imaginé que tu avais mis ton père dans la confidence, c'est cela qui l'a blessé, plus que de ne pas avoir été mise au courant de ta grossesse.

    Dans la situation que je connais, ce sont les parents de mon amie qui ont eu le plus de mal à accepter les choses, et en particulier sa mère. Mais..... c'est une longue histoire, qui remonte à bien plus loin que cette grossesse.

    A mon avis, pour que ta soeur réagisse ainsi, c'est qu'il existait déjà une rancoeur quelque part. Elle se sentait à l'écart? ou bien en recherche de l'attention de ton père, ou alors elle éprouvait un sentiment de jalousie vis avis de toi?

    Je te souhaite que le dialogue reparaisse avec ta soeur. Les conflits familiaux sont souvent bien longs à régler. En tout cas je reste persuadée que ce n'est pas à cause de ton choix, qui était très personnel et que tu n'as pas à justifier.

    @jout: du coup il s'agit davantage d'une histoire entre ta soeur et ton père, tu n'y es pour rien et tu n'y peux pasgrand chose. C'est vrai que nos frères, nos soeurs et nos parents, on ne les choisit pas... rien ne nous oblige à en être proches ou complices.

    La famille... c'est un relationnel chargé d'interférences invisibles, des héritages du passé, des rancoeurs dont le sens nous échappe souvent. Un véritable système de dettes... on a tous notre "valise" à porter, plus ou moins lourde. Avec les amis, avec les voisins, c'est déjà bien différent. On peut accueillir une naissance sans arrière pensée, le plus simplement du monde.

    Je vais juste essayer un regard différent:

    Lorsque tu ne donnes pas de cadeau alors qu'il est attendu que tu en donne un, tu es en dette, tu entretiens une certaine frustration (consciente ou pas). Tu es donc davantage en lien que si tu avais donné un cadeau. Un cadeau donné reste un cadeau, alors qu'un cadeau qui devrait être donné mais ne l'est pas suppose le lien, (l'amour? ou la haine? ou l'attente?)qui existe derrière.

    "La frustration est quelque chose dont vous êtes privés par quelqu'un d'autre dont vous pouviez justement attendre ce que vous lui demandiez. Ce qui est en jeu dans la frustration, c'est ce quelque chose qui est moins l'objet que l'amour de qui peut vous faire ce don, si cela vous est donné. L'objet de la frustration c'est moins l'objet que le don." (Lacan)

    Je dirais que ta soeur et toi entretenez une relation à travers le manque de l'autre. C'est une relation comme une autre, si personne n'en souffre, ce n'est pas utile de se pencher sur la question. Mais le fait que tu poses cette question n'est pas anodine. Finalement peut-être qu'il se passe vraiment quelque chose entre ta soeur et toi. Elle ne veut plus s'adresser à ton père... Est-ce pour s'adresser à toi directement? En tout cas elle doit bien savoir que par ce biais elle provoque une réaction chez toi.

    Elle semble vouloir toujours te priver de quelque chose. Elle te donne sans arrêt du manque.

    ...

    Elle peut avoir le sentiment que tu lui as pris quelque chose?

  • Anonyme
    il y a 1 décennie

     

    … ma mère m'a fait le coup : je n'ai été prévenu qu'après ma naissance. Mais je lui ai pardonné …

     

  • il y a 1 décennie

    Ben, je veux bien entendre les arguments, mais je pense que je serais un peu énervée...

  • il y a 1 décennie

    Ca dépend.

    Si c'est le cas d'un déni, elle-même ne savait pas être enceinte. Si c'est d'une amie ou de quelqu'un de la famille, je l'aiderais et la soutiendrais car je pense qu'elle se heurterait à assez d'incompréhensions comme ça.

    Par contre si c'est volontairement caché... que dire... c'est très étrange comme attitude. C'est en général un heureux évènement donc, et surtout nous les femmes, on en parle, on le vit ensemble etc... je serais choquée et vexée de n'avoir pas su. Je pense que je considèrerai que s'ils n'en ont pas parlé c'est qu'ils ne le voulaient pas, donc idem pour la suite je les ignorerais.

    Mais j'avoue avoir du mal à comprendre cette attitude...

    @ajout : donc c'est de toi qu'il s'agit. Sibline, je ne te connais pas assez pour pouvoir apprécier la situation, ni la qualité de tes relations avec tes proches. Je sais que vous êtes nombreux, et il me semble qu'étant "la petite dernière" vous n'êtes pas très proches à cause de votre grande différence d'âge.

    Personnellement, je trouve que tu as l'air "space" ce qui ne m'empêche pas d'apprécier tes Q et R car tu argumentes toujours tes dires, avec des liens (que je regarde parfois avec attention ^^) j'aime bien ta façon très "posée et sage" de faire. (moi je suis bélier, je fonce et réfléchie après... je sais c'est nul mais ch'suis comme ça).

    Oui si on me faisait le coup je me sentirais vraiment trahie et je serai vexée c'est clair. Maintenant vu qu'il s'agit de toi, je suis sûre que tu as de très bonnes raisons, en rapport avec tes convictions.

    Je pense aussi que tu dois être quelqu'un de très réservé peut-être, très pudique... ça doit jouer.

  • Que pensez-vous des réponses ? Vous pouvez vous connecter afin de voter pour la réponse.
  • il y a 1 décennie

    cette personne n'avait pas envie de dire qu'elle était enceinte .... c'était son souhait !... . alors pourquoi être furieuse ????

    Je ferai bien évidemment un cadeau au bébé et je féliciterai la Maman

  • il y a 1 décennie

    Je pense que je serai surprise, voir choquée si c'est une personne très proche. Mais bien sur que j'offrirai un cadeau à l'enfant et j'offrirai même mon soutien à la mère. Je trouve cette question u peu bizarre !

  • il y a 1 décennie

    Bah je pense que je serais surtout "choquée" dans le sens pourquoi n'a t'elle rien dit

    Faisait t'elle un déni ?

    Bien sur j'irais la voir et que je j'achèterai quelque chose au petit

    Si c'est une personne qui je connais bien je pense que j'aborderais ce sujet avec elle pas forcement à la premiere rencontre avec l'enfant mais par la suite oui j'en parlerai avec elle.

    @punaise question encore trollée, c'est fatiguant

    je mets une étoile pour que ta question soit vue par le plus de personne

  • il y a 1 décennie

    j'essaierai de connaître et de comprendre les raisons qui ont poussées cette femme à cacher son état

  • il y a 1 décennie

    et bien , je comprends tout à fait la réaction de ta soeur.

    surtout si elle était proche de toi.

    je me sentirai trahie je pense, c'est comme si tu avais voulu mettre tout le monde à part, que cet enfant n'était pas une partie de leur famille, mais rien qu'à toi. c'est quelque chose d'extrêmement égoïste.

    je me poserai la question de la confiance que cette personne a en moi et également de sa motivation, mais sa motivation ne trouvera pas grâce à mes yeux..

    je ne renierai pas le bébé, il n'y est pour rien, mais quelque chose serait brisé entre la personne et moi et je pense que je n'aurai plus non plus envie de lui parler. Je ne pense pas que j'enverrai un cadeau, car un cadeau je l'offre avec amour, c'est quelque chose souvent que je fais moi même et que je mets des mois à préparer. Et si on me cache la "préparation" du bébé, je ne préparerai moi non plus rien.

    et quelles que soient les raisons pour cacher une chose pareille, je ne les accepterai pas. Si la grossesse a été cachée pour des raisons médicales, alors je n'accepterai pas qu'une personne tellement proche de moi me l'ai caché et si c'est par pure égoïsme (vouloir garder cet évènement rien que pour toi, pour ne vivre ça que pour toi) je ne l'accepterai pas parce que je ne supporte pas les personnes égoïstes.

    Je trouve que jouer avec les sentiments d'une personne proche et de l'enfant et de ses relations futures avec ses proches n'est pas le respecter. Ni l'enfant, ni les proches. S'il faut 9 mois pour que le bébé se construise, il faut aussi 9 mois pour que l'entourage puisse aussi l'accepter et l'intégrer en tant qu'une partie de la famille.

    Source(s) : voilà comment je verrai les choses.
  • LOU
    Lv 5
    il y a 1 décennie

    sur le coup je serais vexée surtout si c'est un personne proche si c'est de la famille éloignée je serais étonnée mais pas plus mais au final j'achèterais quelque chose au petit bout.

    Et toi comment as tu ou aurais tu réagis ?

Vous avez d’autres questions ? Pour obtenir des réponses, posez vos questions dès maintenant.