Pouvez-vous me rappeler au nom de quels principes "le peuple juif a droit à une terre" ?

Si on envisage la question sous un angle religieux (juif), Israël ne se justifie pas, puisque les Juifs sont sensés être sans terre jusqu'à la venue du Messie. Ou alors il est déjà venu et je ne suis pas ou courant ? C'est qui ? Theodor Herzl ? Ben Gourion ? Si on envisage la question sous un angle... afficher plus Si on envisage la question sous un angle religieux (juif), Israël ne se justifie pas, puisque les Juifs sont sensés être sans terre jusqu'à la venue du Messie. Ou alors il est déjà venu et je ne suis pas ou courant ? C'est qui ? Theodor Herzl ? Ben Gourion ?

Si on envisage la question sous un angle juridique, je ne vois vraiment pas sur quels principes du droit international on peut se fonder pour justifier l'existence d'Israël (il me semble même que son existence est contraire au droit international, puisque soumise à des conditions qui n'ont jamais été respectées). Peut-être pouvez-vous me renseigner ?

Enfin, admettons : "le peuple juif à droit à une terre". Est-ce qu'il a aussi le droit de virer les précédents habitants de ladite terre pour créer son Paradis des juifs ?

Notez bien que ma position personnelle sur le problème israélo-palestinien (tel qu'il se pose aujourd'hui, pas il y a 60 ans) n'est pas celle du Hamas, par exemple, qui refuse de reconnaître l'existence de l'Etat israélien. Israël est là, c'est un fait. Il faut faire avec (d'ailleurs, si les Israéliens pouvaient se rendre compte que les Palestiniens sont là aussi, et qu'il faut faire avec aussi, ce serait très sympa de leur part).

Mais un état (ou Etat) de fait n'est pas forcément un état (ou Etat) de droit.
Alors d'où qu'il vient ce "droit" ?
Mettre à jour: Ma position est la suivante : Israël est un Etat qui bafoue régulièrement, depuis la première minute de son existence, la plupart des règles du droit international. Le "droit" n'a rien à voir avec son existence. Mais comme je ne suis pas obtus, je considère aussi qu'il y a un fait :... afficher plus Ma position est la suivante : Israël est un Etat qui bafoue régulièrement, depuis la première minute de son existence, la plupart des règles du droit international.
Le "droit" n'a rien à voir avec son existence.
Mais comme je ne suis pas obtus, je considère aussi qu'il y a un fait : l'existence d'un Etat, et qu'il faut composer avec ça.
Mise à jour 2: @Captain Nemo : Justement, je dis qu'Israël est bien un Etat de fait, mais j'aimerais qu'on m'explique en quoi c'est un Etat de droit.
Mise à jour 3: Question inspirée par certaines réponses ici : http://fr.answers.yahoo.com/question/ind...
Mise à jour 4: @Ker : Je ne l'ai pas lu, mais je vois de quoi il s'agit. Il me semblait intéressant à moi aussi, pour les mêmes raisons que toi : la déconstruction des idéologies nationalistes enfin appliquée à l'Etat d'Israël. Mais @Pharisien trouve que c'est une référence risible. J'attendrai de le... afficher plus @Ker : Je ne l'ai pas lu, mais je vois de quoi il s'agit. Il me semblait intéressant à moi aussi, pour les mêmes raisons que toi : la déconstruction des idéologies nationalistes enfin appliquée à l'Etat d'Israël.
Mais @Pharisien trouve que c'est une référence risible.
J'attendrai de le lire pour me faire mon idée définitive.
Mise à jour 5: De lire le livre, pas @Pharisien...
Mise à jour 6: @Pharisien : Ce n'est pas la question ici. Et les musulmans n'ont viré personne. Les chrétiens et les juifs sous administration musulmane ont pu faire prospérer leurs affaires au point qu'un chant populaire dans le Caire des XIème et XIIème siècle disait : "Fais-toi donc juif, fais-toi donc... afficher plus @Pharisien : Ce n'est pas la question ici. Et les musulmans n'ont viré personne. Les chrétiens et les juifs sous administration musulmane ont pu faire prospérer leurs affaires au point qu'un chant populaire dans le Caire des XIème et XIIème siècle disait : "Fais-toi donc juif, fais-toi donc chrétien", les Fâtimides ayant pris l'habitude de remplir leurs administrations de juifs.
Mise à jour 7: Dois-je vraiment te rappeler que le droit international n'existait pas au Moyen Âge et que les conquêtes arabes ne pouvaient donc y être soumises ? Quand Israël a été créé, c'était sous certaines conditions, posées par l'ONU. Ces conditions n'ont pas été respectées.
16 réponses 16