Anonyme
Anonyme a posé la question dans Politique et gouvernementPolitique · il y a 1 décennie

Bref 77% des 15 24 ans ne savent pas ce qu'ils veulent faire plus tard?

http://eco.rue89.com/2009/05/22/77-des-15-24-ans-r...

Si pour eux fonctionnaire c'est un métier, il est temps de les faire retourner à l'école.

15 réponses

Évaluation
  • Conall
    Lv 5
    il y a 1 décennie
    Meilleure réponse

    Euh... On peut parfaitement savoir ce qu'on veut faire et vouloir faire fonctionnaire.

    Je te rappelle que le plus beau métier du monde est celui d'enseignant, et ce n'est pas pour rien.

    Pour ma part, je sais parfaitement que j'ai plusieurs cordes à mon arc, et oui, j'aimerais, après quelques années en entreprise comme ingénieur (faut déjà que j'aie mon diplôme) en bureau d'études, me recycler comme prof.

    Faire partager son expérience et ses connaissances aux autres et rendre à la collectivité une part de ce qu'elle t'a apporté en te payant tes études jusqu'au bac et en subventionnant très largement la suite, ça peut être un objectif pour certains, et c'est tout à fait compréhensible.

    PS : l'article ne précise pas quel métier les élèves ont choisi. Ca m'étonnerait beaucoup que les élèves aient dit "fonctionnaire" et pas le métier qui les intéresse, métier dans la fonction publique en l'occurrence.

    • Connectez-vous pour commenter des réponses
  • il y a 1 décennie

    En même temps, le choix s'amenuise.

    Et retourner à l'école n'est pas le gage de trouver un emploi.

    A 15 ans, on n'est pas forcer de savoir ce qu'on veux faire.

    • Connectez-vous pour commenter des réponses
  • A G
    Lv 4
    il y a 1 décennie

    Ah, il ne veulent pas d'un monde où il faut niquer les autres pour du fric, c'est bien...

    • Connectez-vous pour commenter des réponses
  • il y a 1 décennie

    Le problème n'est pas de savoir ce qu'ils veulent faire plus tard, encore faudrait-il que ce qu'ils veulent faire soit compatible avec le marché de l'emploi. Ils peuvent faire les études qu'ils veulent, une grande majorité passera par la case "chômage" comme tout le monde.

    Source(s) : Avis perso
    • Connectez-vous pour commenter des réponses
  • Que pensez-vous des réponses ? Vous pouvez vous connecter afin de voter pour la réponse.
  • Anonyme
    il y a 1 décennie

    Si tu as lu l'article (et pas seulement le résumé), ça dit que les jeunes considèrent le gouvernement comme un employeur plus stable que les entreprises, pas que les jeunes considèrent le fonctionariat comme un métier en soi.

    Un fonctionnaire n'est pas nécessairement un bureaucrate. Entrer dans l'armée, ou devenir enseignant dans une école publique, c'est aussi devenir fonctionnaire, parce que techniquement, on est employé par le gouvernement.

    • Connectez-vous pour commenter des réponses
  • milien
    Lv 6
    il y a 1 décennie

    C'est plutot bon signe ...

    • Connectez-vous pour commenter des réponses
  • il y a 1 décennie

    encore la redécouverte de l'eau chaude! quoi de neuf depuis 50 ans ou plus?

    seuls les élèves qui aspirent à entrer en classes prépa (dès la 6° et même avant) sont orientés, en y ajoutant les quelques 10 000 doctorats que forment l'université, tous les autres ne savent toujours pas quoi faire, rien de neuf.

    • Connectez-vous pour commenter des réponses
  • il y a 1 décennie

    Je suis vraiment fatiguée de lire de tels torchons...

    les fonctionnaires ont fait des études, comme toi (du moins, je suppose)

    ils ont un emploi qui, certes, a plus d'avantages que d'autres, mais a également ses inconvénients (comme partout)

    sans eux, j'en connais certains qui seraient bien embêtés.

    Puis quand on ne sait pas, on ne dit pas, en tout cas, on évite de se fier à ce genre de préjugés mesquins, merci.

    • Connectez-vous pour commenter des réponses
  • Anonyme
    il y a 1 décennie

    Eh oui le monde ultra liberal ne fait pas rever !

    C'est peut etre ce dernier qu'il faudra ameliorer quand les corrompus par le CaCa40 et le Merdef auront été virés !

    • Connectez-vous pour commenter des réponses
  • il y a 1 décennie

    Spenser je ne suis pas un simplet et je suis franc :tu as un coeur et des sentiments envers tes compatriotes qui me laissent surpris et ébahi

    heureusement pour moi j'ai conservé mon identité nationale et

    n'ai jamais demandé la nationalité française bien que je porte bien Haut La France que j'aime et que certains des miens sont morts pour la France de Jadis

    Les Français de mon époque étaient des humains admirables!

    merci tu m'as ouvert les Yeux bien que le coeur devient triste ----les temps changent

    • Connectez-vous pour commenter des réponses
Vous avez d’autres questions ? Pour obtenir des réponses, posez vos questions dès maintenant.