Filou 1er a posé la question dans Politique et gouvernementPolitique · il y a 1 décennie

La vie,la santé,l'amour sont précaires, pourquoi le travail échapperait-il à cette loi?

Déclaration de Laurence Parisot, Présidente du MEDEF.

A défaut d'avoir des idées pour embaucher,on n'en manque pas pour alléger les effectifs au MEDEF.

Le patronat propose aux syndicats, de modifier une nouvelle fois la législationdu travail.

Dominique Castéra (DRH de SAFRAN) Proposera un nouveau dispositif de rupture du contrat de travail aux pouvoirs publics.

Un mauvais coup qui attend les ouvriers en 2010, apparemment le gouvernement prêt une oreille attentive à ce dispositif.

Mise à jour:

@ Lux:Cette déclaration de Laurence Parizot date effectivement du 5 février 2009 mais demeure d'actualité avec la nouvelle proposition du médef; il faut rappeler que le gouvernement a déjà modifié le contrat de travail par la loi n°2008-596 du 25 juin 2008.Apparemment cela ne leur suffit pas.

Mise à jour 2:

@ Gilles: Je suis d'accord avec abracadabra sur les patrons qui délocalisent pour empocher plus de bénéfices mais qui connissent le retour de la médaille en revenant en loques en France comme la société Geneviève Lethu qui revient de Chine; La société Eugène Perma qui a rapatrié la fabrication Petrol Hahn soustraitée à la société Britanique Boots; La société Atol les opticiens Rapatrie de Chine ses lunettes "Ushuaïa",la société Quinette Galay rapatrie ses fauteuils de Chine,La société de Tissage Gantois a rapatrié sa production de Roumanie. et bien d'autres; D'ailleurs C Estrosi ministre de l'industrie envisage d'accélerer la réintégration en proposant une prime de relocalisation; une honte!

4 réponses

Évaluation
  • il y a 1 décennie
    Réponse favorite

    bah ils n'en sont plus à une charrette près, quel intérêt pour eux la vie d'un ouvrier ?

    et puis Sarko et le MEDEF c'est la même chose, rien de neuf sous le soleil

    @ Gilles: les entreprises qui délocalisent pour faire plus de bénéfices, je devrais pleurer sur les salaires des patrons?

    les comptes dans les paradis fiscaux(oups c'est vrai ça n'existe plus) ils appartiennent aux ouvriers ?

    @@Gilles : c'est pas la peine de crier, je comprends ce que tu dis ; ceci étant tu dois te réjouir puisqu'à l'heure actuelle 1 fonctionnaire sur 2 n'est pas remplacé, ça commence à faire de belles économies. Je ne nie pas les erreurs du passé mais il faut prendre la situation telle qu'elle est aujourd'hui, les fonctionnaires en poste (ceux de base je précise car il m'avait déjà semblé te répondre sur une autre Q que dans les ministères ils embauchent grassement), ils ont un travail bien précis et ils le font bien pour la grande majorité. Moi j'appelle apport de richesse la culture transmise par un enseignant, c'est quand-même grâce à eux que les mômes de demain pourront décrocher un passeport pour la vie active. J'appelle aussi richesse les gars qui bossent sur les routes pour que tu ne te plantes pas en rentrant chez toi ; les employés de la poste qui permettent au moindre quidam de recevoir et d'envoyer son courrier pour pas cher. Gageons que les tarifs ne seraient plus les mêmes si ça devenait une entreprise privée.

    En résumé la fonction publique devrait rester ce pour quoi elle à été crée : au service du citoyen et pas dans le but de réaliser des bénéfices, car alors toutes les dérives sont à craindre

  • il y a 1 décennie

    le droit n'est que le droit et se heurte très vite aux réalités comme disait COLUCHE.

    pourquoi pas le droit au bonheur le droit à la santé?

    L'emploi est la résultante de l'économie et non l'inverse comme l'idéologie ambiante le laisse croire à tort depuis plus de 60 ans, date d'arrivée des communistes au pouvoir (même s'ils ne sont restés que quelques mois).

    ce sont les entreprises quand elles peuvent vendre leurs produits qui créent les emplois. ceux de la fonction publique qui sont passés d'un million en 1900, à plus de 2 millions en 1920 puis 3,5 millions à l'issue de la seconde guerre, atteignent depuis 1981 près de 6 millions de salariés soit 25% de la population active du pays.

    Chacun peut comprendre qu'avec la mise en faillite de nos quelques grandes sociétés (moins de 2000 en france emploient plus de 500 personnes et ne procurent que moins de 8% d'emplois au pays), le pays ne disposera plus des ressources nécessaires prises sur les bénéfices de ces sociétés pour financer les salaires des fonctionnaires et distribuer les 600 milliards d'euros annuels nécessaires à la couverture sociale du pays.

    2010, verra les réformes repoussées depuis 30 ans, sur les retraites, l'organisation de l'état, (nous disposons du double d'élus qu'un peit pays comme celui des USA, nous copptons plus de communes en FRANCE que dans tout le reste de l'europe, EST CE NORMAL,

    cOMME LES suisses IL YA MOINS DE 5 ANS? LE STATUT DES FONCTIONNAIRES SERA SANS DOUTE MODIFIe POUR DEVENIR CELUI DES CONTRACTUELS;

    quelques précisionsq utiles: l'éventail des salaires en france ne peut inclure les rémunérations des quelques grands patrons qui au passage sont des salariés de leurs entreprises (à l'exception de quelques 'uns.

    99% des français perçoivent moins de 4600€ mensuels, seulement 0,1% perçoivent 10 000€ et plus c'est à dire sur les 45 millions de Français (retraités inclus) moins de 50 000 personnes;

    vOLUME DANS LE QUEL IL CONVIENT D4INCLURE TOUS LES DEPUTES ET SENATEURS AINSI QUE LES PRESIDENTS ET VICE PRESIDENTS DES CONSEILS GENERAUX;

    la france ne compte que 1% de ses entreprise's qui comptent plus de 500 salariés soit un peu moins de 30 000 entreprises. le salaire moyen oscille entre 4000 et 10 000€.mensuels;

    Le rapport entre le smic à 1000€ et les patrons qui appartiennent aux 99% de français qui perçoivent moins de 4600€ et donc approximativement de 1 à 5.

    ou de 1 à 10 seulement pour 99,9% des français.

    précisions à abracada..

    la france historiquement construite par notre monarchie durant plus de 13 siècles, a toujours été organisée par le pouvoir central donc paris. depuis 1870 date de la création de notre république, (la première avorta en deux ou trois ans avant le retour au consulat l'empire et la monarchie, la seconde en 1848 eu le même succès, retour à l'empire trois ans seulement après)

    depuis la république, donc, notre économie Chrétienne catholique et communiste poursuivra la construction de notre économie depuis paris et mettant l'effort sur quelques grandes entreprises seulement. or en 1982,le capital de ces rares sociétés d'état fut ouvert par fabius aux fonds étrangers qui depuis lorts contrôlent nos rares entreprises (moins de 2000 entreprises emploient plus de 500 salariés en FRANCE. les nouveaux propriétaires du CAC 40 en particulier ont( donc depuis cette date délocalisé non seulement les emplois mais surtout les sièges sociaux afin d'éviter les taxes trop élevées de la FRANCE 33% sur le bénéfice des entreprises. installées à genève Air france, carrefour, ou à Bruxelles canal plus etc... ou au luxembourg, le manque à gagner pour le fisc français sélève à plus de 27 milliards d'euyros chaque année, (à comparer au passage au bouclier fiscal) mais personne au Ps aujourd'hui remet en cause ces décisions prises en commun avec les communistes qui durent alors avaler leurs cravattes.

    les nouveaux propriétaires de nos rares multinationales qui sont des retraités éxigent des rendement à 15%, alors pourquoi s'étonner que les salaires aient perdu 10 points alors que les dividendes eux ont progréssé de 10 points.

    cherchez l'erreur et surtout les coupables!

    concernant les fonctionnaires, les sur recrutements effectués depuis 1981 2 milllions de plus ne peuvent être salariés par l'état, sans faire appel au crédit depuis le budget de 1982 (secrétaire d'éat L fabius)

    le remboursement des intéréts de cette dette dépassera en 2010 le montant total de l'impôt sur le revenu, la baisse d'activité de nos rares grandes entrezprises dont les bénéfices ont chuté de plus de 80% pour certaines s'est déjà traduit pour l'état par un manque à gagner de 67 milliards d'euros (et combien en 2010?) chiffres conformes aux prévisions de la cour des comptes dès fin 2008, et non aux incantations de la sinistre marquise de BERCY;

    oR CE SONT LES ENTREPRISES PRIV2ES ET ELLES SEULES QUI CR2ENT LES RICHESSES MAT2RIELLES ET FINANCI7RES DU PAYS? LES FONCTIONNAIRES COMME LEUR APPELATION LE SIGNIFIE NE SONT QUE DU fonctionnement, ils rendent des services inestimables à la population, mais ne générent jamais de richesses.

    Leurs salaires proviennent de l'impôpt, l'argent propre de l'état, qui n'est au passage que le blanchisseur de l'arghent "sale" du privé comme le perçoivent encore trop de fonctionnaires.

  • LUX
    Lv 7
    il y a 1 décennie

    cette déclaration est plutôt ancienne. Ce qui me choque c'est l'amplitude des rémunérations entre certains patrons et les salariés...

  • Anonyme
    il y a 1 décennie

    C'est réaliste ce que tu dis.

Vous avez d’autres questions ? Pour obtenir des réponses, posez vos questions dès maintenant.