Combien de milliers de personnes vont être contaminées demain par ce fléau qui nous ronge chaque fin d'année ?

{110 direct :-} j'adore Depuis la nuit des temps, il y a une épidémie qui sévit tous les ans et en pic, une quinzaine de jours à cette période : L'épidémie de << mal-aux-cheveux >> On se réveille un beau matin (15h) avec un tomahawk au milieu du crâne et y'a rien à faire, c'est le... afficher plus {110 direct :-} j'adore

Depuis la nuit des temps, il y a une épidémie qui sévit tous les ans et en pic, une quinzaine de jours à cette période : L'épidémie de << mal-aux-cheveux >>
On se réveille un beau matin (15h) avec un tomahawk au milieu du crâne et y'a rien à faire, c'est le cauchemar pendant des heures. Les risques d'être atteints sont les 26 décembre et 1er janvier.

Tous les ans, c'est pareil. Les victimes sont nombreuses.
Que fait le gouvernement contre ça ? Un vaccin se prépare-t-il plutôt que celui de cette grippe inventée ? Car ce mal est bien réel. Qui n'a jamais été contaminé ?
Mettre à jour: @Guernica : Je ne te le fais pas dire....
Mise à jour 2: @Zou : Tu dois être la seule sur cette planète à ne pas connaître le "mal-aux-cheveux" :-)

@Etienne : Pourquoi {3} ?
Là, c'est moi qui n'ait rien compritte....
Mise à jour 3: @@Etienne : Je vois que monsieur est un multi-récidiviste :-)
Mise à jour 4: @@@Etienne : A +7h... je viens de saisir le coup du {3}... Pfff... je comprends vite mais il faut m'expliquer longtemps, tu sais bien... :-)
Mise à jour 5: @Zara : Votre façon détournée de me dire des petits mots doux m'iraient droit au coeur si j'en avais eu un. Je n'ai malheureusement qu'un vulgaire muscle qui pompe qui pompe qui pompe (Que voulez-vous, j'ai été bercée par les Shadocks cuités au champagne) et qui ne semble pas vouloir défaillir.... afficher plus @Zara : Votre façon détournée de me dire des petits mots doux m'iraient droit au coeur si j'en avais eu un. Je n'ai malheureusement qu'un vulgaire muscle qui pompe qui pompe qui pompe (Que voulez-vous, j'ai été bercée par les Shadocks cuités au champagne) et qui ne semble pas vouloir défaillir. C'est pas faute de le mettre à l'épreuve. Mais la mauvaise graine, c'est résistant.
Ceci dit, je suis bien dans le public et donc FONCTIONNAIRE ! Imaginez, il faut au moins 5 ans d'arrêt maladie (consécutifs of course !) avant qu'on puisse me remplacer. Je compte bien profiter de cet avantage d'ici peu et faire ièche les travailleurs courageux du Privé qui bossent plus pour gagner plus et m'entretenir à rien foutre.
J'ai donc trouvé mieux que la formule magique sarkosyste (ci-dessus citée) : Moi je vais donc travailler moins (voire plus du tout) pour gagner autant :-)
Pas de Rolex donc mais je m'en fous, je suis loin des 50 ans et à cet âge, je ne bosserais plus, pas besoin d'heure...
18 réponses 18