◄MITCH► a posé la question dans SportsArts Martiaux · il y a 1 décennie

Définition du concept de SAKKI?

L’école Bujinkan (Ninjutsu) a popularisé le terme “Sakki-Test”.

http://www.youtube.com/results?search_query=sakki+...

J’ai pensé pendant longtemps que ce mot “Sakki” faisait seulement référence a la capacité de “percevoir le danger”. Cependant on parle plus précisément de “sentir le sakki” ou sentir la soif de sang (traduction la plus souvent utilisée).

Le sakki est l’intention de tuer en soi ou la capacité de sentir cette intention ou un danger de mort ?

Je profite aussi de cette question pour généraliser un peu plus sur le thème du combat rituel (ou de soumission) et du combat de survie (danger de mort).

Comme le montre le vidéo de Gérard DL, nous sommes encore des animaux dans beaucoup d’aspects (sans entrer dans les détails comme le manque d’éducation, l’abus d’alcool ou l’utilisation de drogues chez les jeunes qui explique aussi en grande partie les comportements dans ce vidéo) mais le fait est que le passage du rituel a la survie est vite franchi quand la peur ou l’énervement deviennent rage ou haine (dans le vidéo par exemple, une fille sort un couteau et le contexte change très rapidement).

Au temps des cavernes, nous vivions en danger quasi permanent et nos sens étaient beaucoup plus développés qu’aujourd’hui. Nous vivons maintenant dans un cadre de paix et même si nous pratiquons toujours le combat rituel (dans le cadre sportif mais aussi bien souvent dans la rue), nous avons “perdu” grande partie de nos "instincts" ou capacités de survie.

Pensez vous que grâce a la pratique des arts martiaux nous pouvons redévelopper notre instinct de survie ?

Peut-on développer le Sakki comme s’il s’agissait d’un sixième sens naturel permettant de sentir le danger ? Et au contraire, peut-on développer ou entrainer le Sakki comme notre propre intention et capacité de tuer ?

Merci pour vos réponses.

Feliz Año 2010 para todos ustedes, mis estimados amigos.

Mise à jour:

........................................

Yagyu Tajima no Kami, le fameux maitre du troisième Shogun Tokugawa Iemitsu, marchait un jour dans les jardins du palais suivit de son valet qui fut pris d'une idée saugrenue :

“Si je l'attaquais maintenant par surprise, mon maitre même étant le plus grand des escrimeurs serait probablement incapable de se défendre...”.

A ce moment, comme s'il fut pris d'une préoccupation soudaine, Tajima no Kami retourna précipitamment à ses appartements. Voyant son valet curieux de cette attitude, il lui expliqua : “Je suis profondément troublé, il y a un instant, quand nous marchions tranquillement dans les jardins, j'ai senti le sakki qui m'attaquait. Mais personne n'était présent à part toi et moi...”.

Sakki = Satsu Ki : Ki porteur d'une intention de Tuer

Sen-no-Sen ou Mae-no-Sen = Attaque avant l'attaque, Sentir l'intention et anticiper l'action

http://www.taai.it/Saggi/Go%20no%20sen.pdf

5 réponses

Évaluation
  • Danmc
    Lv 7
    il y a 1 décennie
    Réponse favorite

    J'adore ce genre de question mon coeur en palpite avec, ce super parchemin / question de l'excellent Mitch

    De plus c’est très bien aussi d’avoir mis les vidéos des sakki test pour nos amis novices ou ignorants dans ce domaine et je voudrais juste avant de commencer mon développement, les informer que dans cette pratique vu dans les videos ) une fois obtenu la ceinture noire, le véritable apprentissage commence ( c’est ce qu‘on dit toujours dans les arts martiaux en général )…

    Ensuite, l’aboutissement de cette étape est l’obtention du titre de Shidôshi qui donne accès au 5° Dan après avoir passé avec succès la fameuse épreuve du Sakki test avec Hatsumi Sensei, seul à présent à le faire passer et au Japon, après les entraînements du Hombu Dôjô ou du Budôkan.

    Car auparavant certains qui avaient reçu le 15° Dan ( et oui on va très loin en ‘’dan’’ dans cette pratique ) étaient habilités aussi à faire passer cette épreuve en présence de Maître Hatsumi. C’était une épreuve qui pouvait être présentée jadis durant les Taikai ( séminaires internationaux ).

    Ok maintenant on va revenir en détail sur les deux petites questions finales de Mitch et je dirai que Smilodon a raison : les deux développements sont absolument importants.

    Donc, le Sakki c’est cette capacité naturelle de l’individu à sentir le danger et cette capacité , se développe au fur et à mesure de l’apprentissage du pratiquant.

    C’est ce sentiment intuitif instantané d’une volonté agressive qui est comparable au sixième sens que possèdent les animaux et c'est donc en ce sens qu'il faut saisir l'importance des techniques de combat, non en tant que forces s'opposant entre elles, ou opposant des individus, mais comme moyens de regrouper en une seule force, la dispersion des énergies qu'elles impliquent.

    L'intuition y joue donc un rôle primordial, et c’est pourquoi la notion de sakki permet de faire front avant même que l'adversaire n'ait eu le temps de contre-attaquer, comme celle de Kiseme qui permet de saisir l'intention de l'autre en Iaïdo ou en Kendo, ou encore, celle de Tomi ( lire dans l'esprit de l'autre ) dans le principe proche de Ishin den Shin ( d'un esprit à l'autre ).

    Parce que dans la vie de tous les jours l'interprétation d'une situation nécessite un temps d'arrêt pour la réflexion, or, il faut acquérir un état de conscience qui permette de saisir celle-ci, sans pour autant mettre fin à la vigilance de l'esprit et nous sommes souvent capables de ressentir la puissance des intentions beaucoup plus tôt que les actions physiques qui peuvent nous embrouiller par la suite.

    Et oui… cette attaque le Sakki et aussi connue comme la force du tueur..

    Cette force et sensation que l'intention projette et qui entraîne cette réaction psychologique naturelle du corps chez les animaux mais aussi chez nous les humains et qui accompagne notre détermination à pouvoir aussi tuer pour pour survivre, face à un danger.

    Bonne fin d'année à tous et meilleurs voeux pour 2010 !!

    • Commenter avatarConnectez-vous pour commenter des réponses
  • il y a 1 décennie

    Science martial ''occulte'' !!!

    En occident on connait la télépathie, loi d'attraction, c'est tout la même chose.

    Oui sa ce développe. Comment? Par la méditation et par la pratique. Ces dons ou j'aime mieux parler de faculté instinctive sont des fonctions du cerveau ''reptilien''. Ces facultés ont régressé suite à l'élaboration de la communication. Tout comme la faculté de la vison des ultra-violets comme les animaux ont (à relier avec les aura). Contrairement à une croyance populaire, les chiens voit leurs territoires par la couleurs radiant de l'urine reflété par les ultra-violets. Nos coloc planétaire, les animaux, ont encore ces facultés primaire de l'évolution. Le ressentie de la polarité positive ou négative, le SAKKI est une de ces instincts, sentir l'énergie.

    L'humain perd depuis les années soixante une autre faculté instinctive, celle de la vision nocturne avec l'apparition de l'ampoule électrique dans tout les maisons. L'humain voyait en noir et gris la nuit, pas autant qu'un chat mais assez bien tout de même. Une autre faculté est celle de l'invisibilité, ce n'est pas qu'en dessin animé, c'est réel.

    L'humain, étant un être évolué, n'avait plus besoin de ces facultés d'autodéfense. Étant capable de dire sa pensé, ses humeurs, ses sentiments, ces facultés ont disparue avec les siècles. L'humain pouvait écrire et parler avec des mots et pas juste avec des sons instinctifs. Quelle femme n'a pas eu un pré-sentiment pour son enfant (l'instinct maternel)? Qui n'a pas fait un saut alors qu'une personne est tout prêt (je ne t'ai jamais entendu arriver ), c'est l'effet d'invisibilité ou de surprise. Qui n'a pas voulu téléphoner son ami alors que ce dernier l'appel en même temps? Pourquoi l'humain doute-t-il?

    En combat sportif ou de survie, j'ai personnellement expérimenté ce phénomène comme un peu tout le monde j'espère. On pré-sent l'action. Mon observation personnel répond que c'est la sensation du chi et le langage non-verbale qui résulte le pré-sentiment ou une combinaison des deux. La nature, l'univers ont ces deux élément de langage non-verbale et le chi, d'où l'astrologie cher StephV. Il parait que lorsqu'on arrive à comprendre ce langage chez l'humain, on peu évoluer à un stade de lire ce langage dans la nature.

    Instinct de tuer, l'homme ne possède pas cette faculté instinctive. Tuer est le résultat d'un besoin. Besoin de ce nourrir, de protéger sa vie ou protéger la vie d'autrui, de combler un manque (ce qu'on appelle un tueur). Une faculté est comparable à un talent comme savoir compter ou écrire. Entrer dans l'esprit des autres c'est ça, c'est sentir leurs énergies bouger avant leur actions selon le contexte non verbale et même verbale. Qui ne c'est jamais dit; Oups, j'aurais dû me taire, sans même avoir vue et entendu son interlocuteur?

    En tout cas, je ne détient pas l'ultime vérité mais je crois en connaitre un peu.

    Oss.

    Source(s) : Mes expériences perso et lecture
    • Commenter avatarConnectez-vous pour commenter des réponses
  • il y a 1 décennie

    Le Sakki est une boisson fortement alcoolisée que l'on commande lorsque l'on a le Hoquet.

    Un sakKI s'il bous blait!

    :)

    Bon c'est Noel, bientot nouvel an, pardonnez moi en cette période de fetes.

    :)

    • Commenter avatarConnectez-vous pour commenter des réponses
  • il y a 1 décennie

    Oh la superbe question digne de l'ami Mitch !

    Les deux Mon Général!!!!!!!

    Celà peut se développer dans les deux sens que tu indiques; Je reviendrai plus longtemps car là je suis un peu pressé.

    Voila je reviens un peu.

    Ca peut se développer effectivement comme "sentir le danger" et "sentir les intentions", mais aussi "faire sentir l'intention" comme si l'adversaire se trouvait en face de Hulk ou d'un monstre (un pratiquant de 100 kg c'est mit en boulle comme en face d'un grand prédateur quand je lui ai fait ça).

    Effectivement ça se travaille et ça se développe. Celles et ceux qui ont participé à mes stages pourraient en témoigner ( Kireina, Redwolfwild, Stephane V....) et je l'ai enseigné à mon plus proche disciple qui commence à l'utiliser.

    Je suis désolé de ne pas donner d'explications plus directes, mais si je vous disais en quoi cela consiste, je suis certain d'être traité de mytho ou d'autres vont dire "y a un truc", c'est pas possible. ( c'est ce qui est arrivé à chaque fois que je l'ai démontré, ça paraît tellement "incroyable" que les gens préfèrent nier plutôt que d'accepter. J'ai des élèves pourtant gradés qui sont encore troublés par ce qu'ils ont vu, plus d'un an après....

    Tant qu'on ne l'a pas vécu, on ne peut pas le comprendre ou l'accepter.

    Donc maintenant je le réserve uniquement à des disciples très proches et avancés, même en démonstration.

    Vaia con dios compadre

    • Commenter avatarConnectez-vous pour commenter des réponses
  • Que pensez-vous des réponses ? Vous pouvez vous connecter afin de voter pour la réponse.
  • Anonyme
    il y a 1 décennie

    J'avais déjà vu la démonstration mais je ne connaissais pas le nom du concept. Le seul contact que j'ai en ninjutsu c'est le sparring contre un amis ninja que j'ai fait souvent.

    Effectivement je pense que l'on est plus en mesure de sentir l'action d'un coup que l'on risque de recevoir, l'énergie que dégage les gens, d'être mieux synchronisé à bloquer. Par les arts martiaux, on est plus à l'affut de ce qui se passe autour de soi. Je le suis particulièrement dans le métro, autobus et sur la rue ou au comptoir caisse par exemple. Je le suis surtout à Montréal puisque à l'extérieur au Québec c'est bien tranquille. Montréal est en général loin du Bronx toutefois sauf quelques rares endroits.

    Nous pouvons non seulement percevoir le danger mais notre énergie détermine ou non si notre agresseur va agir ou non. Les agresseurs recherche toujours des victimes faciles, malade ou dont le flux énergétique qu'il dégage est faible.

    Notre pratique nous indiques également le niveau de l'action à poser en fonction de la force du danger de l'agression.

    ----------------------------------------------------------------------

    DAMC maintenant: Nos amis novices, nos amis débutants. As-tu vu Smilodon je t'ai laissé répondre avant, on beurre 3 pages de théorie et de philosophie pour étaler ses connaissances et blablabla. Il faut maintenant savoir si tu va aimer la question pour l'écrire? lololo!

    Décidément au même rythme ton égo va exploser avec ta tête en 2010. Ça empire de question en question. Ça te prendrais plein de test de sakki raté sur la tête pour t'aider lololo! Désolé Mitch si j'ai l'air encore méchant mais au fil des mois ça me tombe sur les nerfs. La remarque ne touche pas smilodon de qui j'ai une opinion très positive. Tant pis si damc deviens frustré en répliquant. Je m'en sacre. Ça fais du bien un bilan de fin d'année lololo! Je ne vis pas dans la théorie mais dans la pratique. J'en ai encore fais 2 heures intensif aujourd'hui.

    Sur ce Bonne année Mich ainsi que à tous.

    • Commenter avatarConnectez-vous pour commenter des réponses
Vous avez d’autres questions ? Pour obtenir des réponses, posez vos questions dès maintenant.